[Société] REVENS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Société] REVENS

Message par nécroX le Lun 20 Avr - 22:26

Le REVENS, une organisation qu'elle est humanitaire

Ce qu’il faut retenir : le REVENS (Réduisons l’Espérance de Vie des Etres Niais et Stupides) est une organisation secrète qui a pour but l’éradication de toutes les races et classes dont le caractère est jugé d’une niaiserie suffisamment exaspérante. Les elfes sont particulièrement visés. Ses membres sont majoritairement des nains et des criminels.

Les elfes ? « Personne ne les aime, ces prétentieux », peut-on déjà lire dans les chroniques de la bataille de Zoug-Amag-Zlong. Mais malgré cela, depuis les guerres du Chaos, personne n’avait entrepris une quelconque éradication d’envergure. Jusqu’à l’an 878 du Premier Âge. A cette époque avait commencé à circuler parmi les elfes (notamment les hauts elfes) l’idée d’une lutte sans merci contre le mal, pour rendre au monde sa pureté d’antan. Peu leur importait qu’il s’agît d’un mal lié aux dieux du Chaos ou d’un mal à son compte, qui complotait dans son coin sans déranger personne ; et les milieux de la criminalité le prirent plutôt mal. Parmi eux, Vladek Worksshen s’avisa que les elfes commençaient à les lui briser menu. Multiclassé ensorceleur/roublard, confortablement campé sur un bon paquet de niveaux, et seigneur vampire de surcroît (1), il avait la puissance, la largeur de vue et l’alignement mauvais tendance chaotique nécessaires pour décider qu’ils méritaient tous la mort, et se mettre au travail dans ce sens.
Il commença par théoriser rationnellement le pourquoi du comment, et démontrer que son action était justifiée. Cinq minutes plus tard, devant son parchemin couvert d’insultes allant de « tafiole » à « coincé » en passant par « nigaud », il estima avoir établi sa preuve, descendit à la taverne la plus proche et hurla à la cantonade qu’il recrutait des volontaires pour tuer de l’oreille pointue. Le REVE (Réduisons l’Espérance de Vie des Elfes) était né.
Ne reculant devant rien pour diminuer le nombre d’elfes, le mouvement fut très vite pris au sérieux, notamment après la série d’attentats à la licorne piégée dans les forêts de Quishloren. En réponse, les elfes commirent l’erreur d’intensifier leurs opérations de nettoyage vertueux dans les recoins sans foi ni loi de leurs provinces. En plus des nains qui en constituaient depuis le début le noyau dur, de plus en plus de méchants et criminels d’envergure ou au potentiel prometteur se joignirent au REVE. Par exemple, c’est à la suite de l’une de leurs dernières croisades du genre que le forgeron pk.master, alias Ninjigen Sygmato, et moi-même avons signé.
Entre temps, un vol de fées pixies était un jour venu chanter le printemps aux fenêtres de Vladek, lui faisant rater un sort complexe et déclenchant la poussée de feuilles sur son cercueil. Il avait alors décidé que les elfes n’étaient pas seuls à mériter l’extermination douloureuse, et le REVE était devenu REVENS (Réduisons l’Espérance de Vie des Etres Niais et Stupides).
Les affrontements menèrent parfois jusqu’à la guerre ouverte entre une armée elfe et les membres du REVENS. De cette époque datent la mise au point des armes +5 contre les elfes, la conception de tactiques de guérilla éprouvées (2) et d’hilarants souvenirs personnels de golems piétinant des demeures elfiques.
Avec le développement des grandes métropoles, le REVENS adopta une organisation plus proche de celle des guildes et des sociétés secrètes, établissant un siège dans les grandes villes, avec des membres locaux. Désormais nos activités sont plus locales aussi, ciblant les habitants des cités cosmopolites, sans exclure de temps en temps un raid en armes sur une province entièrement elfique.
La localisation du quartier général du REVENS, où siège toujours Vladek Worksshen, demeure secrète, contrairement à la plupart de ses permanences en ville que tout le monde sait où trouver (3).
La doctrine du REVENS est simple et purement basée sur la quantité de victimes. Son organisation est tout aussi simple :
-les membres de troisième classe doivent remplir leur quota mensuel de victimes, décompté par collecte d’oreilles
-les membres de seconde classe sont en plus mobilisables pour des opérations organisées de plus ou moins grande envergure
-les membres de première classe sont les stratèges et dirigeants, qui peuvent décider de telles opérations
L’adhésion est purement bénévole, et nous acceptons aussi les soutiens sous forme de dons, de dénonciations ou d’acquittements complaisants.

Yrkkel Dawarsen, nécromancien militant pour la paix (du cimetière)


(1) C’était aussi un gnome. Mais cela ne figurait pas sur sa carte de visite.
(2) Parmi lesquelles au moins cinq variantes de « Fiche le feu à la forêt », si je me souviens bien.
(3) Il est parfois difficile de maintenir le silence et la discrétion quand la moitié d’une assemblée est composée de nains enthousiastes.

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 28
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum