Dans les Rues

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Keira Trent le Ven 13 Nov - 11:55

De retour dans les rues de la ville, après avoir fait un détour par la Bibliothèque, mais désormais sans cape, Keira avait repris d'un pas décidé la route vers la taverne ("Et tiens toi tranquille cette fois, je suis crevée moi, non mais t'as vu l'heure?"). Dommage, pensait Ariek, car depuis qu'elles avaient quitté la bibliothèque (en laissant comme cadeau au propriétaire un joli bazard à nettoyer à son réveil ou retour), elle avait entendu quelques explosions provenant d'un bâtiment ressemblant fort à un manoir, au loin.

Soudain, la jeune fille marqua une pause, cligna des yeux, et suivit des yeux deux petites formes qui l'approchaient à toute vitesse.

Keira: ... On dirait des koalas... Ca alors! Shocked

Et elle posa un genou à terre pour mieux regarder, par curiosité, ces petites peluches adorables qui s'approchaient encore, encore...

/Mais t'es une vraie gourde, ma parole!/

Et au moment où les petites créatures sautaient dans les airs pour atteindre l'épaule de Keira (on aurait presque dit qu'elles faisaient la course pour voir qui atteindrait la jeune fille en premier), une boule de feu de taille généreuse les frappa de plein fouet, et elles tombèrent en tas de cendres et d'os calcinés au sol.

Ariek, qui venait de prendre le contrôle, souffla triomphalement sur ses doigts, tel un cowboy fier de son tir. :cowboy:

Ariek: C'est que ça crame bien, ces petites bêtes!

/ O_O Mais... mais... TU ES IGNOBLE!!/ Hurla Keira, choquée par un acte d'une telle violence sur de si mignonnes créatures.

La jeune fille eut un air blasé.


Ariek: ... et ce n'est QUE maintenant que tu t'en aperçois?

Elle n'eut en guise de réponse qu'une série de gromellements ressemblant vaguement à des insultes.

Ariek: Hé, ho, au lieu de râler, tu pourrais me remercier! Ces pandas étaient sur le point de t'attaquer!

/Mais qu'est ce que tu racontes? Et puis d'abord, ce sont des koalas, Ariek. Les pandas sont noirs et blancs, pas gris!/

Ariek roula des yeux.

Ariek: Panda, koala, c'est du pareil au même pour moi! Ce sont des peluches incroyablement mignonnes au point d'en être écoeurantes et elles méritent toutes d'être exterminées à vue. :foudedieu:

Et elle reprit la route initialement prévue par Keira, ignorant les protestations de cette dernière.
avatar
Keira Trent
Une dernière pour la route

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 28
Archétype : Pyromane Schyzophréne
Date d'inscription : 02/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la recherche est LANCÉ!

Message par takamatsu toshitsugu le Dim 15 Nov - 20:06

un fois ressortis , le petit Taka, son Koala (qu'il a nommé jyu-ichi (onze en japonais)), et Ichi marche sans trop savoir pourquoi vers le nord-ouest

tout en marchant, takamatsu faisait des petits signe avec ses jolies petites menottes *paf* ... ses mains... je voulais dire ses mains...

taka: KUCHYOSE NO JUTSU! TAKA NO BANTAI! (technique d'invocation! escouade d'aigles!)

Du sol ou avait frappé Taka, une escouade d'oiseau, tous plus grands les uns que les autres, apparut.

Taka: ichi, toi irrrra vers le norrrrd-ouest avec moi,
ni, tu prrrrendrrre le norrrrd,
san, norrrrd-est,
yon, toi t'occuper de l'est,
go, toi, toi aller au sud-est,
roku, toi te charrrrger du sud,
chichi toi parrrrtirr vers le sud-ouest,
hachi, toi fouiller à l'ouest,
kyu, je vouloirrr que tu t'occuper de la ville, toi la fouiller de fond en comble,
jyu, toi venirrrr avec moi et ichi, je monter surrrr ton dos, on serrras plus rrrrapide comme sa!
alllez tout le monde! on m'averrrrtit au moindrrrre signe de nécrrrroX et/ou de borrrris, peu imporrrrte lesquels, vous envoyez un signal a zérrro qui me le trrrransfèrrrrerrrra.
au boulot!

ainsi se séparèrent la bande d'oiseaux, s'envolant majestueusement dans la nuit étoilé

édit: javais oublier la russisation XD

_________________
Jihi No Kokoro: la voie du coeur généreux, l'essence meme du ninpo.

Ten Chi Jin Ryaku No Maki : Jin Wa Ten Chi (l'homme est ciel et terre)

Shikin Haramitsu Dai Ko Myô: dans toute expérioence il y a un enseignement a tirer
avatar
takamatsu toshitsugu
Vendu avec les meubles

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 26
Localisation : là ou les petits garcons vachement vieux vont
Archétype : le gentil petit garcon qui n'en est pas un
Job/Hobbies : siffler avec son oiseau / tailler du troll
Date d'inscription : 08/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gloili.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Mardos le Lun 16 Nov - 2:23

Après quelques minutes à arpenter les rues, Mardos du se rendre à l'évidence que quelque chose n'allait pas. Une si grande ville, avec une telle renommée (c'est ce qui l'avait attiré, d'ailleurs), mais complètement vide, c'était plus que louche. Il décida d'être sur ses gardes. Quand, à un tournant, il tomba sur un petit groupe de koalas tout mignooooonnn! qui lui sautèrent dessus, il eut à peine le temps de se jeter par terre et de se propulser hors d'un deuxième saut pour pouvoir se relever.

Ses quatre adversaires n'allaient pas lui laisser le moindre répit, ils chargèrent de nouveau. Tirant avantages de sa deuxième paire de bras, il en envoya balader trois, dont l'un s'encastra violemment tête première dans le mur derrière le colosse. Il attrapa le dernier, voulant savoir si des menaces sur l'un de leurs congénères les arrêteraient. Il brandit alors bien haut celui qu'il avait dans sa main. De chaque côté de lui, les deux koalas amorcèrent une nouvelle attaque. Quelque peu décontenancé, le moine lança le koala captif sur l'un des deux, ce qui le fit reculé de plusieurs mètres, et donna, en se retournant, un solide coup de pied à l'autre qui alla tombé dans une rue parallèle. Les deux derniers lui sautaient, une fois de plus, dessus. Il claqua de ses énormes mains, attrapant les deux petites bêtes au passage. S'il n'avait pas sut qu'ils étaient diaboliques, il aurait surement eu des remords de les avoir écrasés de la sorte...

Il décida de continuer son chemin, s'il y avait des koalas, il devait bien y avoir leurs proies aussi.
avatar
Mardos
Premières bières

Masculin Nombre de messages : 16
Age : 25
Date d'inscription : 15/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par nécroX le Lun 16 Nov - 11:24

Pendant ce temps, dans l'aube naissante, Takamatsu s'était soudain figé, son fidèle Jyu-ichi s'étant mis à lui murmurer des choses ...

Taka : Grrrande nouvelle Ichi ! J'ai rrreçu signal des agents du Maîtrrre ! Apparrremment le piège a fonctionné à Tourrr d'Isolation. Je vais laisser les autrrres oiseaux surrrveiller la ville, mais je dois me dirrriger verrrs Tourrr pourrr me rrrendrrre compte parrr moi-même.

La Tour d'Isolation se trouvant déjà au nord-ouest de sa position actuelle, le petit-garçon-pas-si-petit s'engagea dans l'avenue qui y menait, tel un chasseur se rapprochant de sa proie ...

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 28
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Matthias Alvensen le Lun 16 Nov - 16:38

En un autre point de la ville, dans les rues de Darkham City, une bouche d'égout bougea. Un observateur extérieur aurait pu voir sortant un par un des souterrains malodorants une bande de va-nu-pieds (au sens littéral du terme), aux vêtements quelque peu troués par l'acide, composée de Matthias Alvensen, Farfade et Eldir.

FF : Merci Bubulle, je ne t'oublierai jamais ! Et pour les caramels, et ben même si t'aime pas ça, je viendrai t'en donner quand même !

Mais déjà la litanie des beuhagniiiiiiii s'éloignait, la bête tentaculeuse cherchant à tout prix des eaux moins "piquantes".


Eldir : Et maintenant que faisons-nous ? Je ne voudrai pas dire, mais l'aube arrive. Nous devrions peut être trouver un endroit sur où nous abriter...

MA : Un peu de repos, nous ferait du bien oui. De fait, grâce aux relations plus qu'improbable qu'à ce lutin avec cette chose, j'ai pu aider un tout petit peu le "hasard".

Eldir : Et cela a donné ?

MA : Que nous avons débouché juste à coté d'un des seuls lieux de D-City déserts et tranquilles en ce moment, il désigna un grand bâtiment de forme circulaire situé à une dizaine de mètre de la bouche d'égout : le coliséum. Nous n'aurons qu'à nous réfugier dans la cabine des commentateurs en attendant le début de matinée.

Eldir : L'idée semble bonne, allons-y.

Eldir et Matthias alvensen prirent la direction du colisée tandis que Farfade tentait de se faire un bouclier du couvercle masquant l'entrée des égouts...

FF : Cet écu sera le bouclier officiel du roi des lutins ! king

_________________
A moins de savoir exactement où vous êtes, vous ne pouvez savoir qui vous êtes.
avatar
Matthias Alvensen
Le Troisième Homme

Masculin Nombre de messages : 501
Age : 29
Localisation : Aujourd'hui ici, mais demain ?
Archétype : Un chercheur en occasion et en rebondissement.
Job/Hobbies : Découvrir de nouveaux mondes, de nouvelles personnes...
Date d'inscription : 05/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letremblaysurmauldre.meteoamikuze.com/Statistiques.ht

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par L'Archange Nain le Lun 16 Nov - 20:19

Poursuivant son chemin dans les rues désertes, Mardos sentit en apercevant au loin l'enseigne de la taverne qu'il allait enfin pouvoir trouver des renseignements sur cette ville étrangement calme. Lorsque soudain un cri s'éleva de l'entrée d'une ruelle :

??? : HALTE ! PLUS UN PAS OU JE TIRE !
* ptoiiing *
Mardos écarta d'un revers de main négligent le... petit caillou qui allait atteindre sa jambe. Puis il s'adressa posément à la demi-douzaine de peaux-vertes dont celui qui portait la livrée la moins rapiécée tenait à la main un lance-pierres encore fumant.
Mardos : Bonjour, petits êtres, je suis content de rencontrer enfin quelqu'un. Vous n'avez rien à craindre de moi, je ne suis qu'un simple voyageur. Dites-moi, les rues de cette ville sont-elles toujours aussi calmes à cette heure-ci ?
Chef gobelin : Aha, c'est presque un aveu ! Lieutenant Groklombo, Spécial Goblin Investigataure : vous êtes fait comme un rat, étranger, pas la peine de faire l'innocent avec moi ! Où étiez-vous hier à 25h72 ?
Mar : Ah bon, vous êtes les forces de l'ordre ? Soit, si vous y tenez : hier j'ai marché sur la route de l'est, vers le milieu de la nuit j'ai pris quelques heures de repos et je me suis remis en marche ce matin avant l'aube.
Gro : Sans témoin, évidemment : votre compte est bon mon gaillard ! Allez, tu peux tout avouer maintenant, où as-tu caché la population de la ville ? Crache les noms de tes complices !
Mar : Calmez-vous lieutenant, si les habitants ont disparu je ne demande pas mieux que de vous aider à les retrouver, je cherchais justement un peu d'animation mais à part quelques petites créatures grises qui m'ont agressé, je n'ai rencontré personne.
Gro : N'essaye pas de détourner l'attention, petit malin, sinon je vais vite devenir méchant. Pas de ce petit jeu-l... QUOI !?
Agent du SGI qui tapait avec insistance sur l'épaule de son chef : Chef, chef, regardez, les câlineurs approchent.
Gro : affraid On se replie !!

Les vaillants pandores municipaux refluèrent en désordre devant l'approche d'une autre troupe au pas un peu tanguant mais nettement plus nombreuse. Mardos commençait à trouver que finalement cette ville était presque trop animée depuis quelques instants.
ArchN : Tagazok à toi, mon frère.
Mardos : Ben, heu... tagazok aussi.
ArchN : Avec mes potes on cherche notre copain troll, tu ne l'as pas vu passer par hasard ?
Mardos : Non, désolé, tout ce que j'ai vu ce sont de petites créatures gri... pale ... heu... des créatures exactement comme celles que vous avez tous sur le dos.

_________________
.
Où on va ? Il sera toujours temps de s'en soucier quand on y sera !
avatar
L'Archange Nain
Gourou des Tire-binette
Gourou des Tire-binette

Masculin Nombre de messages : 3834
Age : 36
Localisation : Quelque part entre Bretagne et Vendée
Archétype : Jardinier niveau épique
Job/Hobbies : Faire de Darkam City un temple du développement durable
Date d'inscription : 19/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.openesub.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par FarFade le Mar 17 Nov - 20:29

Abandonant vite l'idée d'utiliser la plaque d'égouts comme bouclier du fait de son poids, FarFade se mit en tête de visiter DC pour voir s'il y avait eu des changements durant son absence.

FF, parlant à lui-même : Et voilà je ne suis plus là pour organiser des fêtes et du coup, y'a presque plus personnes dans les rues ! J'aurais du nommer quelqu'un pour gouverner à ma place pendant mon absence... Ma ville est devenue mortelle...

Il marchait de rue en rue, touchant du doigts certains murs, humant l'air et vérifiant la poussière dans les gouttières...

FF : Non mais regardez moi cette saleté...
L2, débarquant d'un angle entre deux rues : Mais... Mais... Sire ?!
FF : Je préfère Sire à Messire mais enfin bon... Oui c'est moi. D'ailleurs tu ne t'agenouilles plus devant moi ?

Le lutin s'agenouilla ainsi que tous les autres qui le suivaient et qui venaient d'apercevoir FF.

FF : Bon... Je vais vous épargner de ma critique sur la proprêté de mon royaume parce que ca fait un bail que je vous ai pas vu... Vous faites quoi là en fait ?
L5 : On cherchait la FFMachina Sire !!
L6 : Dans les champs !
FF : Les champs ? Mais bougre de berlingot vous êtes toujours en ville !!
L3, sortant un bout de ferraille de sa bouche : J'me disais que c'était pas pareil que de machouiller un brin d'herbe...
L4 : C'que vous êtes fort Sire !! Et quel sens de l'orientation !!
FF : Tout est dans ma vision exceptionnelle.

Alors que le groupe de lutin décida enfin à se caliner les uns les autres (Ba oui, FF il y tient un peu à ses lutins quand même !), un drole d'oiseau ressemblant à un faucon géant s'était poser sur le toit d'une maison voisine et observait les petits êtres.

Kyu, d'un cri strident et bruyant : Kiouuu Kiouuu !!

Alors que ses sous-fifres en avait profité pour ouvrir le dernier paquet de tagadas gardé spécialement pour les retrouvailles, FF se retourna brusquement en direction du faucon et cria...

FF : Un koala !! Attrapez-le !!
L6 : Ouah !! Quel écoutation hors du commun M'sieur !! J'avais même pas entendu le koala !!

Le faucon commenca à s'envoler en voyant arriver un groupe de lutin déchainé, hochet à la main.

FF : Mais... Shocked Les koalas volent !!!

FF sortit son yoyo à la vitesse de l'éclair et le fit tournoyer, il le jeta en direction du faucon et la corde s'enroula autour du cou de ce dernier. Le faucon s'envola quand même et FF fut emporter. Heuresement, la dizaine de lutin eut l'astucieuse idée de s'accrocher les uns aux autres pour finalement ressembler à une sorte de cerf-volant faucon maintenu au sol grâce à une ficelle lutine.

L'oiseau pênait pour s'envoler et FarFade, avec une force et une dextérité surlutine, lacha ue main de son fil de yoyo et prit son pistolet à liquide hasardeux pour en tirer une giclée dans l'oeil du volatile. Le dit volatile lacha un "Kiouuu" de douleur et retomba aussi sec de son envol, emportant tous les lutins avec lui.


*BLAM*

FF : :kaput: Acharnement !! Finissez moi ce koala !! Sortez vos meilleures armes !!

Et ce fut avec une violence inouïe que le faucon se fit taper à coups de sucettes, hochet, lancer de LEEGO et coups de tricycle. Après quelques minutes, le faucon ne bougeait plus du tout.

FF : Maintenant direction le magasin de jouets !! J'ai décidé de monter une armée de jouets pour contrer ces koalas et tout ceux qui s'oppose à ma volonté d'étendre mon pouvoir !!

_________________
... quand les poulpes auront des dents.
avatar
FarFade
Asylum Imperator

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 25
Localisation : Dans les méandres d'un cerveau torturé, et poulpeux.
Archétype : Poulpe.
Job/Hobbies : Tenter de conquérir le monde. Et manger des sardines.
Date d'inscription : 04/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par nécroX le Sam 21 Nov - 10:49

Keira errait dans les rues sans trop savoir où se rendre à présent. Le fond de l'air était frais et elle se disputait intérieurement avec Ariek pour savoir par la faute de laquelle des deux elles n'avaient plus de cape.

Keira : C'est toujours pareil, tu nous fiches dans le pétrin et après tu fais l'innocente !
Ariek : /Si tu courais plus vite, ça ne serait pas arrivé .../
Keira : On partage le même corps !!! On court pareil !!!
Ariek : /Attends, on dirait qu'il se passe quelque chose, là ...

Débouchant dans une large avenue, Keira découvrit un spectacle stupéfiant : une immense procession de personnes de toutes races, tailles, âges, etc ... marchant du même pas somnambulesque, les bras tendus en avant, et répétant mécaniquement :

Foule : Ko ... a ... la ... Ko ... a ... la ...
Keira : Qu'est-ce qu'ils disent ?
Ariek : /Ah, c'est pour ça que les rues étaient désertes ... Ils étaient tous partis à la fête des débiles mentaux .../
Keira : Attends, ils parlent de koalas ! Et regarde, ils en ont sur le dos ! Si ça se trouve, le koala est un animal sacré ici ! Et toi, il a fallu que tu tues les deux premiers qu'on a rencontrés, aïaïaïaïe ...
Ariek : /Bof, personne sait que c'est nous. Et qu'est-ce que tu veux que des adorateurs de peluches nous fassent, de toute façon ?/

A cet instant, un autre cortège, venant du sud, arriva. Les robes longues et soyeuses, les cheveux brillants, les oreilles pointues et l'odeur de shampooing à 50 m à la ronde annonçaient les elfes. Brandissant des pancartes, ils étaient visiblement en train de manifester, menés par une noble matrone elfique.

NME : Assez ! Nous, elfes, en communion avec la nature, ne supportons plus cette infamie ! Sacrifier de petites créatures sauvages pour en faire des accessoires de mode, est un crime contre les esprits des bois ! La nature hurle contre le sacrifice des ses enfants koalas ! Au nom de la communauté elfe de D-City, moi, Dame Bri-Jeet Bardow, de la maison de Grïnpeess, j'exige que cesse cette infamante procession !

Ariek : /C'est décidé, cette ville est pleine d'allumés. Bonne à cramer./
Keira : Je trouve ça plutôt courageux de leur part, moi ...

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 28
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par FarFade le Sam 21 Nov - 12:02

Finalement, venant de l'Est, une dizaine de lutins masqués grâce à des mouchoirs multicolore, et une armée de jouets composé de LEEGO, nounours en peluche, figurines elfes Bar'Bhy et autres marchaient dans la même direction que les autres groupes menés par FarFade conduisant son tricycle rouge.

FF : Quelle chance d'avoir trouvé ce magasin de jouets si rapidement ! En plus je me sens en pleine forme et il m'est presque super facile de commander toute cette armée de jouets... CETTE VILLE M'APPARTIENT VILS VOLEURS !!! ELFE, KOALAS OU AUTRES, PLUS PERSONNE NE SE METTRA EN TRAVERS DE MON CHEMIN.

Ariek /J'ai failli dire "Il ne peut rien arriver de plus farfelu avant l'arrivée de ses idiots..../
Keira : Allons ses lutins on l'air pacifistes !!

Un des lutins de FarFade, cria quelque chose d'inaudible du fait de son mouchoir-masque et lança une sorte de grenade trainant derrière elle une fumée de couleur violette et qui explosa juste à côté de Keira, faisant apparaitre une petite fumée toujours violette mais surtout une odeur abominable.

Et oui, en effet, Keira se trouvait au milieu de la place où quatres rues se rejoignent... Les elfes venant donc du Nord, FF et son armée de l'Est, et les koalifiés du Sud.


Keira, se bouchant le nez : On debrait buir bers l'Ouest nan ?
Ariek /Mais non ! Ca commence à devenir intéressant ! Et puis peut être qu'un autre groupe viendra de l'Ouest ! Ce sera encore plus marrant !/

_________________
... quand les poulpes auront des dents.
avatar
FarFade
Asylum Imperator

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 25
Localisation : Dans les méandres d'un cerveau torturé, et poulpeux.
Archétype : Poulpe.
Job/Hobbies : Tenter de conquérir le monde. Et manger des sardines.
Date d'inscription : 04/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Mardos le Sam 21 Nov - 14:48

Aussitôt qu'il eu sa réponse, le nain retourna dans le rang composé d'à peu près toutes les races. Étrangement, il se plaça juste à côté d'un elfe sans qu'aucun des deux ne dise mot pour entuliper l'autre. De plus en plus intrigué par la situation, Mardos décida de suivre celui qui lui avait parlé dans l'espoir d'obtenir réponses à ses questions. Il commença donc à marcher vers l'Est aux côtés de celui-ci.

Mardos: Pourquoi autant de personnes pour chercher un troll? Ça ne doit pas être très dur à trouver pourtant ces grands monstres verts...
ArchN: ...
Mardos: C'est quoi ces sacs koalas que vous portez tous?
ArchN: ...
Mardos: scratch Tu peux me répondre, s'te plaît? C'est très énervant ce que tu fais...
ArchN et les autres: Ko ... a ... la ... Ko ... a ... la ...
Mardos: Je crois que je ne tirerai rien de lui... Ha tiens, on dirais qu'il y a quelqu'un là-bas!

En effet, la procession que suivait le Qua-Vel arrivait à l'intersection où se tenait Keira au moment où elle allait s'engager dans cette direction. À la vue de quelqu'un agissant normalement, le colosse couru dans sa direction. Malheureusement, son geste fut mal interprété et les yeux de la fille virèrent au rouge.

Ariek: Vous ne nous aurez pas aussi facilement!

Lançant un jet de flamme à la taille de son opposant de la main droite, elle dégaina son épée de sa main gauche. Mardos se lança sur le côté et roula jusqu'au pied du mur qui se trouvait là. Il évita ainsi la majeur partie de l'attaque, mais le bas de ses pantalons étaient légèrement en feu. Se ressaisissant, il vit la pyromancienne courir vers lui, prête à frapper. Trop tard pour discuter tenter de lui faire comprendre qu'il ne lui voulait aucun mal, il décida plutôt d'escalader le mur. Avec ses quatre bras et sa grande force, il réussit à monter sur le toit en un temps record, mais il était poursuivi.

Keira: /Arrête! On ne sait pas ce qu'il veut! Et en plus il ne porte pas de koala!/
Mardos: Attendez! Je ne vous veux pas de mal, je viens d'arriver en ville et je cherche seulement quelqu'un de normal pour m'expliquer ce qui se passe!
Ariek, maintenant sur le toit: Qu'est-ce qui me dit que je peux vous faire confiance?
Mardos: Rien, j'en conviens, mais entre moi et eux *il pointe les koalifiés*, si vous avez un peu de jugeote, vous ferez le bon choix.
Keira, aux yeux marrons: D'accord, expliquez moi qui vous êtes, pourquoi vous êtes ici et ce que vous savez de la situation et je ferai de même.
avatar
Mardos
Premières bières

Masculin Nombre de messages : 16
Age : 25
Date d'inscription : 15/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Keira Trent le Dim 22 Nov - 13:28

Mardos: Je m'appelle Mardos, je ne fais que voyager et pour être honnête, je ne sais pas trop ce qu'il se passe ici. Je viens d'arriver en ville, et à peine arrivé, je me suis fait attaqué par les petites créatures grises comme ceux qu'ils portent sur le dos. *Il pointa de nouveau les koalifiés du doigt*. J'ai dû les... euh... mettre hors d'état de nuire. J'ai aussi croisé une troupe de gobelins parano avant de tomber sur le groupe en bas...

"Groupe en bas", mené par ArchN: Ko... a... la... Ko... a... la...

Ariek: /HA!! Tu vois!! Je ne suis pas la seule à avoir massacrer ces peluches! Si jamais on nous soupçonne, on n'aura qu'à le dénoncer! Twisted Evil/

Keira: *Choisissant d'ignorer temporairement son reflet* Enchantée, Mardos. Je me nomme Keira, et je viens également d'arriver en ville. Excusez moi d'avoir... euh... mal réagis en vous voyant vous diriger vers moi.

Pendant ce temps, en contrebas, les quatres groupes venaient d'atteindre ensemble le point de carrefour des chemins qu'ils suivaient. Les elfes brandirent leurs pancartes bien haut à la vue des koalifiés venant du Sud et de l'Ouest.

Bri-Jeet Bardow: ASSASSINS!!! MEURTRIERS!! LIBEREZ LES KOALAS!! RENDEZ A LA FORÊT SES ENFANTS!!

ArchN et les koalifiés: Ko... a... la... Ko... a... la...

FF: *Brandissant son hochet bien haut* Haha!! Vous êtes fait comme des rouleaux de réglisse!! Moi, Farfade, Roi des lutins et de cette ville, vais vous montrer quel sort on réserve aux voleurs qui pensent pouvoir prendre ma place à la tête de cette cité!! FIDELES SERVITEURS!! SUS A L'ENNEMI!!

Et il abaissa son hochet de façon dramatique, signalant aux lutins qu'ils pouvaient lancé leurs projectiles puantes sur tout ce qui bougeait. L'armée de jouets, brandissant sucettes, cannes à sucre, pistolets à eau emplis de substance plus que douteuse, bref, armée jusqu'aux dents inexistantes, se rua en hurlant des comptines à la gloire de leur leader en couche culotte sur les elfes parfumés et les koalifiés en mode zombie-koalas.

Sur le toit, les deux nouveaux venus n'eurent d'autre choix que de faire un pas en arrière afin d'éviter un tir de dragibus.

Keira: Loin de moi l'idée d'être insultante mais... je crois qu'on est tombé dans une ville de fous.

Ariek: /Noooon, tu crois?/

Mardos: C'est désolant, de les voir se battre ainsi... Aucune diplomatie... Les habitants de cette ville manquent d'éducation...
avatar
Keira Trent
Une dernière pour la route

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 28
Archétype : Pyromane Schyzophréne
Date d'inscription : 02/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par nécroX le Dim 22 Nov - 20:56

Pendant ce temps, dans une rue un peu trop proche de la Tour d’Isolation au goût de Boris et NécroX

NX : Nous sommes tous les deux très affaiblis. Moi, je n’ai qu’un bras valide et plus beaucoup de mana, et toi, c’est un mystère que je ne puisse pas encore t’utiliser comme composante de sort.
Boris : Gilet en peau de yack prrrotégé moi …
NX : Et, bizarrement, la ville est déserte. C’est sûrement mauvais signe, mais on verra ça plus tard. Pour l’instant, vu que tous les koalifiés nous traquent, on a besoin d’alliés. Je n’ai rien à réanimer, il va falloir se contenter de vivants.
Boris : Je avoirrr inébrrranlable mafia rrrusse à orrrdrrres magnanimes de grrrand patrrron moi !!!
NX : Génial … Moi, j’ai Damazor et Luke, donc j’imagine qu’on va se contenter des Russes …
Boris : Nous êtrrre prrroches quarrrtier mal famé des docks ! Pouvoirrr rrretrrrouver hommes à planque de moi, Cave à Chnikoff ! … Mais prrroblème …
NX : Quoi ?
Boris : Je pas pouvoirrr emmener toi là-bas sans ensuite te tuer et jeter corrrps de toi dans fleuve. Tu souci avoirrr ?
NX : Bon, je crois que je vais me débrouiller tout seul. Je pense que ma meilleure option, c’est le QG du REVENS. Je leur avais dit de se méfier des koalas, au cas où, donc ils doivent être fiables. J’espère juste que je ne ferai pas de mauvaise rencontre en chemin.
Boris : Nous rrreprrrendrrre forrrces et rrrendez-vous donner ?
NX : On rassemble nos troupes respectives et on se retrouve davant chez moi, d’accord ? Il va falloir que j’y passe pour récupérer des trucs et voir pourquoi mes deux inutiles reptiliens ne répondent pas au palantir.

Revenons à l'important carrefour des avenues et des destins (oui enfin bon faut pas pousser) ... Dans les rangs des koalifiés, la progression d'une partie de la colonne était bloquée par des druides elfes qui avaient barré leur route en faisant pousser d'épais fourrés entre les pavés. Or au sein de cette petite partie de la colonne se trouvaient de frais convertis de l'avant-veille ...

Garzok : Holà, compagnons, je crrrois que nous pouvons ici joindrrre l'utile à l'agrrréable ...
Nain : Tu veux dirrre l'utile au superrr-utile !
Kurdebog : Bien parrrlé, cherrr frrrèrrre ! Toi et tes amis êtes librrres de disposer de ces obstacles au Plan. Nettoyez-les comme une trrrace de doigts surrr des lunettes !

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 28
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Galdwyn Darkyl le Dim 22 Nov - 22:50

Plus loin, dans un vieux Hangar abandonné:

Gildas Alvensen: Mais où nous êtrrre?

Arguyle Jawbreaker: c'est une vieille planque d'un inforrrmateurrr qui trrravaillait pourrr moi lorrrsque j'ai inaugurrré la Tourrr d'Isolation.

Lada: Trrravaillait?

AJ: Quand il s'est avérrré que la Tourrr était vrrraiment efficace, ses anciens amis lui ont rrrendu une petite visite... Twisted Evil Dommage, ses inforrrmations étaient souvent vérrridiques et pas trrrop chèrrres.

Damazor: Et maintenant, quoi nous fairrre? Nous rrrentrrrer datcha de nous, Ojissaaan?

AJ: Stierrva, elle est toujourrrs sous le sorrrt...

Ratapoil: A humble avis de moi, elle tout simplement trrrès rrrose êtrrre!

Dama: Faux! Je d'un trrrès beau mauve êtrrre!

Lada: Mais je question avoirrr, Camarrrade Geôlier: Pourrrrquoi vous syntaxe corrrecte avoirrr alorrrs que vous plus longtemps sakakoala porrrter?

AJ: Je... Je n'ai pas d'explication... le Maîtrrre devrrrait rrrégler ce petit prrroblème... Je pense. scratch

GA: Bien. Nous parrrtirrr?

AJ: Oui, nous avons rrrendez-vous au point prrrévu... :gné:

Rata: Ben? qu'est-ce qui arrriver à toi?

AJ: Quelqu'un... s'est évadé de la Tour d'Isolation. Evil or Very Mad

Lada: Lui plus rrrouler "rrr"?

AJ: Je dois aller voir d'urrrgence ce qui s'y passe. Je vous rrrejoindrrrais plus tarrrd!

Dama: Mais Ojissan, nous pas savoir où cela êtrrre! Et le rrrendez-vous, toi pas venirrr?

AJ, tournant les talons et sortant du Hangar par une porte latérale: Rrratapoil, guidez-les. C'est un affrrront perrrsonnel qui m'a été fait. Le Maîtrrre attendrrra!

GA: Nous pas censés l'en empêcher? ça frrrôler trrrahison!

Rata: Lui êtrre énerrrvé, lui avoirrr encorrre pas mal de sorrrts en rrréserve grrrâce à parrrchemins et nous fatigués êtrrre. Le Maîtrrre supporrrter mieux léger rrretard que perrrte de plusieurrrs converrrtis! Very Happy

_________________
Looking for something I've never seen...
avatar
Galdwyn Darkyl
Intelligence Pénétrante

Masculin Nombre de messages : 669
Age : 29
Localisation : si tu as de la chance, entre tes mains
Archétype : Artefact Intelligent
Job/Hobbies : la Connaissance, la Magie, les pierres à aiguiser de qualité
Date d'inscription : 16/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par nécroX le Lun 23 Nov - 16:00

Courant au hasard des rues, Matthias, entre deux gémissements contenus et trois souhaits d'avoir encore des bottes, voire de la peau, partout sur ses pieds, s'étonnait du calme ambiant. Le maléfice de Dewey l'inquiétait un peu : sa joue semblait se couvrir d'une croûte brune qui le démangeait et s'étendait peu à peu. A un croisement, il vit soudain survenir une personne progressant avec circonspection, portant une arme qu'il ne prit pas la peine d'identifier. Il n'avait pas le temps de rassembler une énergie magique qui d'ailleurs ne lui aurait permis, dans son état, que d'altérer un jet de pile ou face. Il plongea vivement la main dans sa redingote et en sortit une longue dague qu'il lança droit vers la poitrine de l'inconnu. Dans le même temps, il se recula par réflexe, esquivant deux jets de malfeu entrelacés.

MA : ... NécroX ?
NX (sortant, bâton fumant, de derrière un mur) : Matthias ? En voilà des manières ! Un couteau de lancer, hein ? Petit cachottier ! Vouis vous êtes levé du pied gauche ou quoi ?
MA : Je crains de n'avoir même pas pu me coucher ... Vous même êtes en petite forme, et paraissez aussi traqué que moi. Cela dit, comme j'avais des raisons de vous croire mort, j'imagine que quelque part tout va bien ...
NX : Mouais. Vite dit. Bon, je cherche une escorte, mais vu votre tête, vous ne me servirez pas à ... En parlant de tête, vous avez croisé un confrère ?
MA (grattant la plaque qui lui mangeait la moitié du visage) : Vous connaissez ?
NX : Approchez.

Posant son bâton dessus, il articula trois mots, et la plaque se détacha.

MA : Merci beaucoup.
NX : C'est un sort sans grand danger. Le lanceur voulait tout au plus vous taquiner. Bien sûr, sans contresort, vous auriez eu des problèmes pour respirer d'ici quelques heures. Là, vous en serez quitte pour un favori un peu plus court que l'autre.
MA : Parlons en marchant, voulez-vous ? Allez-vous vers un endroit sûr ?
NX : Sûr pour moi. Pour vous, allez savoir.
MA : J'ai des facilités pour me faire des amis. Smile

Et, en marchant vers le QG du REVENS, tout en surveillant les environs, ils échangèrent un bref résumé de leurs aventures.

NX : Alors comme ça, vous n'êtes rentrés qu'hier soir ?
MA : Oui, nous avons perdu plusieurs jours à marcher dans les collines.
NX : Heureux homme. Ce que j'aurais aimé rentrer à pied ... Tout ça à cause de Galdwyn ces koalas !
MA : Le fait qu'ils nous aient ciblés, mon frère et moi, aussi ouvertement, indique qu'ils préparent quelque chose d'imminent.
NX : Et d'ailleurs, ces rues désertes ne me disent décidément rien de bon. J'ai dû faire un détour à cause d'un gros groupe de porteurs de koalas, c'est pour ça que vous m'avez rencontré dans ce quartier.

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 28
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Matthias Alvensen le Lun 23 Nov - 18:28

MA : Vraiment déserte, à part nous deux, je ne ressens la marque de réalité d'aucun autre être vivant à 20 mètres à la ronde....

NX : Vous pouvez encore ressentir les auras dans votre état ?

MA : Avec le temps, c'est devenu comme un réflexe pour moi, cela ne demande que très peu d'énergie. Mais effectivement, je ne suis capable que de cela... Et regardez moi ces habits (désignant sa redingote et son pantalon troués en de multiples endroits) et remarquez cette absence de botte, je fais plus que négligé...

NX : Nous sommes en quête de renfort afin de botter les fesses de ces koalas, pas en route vers une réception mondaine...

MA : d'ailleurs, vous ne m'avez pas précisé le lieu sur vers lequel nous nous dirigeons, NecroX.

NX : Le QG du REVENS ! Je pense que vu la situation, il ne sera pas difficile de rajouter les koalas à la liste des bestioles à éradiquer, bientôt ces sauce soja verront déferler sur eux tous les effectifs du REVENS réunis, cela va faire mal, très très mal Twisted Evil .

MA : Puisse la chance vous entendre...

NX : S'il y a bien un lieu qui n'a pas du tomber entre leurs petites pattes velues et horriblement mignonnes, c'est bien celui-là !

Matthias et NecroX continuèrent donc de descendre avec des trésors de précaution les rues désertes en direction du QG du REVENS en ne rencontrant toujours pas âmes qui vivent. Arrivés enfin à une dizaine de mètre du quartier général du REVENS, que NX leur indiquait, Matthias s'arrêta vivement.

MA : Des effectifs déferlant sur les koalas, vous avez dit ?

NX : Oui, pourquoi ?

MA : Une déferlante est-elle censée se composer de 3 personnes seulement ? Parce que là, je ne ressens que trois auras perceptibles dans ce quartier général...

NX : pale Hum il doit y avoir une raison plausible, ils ont fait des patrouilles de reconnaissance, et le hasard a fait que nous avons rencontré aucune d'entre elle ; ou bien ils sont en reconnaissance dans les égouts afin de surprendre l'ennemi. Il y a des tas d'explications à ce si petit nombre...

MA : Oui surement... De toute manière, il n'y a qu'en jetant un coup d'oeil que nous pourrons être fixés.

C'est donc avec une prudence redoublée que le gentleman et le nécroman firent la dernière dizaine de mètre les séparant du QG. Enfin devant la porte, NecroX frappa dans en usant d'un code seulement connu par les seuls membres de l'état-major. (Afin de ne pas s'abaisser à proférer un mot de passe au travers d'un judas, voyez-vous.) la porte s'ouvrit et dévoila une pièce plongée dans la pénombre. NecroX et Matthias s'avancèrent alors en proférant le typique "Il y a quelqu'un ?", lorsque le gentleman eut un mouvement de recul évitant une hache qui alla frôler dangereusement son abdomen. NecroX quant à lui avait une lame judicieusement mal placée au niveau de la carotide.

_________________
A moins de savoir exactement où vous êtes, vous ne pouvez savoir qui vous êtes.
avatar
Matthias Alvensen
Le Troisième Homme

Masculin Nombre de messages : 501
Age : 29
Localisation : Aujourd'hui ici, mais demain ?
Archétype : Un chercheur en occasion et en rebondissement.
Job/Hobbies : Découvrir de nouveaux mondes, de nouvelles personnes...
Date d'inscription : 05/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letremblaysurmauldre.meteoamikuze.com/Statistiques.ht

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par FarFade le Lun 23 Nov - 21:56

FarFade était déchainé par l'intensité du combat (d'un point de vue purement lutin) il tentait aussi de contrôler son destrier de fer qui se cabrait (c'était en fait une roue arrière qui s'était détachée mais bref...), et il décida d'utiliser une des particularité importante pour les leader, la stratégie.

FF : La plus grande menace sont les koalifiés... Je pense donc qu'il faut concentrer la majorité voir la totalité de mes troupes sur les koalifiés... ATTAQUEZ LES KOALIFIES !! TOUS !!!

Les lutins réagirent tout de suite et lancèrent leurs projectiles en direction des "ko-a-la-eur" mais les peluches et autres jouets coururent vers les elfes (les jouets dont il ne restait qu'une jambe rampaient plus qu'autre chose d'ailleurs).
Cela entraina le courroux du Roi des lutins.


FF : Bougre de berlingots !! Vous ne savez même pas reconnaitre les mangeurs d'eucalyptus du reste !! Attaquez ceux là !! Evil or Very Mad

Le lutin pointa son hochet en direction des elfes, les yeux sortis de leur orbite et la veine temporale battant violemment; en même temps, il tapa avec son pied l'arrière de son tricycle et lanca ce dernier à toute vitesse tout en rangeant son hochet et dégainant son pistolet paint ball à boule hasardeuse.
Concentrant son esprit sur comment pédaler et tourner le guidon, la moitié des jouets tomba inerte, stoppant leur course en direction des elfes ou leur attaque. Il faut dire que étant donné la capacité du cerveau de FF, il ne peut difficilement faire plusieurs choses en même temps.

Quant aux autres lutins qui n'étaient pas déjà en plein combat contre les elfes, ils arrivèrent pour aider leurs compagnons à coups de mini coups de pieds, tentative de plaquage et autre sans pour autant comprendre la réaction de FF et tout en apprenant à quoi ressemblait finalement les koalifiés.

Les elfes furent, malgré tout, déstabilisés par l'attaque des petits êtres et durent concentrer la plupart de leur tir et sorts sur ces derniers qui ne représentaient pour le moment aucun danger.


Elfe2 : Ces lutins sont des plaies !! Leurs quantité énorme de papiers bonbons volants m'empêchent de tirer mes flèches !!
BB : Débarassons nous de cette vermines et vengeons nos amis les animaux !!
Koalifiés : KO-A-LAS !!
FF : J'ai besoin de deux lutins pour porter mon fier destrier qui peine à avancer !!

C'est donc, comme souvent avec les lutins, un beau chaos qui se créait.

Quant à Mardos et Keira, ils étaient préoccupés à tenter de repousser un petit groupe de koalifiés, armés de deux koalas, qui avaient pour mission secondaire de les mettre sur le dos des deux aventuriers. Il n'avait d'ailleurs pas vu le gnome zombifié qui s'approchait discrètement derrière eux.

_________________
... quand les poulpes auront des dents.
avatar
FarFade
Asylum Imperator

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 25
Localisation : Dans les méandres d'un cerveau torturé, et poulpeux.
Archétype : Poulpe.
Job/Hobbies : Tenter de conquérir le monde. Et manger des sardines.
Date d'inscription : 04/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Matthias Alvensen le Mar 24 Nov - 19:04

Sortant du QG du REVENS en direction du manoir de NecroX, une petit troupe avançait avec précaution, guettant le premier signe de petites boules de poil gris. Parmi ce groupe, on pouvait compter NecroX, Matthias Alvensen, le général en chef, Zatkhas, et enfin Frosti qui fermait la marche et donnait de la hache à la première cible venue (heureusement cette cible était toujours non vivante si ce n'est un malheureux rat qui passait par là...).

MA : Ah en tout cas, je puis vous dire que je me sens beaucoup mieux depuis quelques minutes !

NX : Votre énergie commence à revenir ?

MA : Oh non, elle est toujours au point mort. Par contre, j'ai à nouveau des bottes et cela me fait tout de suite sentir mieux. Je ne suis plus va-nu-pieds voyez-vous.

Frosti : Toi, t'es une tapette. Tu mérites le même sort que les elfes. TUER !!!

Une ennuyeuse scène (car répétitive dans le cas de Frosti) d'interposition entre le nain et le gentleman par l'enseigne de vaisseau et Zathkas plus tard...

MA : Il faudrait peut être songer à un moyen pour redonner un peu de réflexion à ce nain. Cela devient fatiguant de devoir éviter des coups de hache au moindre mot de travers...

NX : Vous l'avez cherché aussi. Et puis, un combattant qui fonce dans la mêlée comme cela sans réfléchir, ça peut aider. Notamment si la situation est désespérée. Cela crée une diversion pendant que les coéquipiers fuient. Twisted Evil

Seigneur de guerre : Peut-être devrions nous parler moins fort, ILS pourraient nous repérer au bruit.

Zath : Hum, il n'y a guère de risque, pas un bruit, pas un poivrot dans le caniveau, pas un seul roulement de r guttural depuis que nous avons quitté le REVENS. C'est comme si ils avaient tout bonnement déserté la ville...

Chef de tribu : M'est avis qu'ILS préparent un gros coup...

NX : Raison de plus pour arriver le plus vite possible chez moi... Goliath est toujours derrière nous ?

Zath : Oui, oui toujours masqué par son champ de force.

Frosti : Me rend nerveux de savoir qu'il y a un gros balèze caché derrière nous.

Commodore : Le garder sous camouflage permet un meilleur effet de surprise en cas d'attaque. Et puis il est loyal, aucun problème la-dessus.

MA : KOALAS !!

Frosti : OU CA, OU ? KILL, KILL, KIIIIILLLLLLL !!!! (Volée de hache au hasard, acharnement sur un mur, puis ensuite retournement contre ses propres alliés, la routine habituelle en fait.)

NX : Mais, c'est pas possible, vous le faites exprès !

MA : Ce n'est pas une blague ! Il y a une dizaine de koalas qui sont en approche dans notre direction !

Général en chef : On court ! Tout droit vers le manoir de NecroX !

Frosti : KILLLLLLL !!

Zath, esquivant les coups de hache : Non, Frosti ! On court d'abord. Tu pourras à loisir les émincer devant la porte de NecroX.

Et c'est dans un désordre indescriptible que nos aventuriers coururent à perdre haleine vers la demeure du nécromancien, tandis que sur les toits des maisons une dizaine de petites boules grises couraient et sautaient, en criant des onomatopées et des injonctions, en direction des aventuriers...
Enfin, ces derniers arrivèrent devant la porte de NecroX qui par geste rapide déverrouilla tous les pièges de sa porte d'entrée, puis de sa couloir (ce fut rapide, surtout compte tenue du nombre de pièges...)

Général en chef : Frosti, Goliath ! En défense devant la porte d'entrée !

Sur ces mots, le reste du groupe s'engouffra dans le manoir dont la porte se referma lourdement....

_________________
A moins de savoir exactement où vous êtes, vous ne pouvez savoir qui vous êtes.
avatar
Matthias Alvensen
Le Troisième Homme

Masculin Nombre de messages : 501
Age : 29
Localisation : Aujourd'hui ici, mais demain ?
Archétype : Un chercheur en occasion et en rebondissement.
Job/Hobbies : Découvrir de nouveaux mondes, de nouvelles personnes...
Date d'inscription : 05/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letremblaysurmauldre.meteoamikuze.com/Statistiques.ht

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par nécroX le Jeu 26 Nov - 11:52

Les elfes, submergés (ahem) par les lutins, ne remarquèrent que tardivement un groupe de koalifiés qui se distinguaient du reste…

Garzok (dégainant sa large rapière) : Camarrrades, tous avec moi !
Membres du Revens : OUAIS !!!!

Les membres du REVENS chargèrent directement le barrage elfe qui empêchait la progression de la colonne des koalifiés.

Elfe1 : Aaah ! Des rustres !
Elfe4 : Combattons pour nos idéaux, et pour les peuples libres !

Baldrin&les nains : DANS L’TAAAAS !!!!!!
Nain1 : Laissez-les-moi ! Laissez-les-moi !
Garzok : Allons, il y en a pourrr tout le monde !

Le choc ne fut pas aussi titanesque qu’on pouvait s’y attendre. Les nombreux jouets inanimés jonchant le sol ralentirent considérablement la charge. Les elfes armèrent leurs arcs, dégainèrent leurs Lames de Lune ou fourbirent leurs sorts, et le combat s’engagea. Enfin, théoriquement, il était déjà commencé, contre les lutins, mais bon … Garzok entama un combat contre trois escrimeurs elfes. Les membres du REVENS et les elfes s’entretuèrent joyeusement.

Dame BB : Ne laissez pas la barbarie triompher ! Druides, stoppez-les !

Une barrière d’épines fut invoquée, et une volée de flèches de lune freina l’avance du REVENS.

Druide1 : Ca y est ! Nous les tenons ! Maintenez votre concentration !
FF : Eh ! Cessez de m’ignorer ! Je suis là !
Druide2 : Hein ?

Baissant les yeux, ils virent FarFade, debout sur la selle de son tricycle, porté par deux lutins. Lui et un commando de lutins d’élite étaient parvenus au cœur des lignes elfes en rampant entre les jambes des combattants. A présent, FarFade jonglait en souriant méchamment avec un énorme ballon de baudruche sur lequel était écrit « Pwal a graté ».

Druide1 : Non … non ! Vous n’allez pas faire ça ! C’est de la folie !
Druide2 : Vees iz madnëss !
FF : Madeunesse ? ZIS ... IZ ... FARFADE !!!

Et, lançant son ballon au sol, il libéra un énorme nuage de poil à gratter.

Druide3 : Quelle horreur ! Aaaah ! Ca gratte trop …
Druide2 : J’EN AI PLEIN LES CHEVEEEEUUUUUX !!!!
FF : Ah, quelle horreur ! Ca gratte ! C’est affreux !
Lutin5 : J’croyais que ça touchait seulement les monstres … Aaaaah ! Ca pique !

Les druides étant déconcentrés, les nains se frayèrent un chemin à la hache à travers leur barrière végétale. Juste derrière eux, Baldrin psalmodiait en chœur …

Bal : O Grrranodiorrrith entends ma prrrièrrre … Parrr la forrrce tellurrrique, parrr la science de la rrroche que tu donnes à tes enfants, je te le demande humblement, donne-moi la forrrce … DE LEURRR PETER LA MACHOIRRRE !

Abattant sa pioche rituelle sur le sol, les yeux brillant de pouvoir, il souleva une énorme vague de terre qui balaya les derniers restes de buissons et noya les archers sous les gravats. Les nains en profitèrent pour se jeter sur les druides.

FF : Incroyable ! Les dieux me soutiennent dans ma croisade ! Cette éclipse totale est un signe ! La nuit s’abat sur le monde …
Lutin3 : En fait, Sire, on est juste enterrés sous un gros tas de pavés et de terre …
Lutin6 : Mais c’est quand même un super discours, Sire !

Dame BB : Cela ne se peut ! Je les empêcherai !

Remontant ses robes autant que la morale elfe le permettait, la noble dame courut vers la mêlée, puis bondit pour retomber au cœur de la mêlée …

Dame BB : O KELEBETH ! LAGAMËL !

Kurdebog : La folle se change en ourrrs sanguinairrre ! Vite, kamarrrades koalifiés, frrranchissez barrrrrrage pendant que mon frrrrèrrre et les autrrres les rrretiennent !

La colonne des koalifiés s’engouffra dans la brèche créée par Baldrin et continua sa progression vers le Nord-Ouest, en répétant toujours « Ko … a … la … ». Pendant ce temps, Dame Bri-Jeet, qui avait effectivement pris la forme d’un grizzly de 4 m 50, envoyait voler les membres du REVENS à grandes mandales griffues.
De son côté, Garzok s’était lassé des feintes, parades et autres passes d’armes. Son côté berserk avait pris le dessus, et après avoir défoncé le crâne d’un sabreur elfe à coups de pommeau, il l’avait utilisé comme fléau d’armes. Présentement, il alternait coups d’épée, de dents et d’elfe dévastateurs en ignorant les trois lames elfiques plantées dans diverses parties de son corps.
La fraction non enterrée des lutins de FarFade, ainsi que les quelques jouets encore animés, achevaient les blessés des deux camps (et même des trois, tellement ils sont bêtes) en leur plantant des carambars dans l’œil ou en leur lisant les blagues.


Elfe4 : Reformez les archers ! Soutenez Dame Bardow ! Apportez les trousses de shampooing de secours !

Pendant ce temps, Keira et Mardos menaçaient d’être submergés, même si le gnome qui tentait de les prendre à revers avait été surpris par Mardos et broyé par ses deux mains supplémentaires … A présent, malgré jets de feu et lancers de maçonnerie et de tuiles, le cercle d’ennemis (en nombre réduit) se resserrait, en répétant « Ko … a … la … » … Keira souffrait d’une entaille à la jambe, et Mardos de multiples griffures sur ses énormes biceps.

Keira : On devrait peut-être essayer de sauter du toit …
Mardos : J’ai peur que ce soit notre seul choix, mais ces koalas sont très agiles, c’est risqué.
Ariek : /BRULE-LES TOUS !!!/
Keira : Attendez, j’ai une idée ! Vite, faites comme moi !

Et la jeune femme, tendant les deux bras en avant et roulant des yeux d’une manière bizarre, marcha droit vers les ennemis d’un pas mécanique en répétant « Ko … a … la … ». Mardos, interloqué, vit que les ennemis étaient apparemment très désorientés face à ce comportement, et se décida à faire de même.

Keira&Mardos : Ko … a … la … Ko … a … la …
Ennemis (à l’unisson, mais avec une intonation perplexe) : Ko … a … la …

Avançant avec assurance, les deux aventuriers sortirent du cercle …

Ariek : /Ca va pas non ? C’est quoi cette échappatoire à deux balles ? Allez, pousse-toi !/

Prenant le contrôle, Ariek fit brusquement volte-face, dégainant ses deux épées. Elle décapita les deux plus proches, et dans le même mouvement libéra deux vagues de feu qui brûlèrent/firent reculer le groupe. Mardos en profita pour bondir et, d’une rafale de coups, en achever certains. Il finit par faire s’écrouler leur portion de toit d’un puissant coup de pied, les précipitant en bas.

Mardos : Ils vont remonter, il faut trouver quelque chose à faire ! Mais qu’est-ce qui a bien pu vous donner l’idée de faire ça ?
Keira : … Je ne sais pas trop … Par chez moi, on appelle ça la ruse de Jonathan Carnahan, mais ça ne marche jamais …
Mardos : Je crois que nous sommes tombés dans une ville où beaucoup de choses sont possibles …
Ariek : /Eh bien moi, ça s’appelait le barbecue d’Ariek, et ça marche à chaque fois !!!/

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 28
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Mardos le Jeu 26 Nov - 22:55

Mardos: Si seulement j'avais un peu plus de temps pour réfléchir, je pourrais surement trouver une meilleure idée...
Keira, pendant de les koalifiés remontent: Mais pourquoi?!? Si vous en avez déjà une!
Mardos: Je déteste agir sur des impulsions.
Keira: Mais dépêchez vous de dire votre plan, tulipe!!
Mardos, les koalifiés finissants leur escalade: Accrochez-vous!

Il la pris sur son épaule droite, la soutenant de ses deux bras de ce côté. Elle se débatties à grand coups de pommeaux dans le dos de son compagnon d'infortune, pendant que lui sautait du toit, lui occasionnant une vive douleur dans les genoux. Il courut néanmoins vers là d'où il venait, la taverne.

Mardos, repoussant violemment des koalifiés: Arrêtez de me frapper, occupez-vous plutôt de nos arrières!
Ariek, cramant quelques poursuivant: La prochaine fois, j'aimerais être au courant de vos plans stupides!!!

Ils arrivèrent à la fin de la colonne de koalifiés et il en restait de moins en moins qui les poursuivaient. Un peu plus loin, Mardos put déposer Keira et ils achevèrent les derniers ensemble. Ils continuèrent dans la même direction, surveillant leurs arrières de près.

Keira: Laissez tomber ce que je vous ai dit tout à l'heure, ne recommencer tout simplement pas des trucs comme ça.
Mardos: On s'en est bien sortit quand même.
Keira: Je suis vidée maintenant.
Mardos: Vous pensez que mes jambes sont en bonne état, entre vous qui tenter de me brûler vif et le saut que j'ai du faire?
Keira: Peut-être, mais vous avez toujours vos quatre bras pour tout détruire, sans mon feu je devient beaucoup trop vulnérable. Je dois me reposer pour éviter que ça m'arrive.
Mardos: Désolé...
Keira: Où est-ce qu'on va maintenant?
Mardos: À la taverne, comme ça, dans le pire des cas, les goblins pourront couvrirent notre fuite. Je sais que c'est pas vraiment la mentalité qu'on attend d'un moine, mais la situation nous y force.

Il marchèrent en silence pendant quelques minutes avant d'arriver en vue de la taverne. Malheureusement pour eux, des sons bien trop familiers en sortirent.

???: Ko... a... la...
Mardos: On dirait...
Goblins, sortant de la taverne: Ko... a... la...
avatar
Mardos
Premières bières

Masculin Nombre de messages : 16
Age : 25
Date d'inscription : 15/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par L'Archange Nain le Ven 27 Nov - 19:18

?? : Oooooh, Nounourrrs ! :love: Poutouparrrtout !!

Des étoiles plein les yeux (qu'il avait pourtant fort glauques), Rdo le troll, qui cheminait dans la colonne pas très loin de la troupe du REVENS, se jeta brusquement dans la mêlée. émerveillé par la vue d'un ours en peluche king size il fonça se blottir dans la fourrure soyeuse de Dame BB, tout en évitant ses puissantes baffes griffues grâce à un Acanonda Hug of Constriction bien placé.


Dernière édition par Le Marin Shadok le Sam 28 Nov - 12:39, édité 1 fois

_________________
.
Où on va ? Il sera toujours temps de s'en soucier quand on y sera !
avatar
L'Archange Nain
Gourou des Tire-binette
Gourou des Tire-binette

Masculin Nombre de messages : 3834
Age : 36
Localisation : Quelque part entre Bretagne et Vendée
Archétype : Jardinier niveau épique
Job/Hobbies : Faire de Darkam City un temple du développement durable
Date d'inscription : 19/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.openesub.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par FarFade le Sam 28 Nov - 10:37

Luttant contre les démangeaisons, une patrouille elfe fût nommée pour botter l'arrière train des lutins pour ensuite concentrer l'ensemble des forces sur les koalifiés.
Dix elfes, armés de double lames, réussirent donc à rassembler les quelques lutins pendant que le reste de leur groupe luttèrent à coups d'invocation végétales et de flèches, ralentissant autant qu'ils le pouvaient l'avancé des rouleur de r.


L5, se grattant le dos : Sire !! Nous voilà entourer d'une dizaine d'elfes !! Tous les jouets ont été réduits en charpie !!
L8 : Qu'est ce qu'on fait ?

Les lutins, tous dos à dos et "armes" en avant, firent tourner leur ronde... Leurs hochet, sucettes, se choquant avec les lames des elfes pointées en direction des petits êtres (Comme dans la plupart des scènes de combats où les "héros" sont entourés quoi).

Elfe, se grattant la tête : Jettez vos arme par terre !! Laissez vous ligoter par du lierre et aucun mal ne vous sera fait.

FarFade, la couche-culotte abimée, le bonnet troué, hochet en avant, toujours sur son tricycle porté par deux lutins (qui d'ailleurs commençait à avoir mal aux bras et ne pouvait même pas se gratter) prit la parole.

FF : Aujourd'hui aucun lutins ne meurent !!
L6 : Encore heureux...
FF, se grattant le popotin : Nous lutterons jusqu'à la mort !!
L4 : Euh... Sans vouloir vous contredire mon auguste roi... Je ne pense pas que la majorité des personnes ici soit d'accord avec ce que vous venez de dire... Je dis d'ailleurs ça pour vous aussi... Cela me ferait mal de vous voir mourir pour une cause aussi banale car en plus tout le monde sait que la ville nous appartient et que ces personnes ont l'air de vouloir se battre entre eux et peuvent donc s'entretuer... Bien sûr on ne sait pas ce qu'il adviendra de nous après...
TousLesLutins : Shocked

FarFade dégaina super rapidement son pistolet à liquides hasardeux, tira en direction du lutin qui venait de parler entrainant une liquefaction instantané de son visage.
Les elfes eurent un haut le coeur, abaissant leur gardes, FF et sa troupe en profitèrent pour fuir.


FF, tout en se faisant porter par deux lutins : Vous tous, allez vers la FarFadeMachina !! Je dois prévenir mes compagnons d'aventures de ce qu'il se passe !! Au fait je voulais vous dire que vous êtes stupides !! Vous attaquiez les elfes bandes de carambars !! Facilement reconnaissables par leur odeur non-sucrées et par conséquent horrible !! Les koalifiés sont ceux avec un gros dos !!
L7 : Forcément, après le discours de l'autre il fallait qu'il montre qu'il pouvait lui aussi enchainer plusieurs phrases les uens à la suite des autres...

Les petits êtres partirent en courant en direction de la sortie de la ville, FarFade, tombé par terre du fait du départ de ses porteurs, eut quand même le temps de leur crier de remercier le lutin qui s'est sacrifié pour leur fuite. Puis, il sortit une roue de tricycle de son bonnet, répara tant bien que mal son véhicule et se mit en route direction la Taverne.

FF, se grattant la jambe : En plus Nx et Boris ont dû s'inquiéter de ce qui m'est arrivé...

_________________
... quand les poulpes auront des dents.
avatar
FarFade
Asylum Imperator

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 25
Localisation : Dans les méandres d'un cerveau torturé, et poulpeux.
Archétype : Poulpe.
Job/Hobbies : Tenter de conquérir le monde. Et manger des sardines.
Date d'inscription : 04/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par nécroX le Mar 1 Déc - 16:53

Le sang des hauts elfes qui courait dans les veines de Dame Bri-Jeet Bardow lui offrait un bonus de Charisme suffisant pour garder, même en forme d'ours, la classe Loreliane - parce qu'elle le vaut bien. Mais contre l'enchaînement Anaconda Hug - Câlin Express - Bisou Urticant de Rdo, de tels bonus parurent bien futiles ...
Plus généralement, la situation des elfes se dégradait. Bien que le départ des lutins ait libéré plusieurs de leurs combattants, le front du REVENS s'était durci. Surtout, la majorité de leur manifestation était constituée de civils sans défense à part leurs pancartes. Et même si la notion de civil sans défense paraît un peu inepte appliquée à D-City, le fait est que Garzok, ses yeux injectés de sang et ses lancers de bouts de trottoir faisaient des dégâts dans la population elfe. Un mouvement s'amorçait vers une prudente retraite. Un groupe de leurs bardes entama un chant lénifiant destiné à empêcher toute poursuite. Mais quand l'Archange Nain, jusque là resté à l'écart, crut voir son fidèle Rdo en danger et entraîna ses frères dans une charge héroïque au rythme baba cool, et qu'on vit que la musique n'affectait pas ces hippies qui chantaient plus fort que les harpes, la retraite se transforma en déroute. Seule une rangée d'elfes d'élite, en armures tout droit sorties d'un défilé de mode, se sacrifia pour permettre à Dame Bardow d'échapper au monstre baveux.


Baldrin : Ils fuient ! On les pourrrsuit ?
ArchN : Pas cool, mon frrrèrrre ! On a bien rrrigolé, mais si on abuse ils ne voudrrront plus jouer avec nous. En plus, Maîtrrre vouloirrr qu'on sorrrte de la ville !
Baldrin : Trrrès bien. Que quelqu'un jette un seau d'eau frrroide à Garrrzok, qu'il arrrrrrête d'attaquer les maisons à coups de boule !
ArchN : J'ai un mélange décontrrractant qui aèrrre les brrronches ...
Baldrrrin : J'ai bien peurrr qu'on ne puisse pas accepter. S'il n'y avait pas le Maîtrrre, nous serrrions en conflit sanglant, je vous rrrappeler.
ArchN : Ah bon ? Ok ... Je m'en prrrendrrre peut-êtrrre tout à l'heurrre ... Allez, Rrrdo, en avant ! Nous sommes les derrrniers de la colonne.
Rdo : Sad Nounourrrs ...
ArchN : Allons, tu la rrreverrrrrras celle que tu aimes.

Et sur ces sages paroles, l'arrière-garde de l'armée des koalifiés s'engagea sur le pont qui leur permit de franchir le fleuve et de se diriger droit vers la porte de la cité, qu'avait déjà franchie le reste des koalifiés, dont Kurdebog, Takamatsu Toshitsugu, ainsi que le groupe formé de Gilbert Alvensen, Lada et Ratapoil.
L'armée des convertis quittait la Nouvelle Darkam-City pour une destination mystérieuse ...

Pendant ce temps, des choses terribles se préparent ...


Lutin 2 : On doit aller où déjà ?
Lutin 12 : Là où le Sire nous dit d'aller !
Lutin 3 : Oui, mais là le Sire est pas là ... Quelqu'un se souvient de ce qu'il a dit ?
LRDG : Il a dit quelque chose ?
Lutin 4 : En l'absence du Sire, c'est moi qui dois commander !
Lutin 1 : N'importe quoi ! J'vais le dire au Sire ! Hé, Sire ! ... Tiens il est pas là ...
Lutin 8 : Alors comment on sait où on va ?
Lutin 7 : Peut-être qu'un d'entre nous pourrait décider ...
Lutin 3 : Traître ! Sire, Sire, y a un traître-euh ! ... Oh il est où le Sire ?

Etc., etc. ...

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 28
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par nécroX le Mar 15 Déc - 9:18

Aussi près des remparts que le permettait l'incendie, Ninjigen Sygmato comptait l'or récolté en vendant des paquets d'eucalyptus pour la route aux marcheurs koalifiés. Tout autour de lui, quelques cadavres sanglants témoignaient de tentatives passagères pour l'obliger à se joindre à eux. Pendant ce temps, deux golems de sécurité de pkmaster holymetal industries emportaient de grands sacs contenant le fruit du pillage des maisons abandonnées par les convertis.

Njg : C'est une bonne journée ... J'ai bien failli être rôti vivant par cette explosion de feu, mais à part ça tout se passe bien. Je connais un mage noir qui sera furax d'avoir loupé une matinée de mise à sac de la cité.
Guu : NécroX est revenu en ville.
Njg : Ah, je savais bien qu'il n'était pas mort. J'imagine que je vais devoir lui rendre les golems maudits que je lui ai piqués en prétendant qu'il me les avait légués par testament ... Au fait, Guu-sama, tu n'étais pas censée être dans un autre quartier de la ville il y a quelques secondes seulement ?
Guu : Ne t'occupe pas des petits détails.
Njg : Oui Guu-sama. Que fait-on maintenant ?
Guu : Comme tous les soirs brother ! On essaie de conquérir le monde ! afro
Njg : ...
Guu (sortant une peau de koala et se la mettant comme une cape) : Tout se passe comme prévu ...
Njg : C'est vrai ? pry
Guu : Qui sait ?

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 28
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par L'Archange Nain le Dim 20 Déc - 20:52

Nous retrouvons une troupe de lutins en discussion animée.

...
- Bon, alors c'était quoi déjà, le châtiment réservé aux traîtres ?
- Mais c'est qui le traître, au fait ?
- C'est toi, ahuri !
- Mais non, c'est pas lui, c'est lui !
- Pis d'abord c'est quoi un châtiment ?
- Personne n'a un carambar ?
...

Soudain une explosion retentit dans la ciel. Ils tournèrent la tête pour voir se dessiner au firmament l'image d'un gâteau au chocolat portant sur son glaçage l'inscription "Bonne anivaircèr cire"

- Regardez, c'est le Ffat signal !
- Le sire a besoin de nous.
- Il faut faire décoller la FFmachina.
- Heu... quelqu'un se souvient où est-ce qu'on l'a posée ?

_________________
.
Où on va ? Il sera toujours temps de s'en soucier quand on y sera !
avatar
L'Archange Nain
Gourou des Tire-binette
Gourou des Tire-binette

Masculin Nombre de messages : 3834
Age : 36
Localisation : Quelque part entre Bretagne et Vendée
Archétype : Jardinier niveau épique
Job/Hobbies : Faire de Darkam City un temple du développement durable
Date d'inscription : 19/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.openesub.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Matthias Alvensen le Mar 5 Jan - 19:44

MA : Matthias est bien présent à l’appel... Il était juste occupé à courir dans les rues à une vitesse surhumaine et à chercher une bombe prête à exploser dans quelques minutes. Vous pourriez mesurer vos propos, monsieur. Je ne suis guère resté inactif.
Eldir, via communication télépathique : Ah Matthias ! Ce n’est pas trop tôt. Où en es tu ?
MA : J’étais occupé à comprendre le fonctionnement de ce sort de hâte. Cela fait, je l’ai quelque peu « manipulé » afin de doubler la vitesse d’exécution.
Eldir : Ah… c’est bien cela pourrait être utile… Mais la bombe ?
MA : Repéré. Vous devez recevoir son signal à l’instant même.
Eldir : Effectivement. En plein cœur du secteur administratif de cette ville, à la mairie, dans le plus grand bureau.
MA : Le bureau du maire… Tout un symbole certes, mais une cache déplorable. Ceux qui l’ont mis là ne doutaient vraiment de rien.
Eldir : Trop de confiance surement. Mais tu es en mouvement ! Où te diriges-tu Matthias ?
MA : Une idée m’est venue en fouillant le secteur. Je suppose que, même si tous les mages de notre groupe vous fournissent leurs manas disponibles, vous risquez d’être un peu juste en énergie pour effectuer votre passe sans risque majeur, non ?
Eldir : Effectivement, je risque de devoir payer très fortement de ma personne. Je ne te cache pas que je vais surement être plus que mal en point à la fin…
MA : Il y a peut être quelque chose dans les égouts qui pourrait vous éviter une mort quasi certaine.
Eldir : Les égouts ?
MA : Précisément la section située en dessous de l’université de magie. Une forte concentration de magie chaotique brute y est présente. Je suppose qu’il s’agit du déversement de la multitude des expériences ratées par les étudiants depuis des années. En tout les cas, je m’en vais apprivoiser cette masse énergétique pour vous.
Eldir : C’est bien aimable. Mais il faut vraiment que cette magie chaotique soit particulièrement bien traitée par vous afin qu'elle puisse s'utiliser dans le cadre de cette passe. Je ne serai pas capable de le faire moi-même. Vous pensez avoir le temps ?
MA : Avec cette augmentation du sort de hâte, et en courant le plus vite possible oui. Je vous recontacte dans quelques instants, je vais tenter d’augmenter ma vitesse.
Eldir : Encore une manipulation du sort de hâte ?
MA : Non, je vais juste courir plus vite...

_________________
A moins de savoir exactement où vous êtes, vous ne pouvez savoir qui vous êtes.
avatar
Matthias Alvensen
Le Troisième Homme

Masculin Nombre de messages : 501
Age : 29
Localisation : Aujourd'hui ici, mais demain ?
Archétype : Un chercheur en occasion et en rebondissement.
Job/Hobbies : Découvrir de nouveaux mondes, de nouvelles personnes...
Date d'inscription : 05/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letremblaysurmauldre.meteoamikuze.com/Statistiques.ht

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum