Dans les Rues

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Galdwyn Darkyl le Sam 23 Mai - 9:24

Dans la ruelle sombre, une petite silhouette est recroquevillée dans un coin. Elle tient quelque chose dans sa main crispée, et le contemple comme si c'était la plus belle chose au monde. Et, se balançant d'avant en arrière sur un rythme hypnotique, la pitoyable créature marmonnait des paroles sans queue ni tête...

La créature: Si rond... Si brillant... Mon presssieuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuux... Non, ils ne doivent pas nous trouver, hein mon trésor? nous les haïssons! Ils nous font du mal! Ils mériteraient qu'on leur tordent leur sale petit cou!!

???: FARFADE.

Farfade, car c'était lui, se redressa de toute sa faible hauteur et avala le bonbon arlequin qu'il reluquait depuis des heures.

FF: Qu'est-ce qu'il y a? Mais qui Parle?

??? JE SUIS TON DIEU.

FF: De quoi? Suspect

???: FARFADE. TU ES CHARGE D'UNE MISSION SACREE. TU DOIS BOUTER LES KOALAS HORS DE D-CITY ! TU ES L'ELU!!

FF, secouant la tête dans une tentative admirable de faire se rencontrer ses neurones: hey c'est trop cool cette fumée bizarre de l'association Paix-Verte! ça fait des voix dans ma tête! ça fait comme si je savais réfléchir! 'Faudra que j'aille en reprendre!!

???: HEY, PETITE RACLURE. TU M'ECOUTE QUAND JE TE PARLE?

_________________
Looking for something I've never seen...
avatar
Galdwyn Darkyl
Intelligence Pénétrante

Masculin Nombre de messages : 669
Age : 29
Localisation : si tu as de la chance, entre tes mains
Archétype : Artefact Intelligent
Job/Hobbies : la Connaissance, la Magie, les pierres à aiguiser de qualité
Date d'inscription : 16/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par FarFade le Sam 23 Mai - 14:41

??? : TU ES L'ÉLU !!! TOI SEUL POSSÈDE L'ARME SACRÉE !!
FF : Ah c'est donc ça...

Dit le lutin en observant sa chaussure gauche...

???? SACRE NOM DE MOI !!! TOI DEVOIR TUER KOALAS POUR SAUVER VILLE !!
FF : Mais... J'ai perdu le tournoi !! J'suis pas à la hauteur !!

FF s'était dirigé contre un mur qu'il pensait sûrement être la voix, les genoux à terre et les mains se serrant l'une avec l'autre. Ce fut alors un sac marron en chanvre qui tomba d'on ne savait où, qui atterrit derrière FF dans un lourd BOOM.
Le Lutin l'ouvrit et en sortit un casque d'aviateur.


FF, levant les yeux au ciel : Y'a quelqu'un ?

*BRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR*

FF : Ma FFMachina !!!
L2 : Hey Patron !!! Montez à bords !!!

En effet, l'imposant dirigeable du lutin fit son apparition et une échelle tomba de ce dernier, FF escalada rapidement l'échelle et entra dans la cabine où tous ses serfs l'attendaient.

FF : Hahaha !! J'ai failli croire que c'était vraiment Dieu qui parlait !! Comment vous avez fait la voix si forte ?
L3 : Z'allez bien patron ?
L6 : On a rien fait du tout nous...
L8 : Pour une fois...
L5 : Juste vous envoyez l'paquetage Patron...

FF courra à l'arrière de la FFMachina pour voir à travers le hublot la ruelle sombre qu'il avait abandonnée... Et il crut percevoir ces quelques mots "TU ES SÛR LE BON CHEMIN !! VA ET TUE !!!"

Un énorme sourire se posa sur les lèvres de FF qui enfila son casque.


L8 : Qu'est c'qu'on fait Patron ?
FF, brandissant son sceptre : CHARGEZ LES CANONS !!!! NOUS PARTONS EN GUERRE CINTRE !!!! HARDIS MOUSSAILLONS pirat
L5 : Sainte ?
FF : Suspect FOUTEZ LE DANS UN DES CANONS !! IL NOUS DIRA S'ILS MARCHENT BIEN !!
TLL (Sauf L5) : OUI CAP'TAIN !!!
L5 : Hey !! Non j'veux pas finir aux crocodiles volants !!

_________________
... quand les poulpes auront des dents.
avatar
FarFade
Asylum Imperator

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 26
Localisation : Dans les méandres d'un cerveau torturé, et poulpeux.
Archétype : Poulpe.
Job/Hobbies : Tenter de conquérir le monde. Et manger des sardines.
Date d'inscription : 04/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par FarFade le Mar 26 Mai - 17:42

Fraîchement sorti de la Taverne Matthias entendit un drôle de son.

*BRMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM*

Ma : Oh ma tête fait un de ces bruits !! .... Oh ciel !

Effectivement, au ciel c'était un dirigeable tous canons dehors qui descendait vers Matthias tout en tirant à certains moments faisant apparaitre au loin différentes explosions.

L6 : Koala repéré direction Sud Sud Ouest !!!
FF : Hardis matel'air !! Un individu essaye de le cacher en portant le porteur du koala !! Chargez les cotillons !! On utilise les triples canons !!

De la bouche de la figure de joker se situant sur le devant du ballon du dirigeable sortit 3 canons alignés horizontalement et peints en rouge faisant office d'une langue que le joker tirait manifestement à Matthias.

Celui-ci plissa le yeux pour voir un FF super-excité et le montrer du doigt tout en croyant comprendre un "FEU FEU FEUUUUUUUUUUUU !!"


MA : L'aventure commence bien...
FF : Crève koalaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!! rire

*BOOM BOOM BOOM !!*

Trois énormes cotillons s'échappèrent du canon et vinrent faire gicler la terre juste à côté de Matthias qui tenta de courir se mettre à l'abri sous un porche voisin. Malheureusement pour notre nouvel arrivant une fraise tagada géante (en plastique faut pas gâcher non plus) probablement lâchée de la soute écrasa entièrement la future hypothétique protection de Matthias.

FF : Tu ne m'échapperas paaaaaaaaas !!! Blastez les !!!

A l'intérieur du dirigeable les lutins s'affairèrent à la charge des canons situé sur les côtés avec diverses choses comme claque-doigts géants, boules puantes géantes etc.

_________________
... quand les poulpes auront des dents.
avatar
FarFade
Asylum Imperator

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 26
Localisation : Dans les méandres d'un cerveau torturé, et poulpeux.
Archétype : Poulpe.
Job/Hobbies : Tenter de conquérir le monde. Et manger des sardines.
Date d'inscription : 04/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Galdwyn Darkyl le Mar 26 Mai - 18:03

Matthias tenta de se concentrer et commença à former son Kekkai, bloquant les projectiles qui pleuvaient sur lui.

FF: Hahahahahahaaaa, il ne peut pas bouger quand il fait ses tours de passe-passe!! Chargez la Boule Ribouldingue!

Lutins: AYE AYE SIR!!

Les lutins roulèrent sur le pont une grosse boule de bowling bardée de tout un tas de pêtards accrochés avec du skotch, de bâtons de dynamite fourrés dans les trous et de gourdes de ce qui devait être de la nitroglycérine, vu le logo "danger: explosif" sur les gourdes avec lesquelles jonglait l'un des petits matelots. Sur le commandement de Farfade, ils entamèrent de la fourrer dans la gueule de l'un des canons.

MA: Suspect ça, c'est pas une bonne nouvelle du tout! Et je peux pas bouger tant que je maintiens ma protection...

FF: MEURS, PARTISANS DES KOALAS!!! :foudedieu:

_________________
Looking for something I've never seen...
avatar
Galdwyn Darkyl
Intelligence Pénétrante

Masculin Nombre de messages : 669
Age : 29
Localisation : si tu as de la chance, entre tes mains
Archétype : Artefact Intelligent
Job/Hobbies : la Connaissance, la Magie, les pierres à aiguiser de qualité
Date d'inscription : 16/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Matthias Alvensen le Mar 26 Mai - 21:44

Alors que les lutins chargeaient la boule on ne peut plus menaçante, Matthias examinait la situation précaire dans laquelle il se tenait.

MA pensant tout haut : Bon... un Kekkaï effectué à la va-vite avec peu de chance de tenir face à une forte explosion, des possibles partenaires de défense hors de combat et de toute manière hors de portée... Impossible de bouger, et de toute manière à découvert je n'ai que peu de chance.... Et un mal de tête qui commence à peine à se calmer... Que du bonheur... scratch ....
A moins... que je n'utilise la propension chaotique et hasardeuse de ce lutin... Cela ne devrait pas demander trop de manipulations What a Face

Cessant alors la complexification de son Kekkaï, pour le moment suffisante face à la petite taille des projectiles, mais tout en restant concentré sur sa structure, Matthias sortit son fleuret du fourreau, le planta sur le pavé, puis commença à marmonner doucement, en priant que l'enchevêtrement de runes formant sa protection ne perde pas son unité.

MA : Mon arme se nomme hasard, au gré de ma volonté je puis choisir la réalité. Incertain dans vos choix, imprévisible dans vos actions, prenez garde : un acte dispose de multiples conséquences, un résultat probable peut être renverser. Cher Farfade, toi qui est si imprévisible, vois ce que tu aurais pu me lancer...


Tout au long de ces paroles, un cercle de pouvoir commença à se créer autour du fleuret de Matthias, puis grandit jusqu'à atteindre les parois du kekkai, puis finalement les runes composant le cercle semblèrent couler du sol vers la structure du kekkai, se mêlant intimement avec elle, courant vers le sommet, pour finalement reformer le cercle à cet endroit.

MA : De ce cercle émane un degré de réalité faible, dans cette zone tout est possible, même l'improbable Very Happy

De leur coté, les lutins finirent de charger le canon... allumèrent la mèche...


FF : FIRE ! mes braves sujets ! FIRE ! Twisted Evil

TLL : Aye Aye Capitan

L2 : Ca veut dire quoi Fire ?

L4 : Sais pas, dans le doute vaut mieux tirer.

Ce qui fut fait, la boule de bowling mortellement chargé fonça vers Matthias, puis rencontra la zone du cercle de pouvoir, elle-même adossé au Kekkai, face à cet obstacle inattendu le boulet explosa... dans un bruit de pétard mouillé (par rapport au chambardement escompté dans une zone à la réalité non chamboulée), des pétards jaillit des fontaines de feu d'artifice pour anniversaire, des bâtons de dynamite : des fraises tagada... et des gourdes de soi disant nitroglycérine sortit divers cigarettes-pétard allumées mais rebondissant sans dommage sur le kekkai de Matthias.


MA : Ooooooh, jouer à ça durant une gueule de bois n'était peut être pas la meilleure chose... Matthias était effectivement pâle comme la mort, obligé de s'agenouiller, il se prit la tête dans les mains... Peut être appeler Gildas maintenant...

FF : AAAAHH, les koalas résistent ! Mais notre cause est juste mes loyaux sujets, un euuuh NOTRE DIEU m'a parlé, tous ensemble et mené par moi, nous vaincrons : FEU A VOLONTE !

L2 : Un dieu ?

L4 : T'occupe et tires !

Sur ce, les canons de la FF machina commencèrent à tirer un ensemble de jus de fruit basse qualité poisseux mêlé de boulons sur Matthias, qui bien qu'ayant évité la menace principale, n'était pas sorti d'affaire, sa zone d'improbabilité disparue du fait de son état de faiblesse, et son kekkai faiblissant faisait que sous peu de temps, il n'aurait pour seul destin que d'être noyé sous du jus de fruit... Bandant sa volonté, il sortit sa montre à gousset, cliqua un bouton faisant découvrir derrière le faux cadran, une sorte de boussole semblable à celle de Gildas.

MA, pressant fortement la boussole : Saleté de Gueule de bois, obligé d'encore recourir à lui... Gildas, entends moi...

Dans la taverne, allongé insconcient, dans un coin au coté de NecroX, Gildas sentit d'un coup une forte brulure sur sa poitrine, plus précisément à l'endroit où était rangé sa boussole, la douleur le fit émerger immédiatement, et c'est en titubant quelques peu qu'il se précipita vers la sortie...

_________________
A moins de savoir exactement où vous êtes, vous ne pouvez savoir qui vous êtes.
avatar
Matthias Alvensen
Le Troisième Homme

Masculin Nombre de messages : 501
Age : 29
Localisation : Aujourd'hui ici, mais demain ?
Archétype : Un chercheur en occasion et en rebondissement.
Job/Hobbies : Découvrir de nouveaux mondes, de nouvelles personnes...
Date d'inscription : 05/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letremblaysurmauldre.meteoamikuze.com/Statistiques.ht

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Galdwyn Darkyl le Mer 27 Mai - 6:59

FF: Raaaaah, Puisque c'est comme ça, on change de tactique! Tous à vos lance-pierres! Nous allons le mitrailler jusqu'à ce que...

Lutin 1: ...Mort s'ensuive?

FF: Ouais, c'est ça. M'a l'air trop intelligent cui-là... 'Faudra que je le surveille.

Farfade sortit sa fameuse Gatling et s'accouda au bastingage, et visa précautionneusement avant de se rendre compte qu'il s'était placé du mauvais côté du dirigeable. Pendant ce temps, sur le sol...


MA, frissonnant: Tiens, ça se rafraîchit... Il semblerait que Gildas aie reçu mon appel... Mais je me demande ce qu'il va faire, par contre... scratch

Soudain, tout autour de Matthias, les murs se couvrirent d'une fine pellicule de glace, renvoyant son reflet à l'infini. Alors que l'original observait le résultat avec un intérêt tout professionnel, il se sentit soudain tiré par le bras.


Gildas: Allez, magne toi, on s'arrache.

MA:
Very Happy charmé de te voir, en vérité! la compagnie n'était pas déplaisante, mais je ne voyais vraiment pas comment m'éclipser...

Gildas: Tu as essayé en courant à toutes jambes?

Et les deux frères partirent ventre à terre dans le dédale des rues. Pendant ce temps, sur le dirigeable:


FF: affraid L'ENNEMI S'EST MULTIPLIE, MES BRAVES LUTINS! TIREZ POUR VOS VIES! TIREZ POUR TUER!! FEUER FREIIIIIIIIIIIIIIIIII!!!

Lutin 2: et ça, ça veut dire quoi?

Lutin 4: j'en sais rien, mais si tu veux pas finir comme le n°1, que notre chef vient de fourrer dans la gueule du canon, je te conseille de tirer!!

_________________
Looking for something I've never seen...
avatar
Galdwyn Darkyl
Intelligence Pénétrante

Masculin Nombre de messages : 669
Age : 29
Localisation : si tu as de la chance, entre tes mains
Archétype : Artefact Intelligent
Job/Hobbies : la Connaissance, la Magie, les pierres à aiguiser de qualité
Date d'inscription : 16/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par nécroX le Jeu 28 Mai - 19:58

FF : Mettez la gomme !
L3 : En avant toute, Sire !
FF : Mais non, idiot ! La vraie gomme ! Envoyez les bombes à chewing-gum !
L4 : C'est parti !
FF : Pourquoi ils ne sont pas englués ?
L4 : Je me suis trompé de caisse ! C'étaient les bouteilles de Coca avec des Mentos dedans !
FF : Meurs !
L4 : Oui Sire !
FF : Hmm, ils les ont congelées avant explosion ! Ces koalas sont très forts ... En plus, ils sont incroyablement grands et peu poilus pour des koalas ...
L6 : Ce sont sûrement des koalas d'élite, Sire !
FF : Tout à fait ! Continuez avec ces bouteilles, on les aura à l'usure !
L4 : Sire, je me suis encore trompé ! J'ai envoyé la bombe à farine !
FF : Crétin ! En plus je croyais t'avoir dit de mourir ! Tu as de la chance que j'aime les bruits d'éclatement des bombes à farine !
L8 : Sire, ils ont disparu dans la farine ! Nous ne les voyons plus !
FF : Bien sûr ! Cette bombe rayerait n'importe qui de la surface de la terre ! Hissez le drapeau de victoire, compagnons ! Yohoho, et une bouteille d'Oasis !
L7 : Mais le drapeau de victoire est hissé en permanence !
FF : Evidemment ! Comment pourrais-je être vaincu ! Qu'on jette par-dessus bord celui qui a suggéré de hisser le drapeau !
L2 : Mais ...
FF : Plouf-plouf-ce-sera-toi ! A la planche !
L2 : AAAAAAaaaaaaah ...
L4 : Euh, Sire ... Je me suis encore trompé, ce n'était pas la bombe à farine, mais la grenade à plâtre ... pale
FF : Bah ! J'aimais pas sa couleur ! Tant mieux !
L4 : Pfiouh ...
FF : D'ailleurs j'aime pas ta couleur non plus !
L4 : AAAAAaaaaah ...
La FarFadeMachina entreprit de manoeuvrer pour se diriger vers de nouvelles aventures ...


Dernière édition par nécroX le Ven 6 Aoû - 17:31, édité 1 fois

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 29
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par nécroX le Mar 6 Oct - 18:36

Trois jours après le départ des aventuriers pour la MAP des bûcherons et l’évasion de Boris, dans une ruelle sombre comme on en trouve tant dans cette ville … Un tas de malfrats en haillons et couverts de plaies et bosses gémissait, tandis que résonnait le rire déplaisant d’un petit être.

Lutin intelligent : Hinhinhin ! Alors c’est clair, maintenant ? Puisque Boris et le Sire ont disparu, il y a des parts à se tailler dans le milieu du crime organisé ! Désormais c’est moi qui fais la loi ici ! C’est le destin des lutins de dominer le monde, comme dit le Sire quand il a bu trop d’Orangina ! C’est compris, ou il faut que mon acolyte vous le réexplique ?
Barbichette (se grattant la tête) : Euh … Nan, c’est pas compris …
Lutin : Tais-toi, idiot ! Je parle à eux ! C’est toi, mon acolyte !
Barb : Rappelle-moi pourquoi, déjà, je suis ton acochose ?
Lutin : Parce que !
Barb : Ah d’accord …

?? : Hé bien, mes lascars, on a remplacé mes jolis uniformes par des fringues volées ?
Barb : CETTE personne ?
Lutin : Non ! Jawbreaker ! … Et cette robe à franges me va à ravir !

Un pan de mur fondit dans un sifflement, révélant le demi-orque. Les petites frappes à moitié assommées trouvèrent au plus profond de leur instinct de survie la force de ficher le camp en rampant.

AJ : Trois jours que je vous cherche … Vous allez retrouver des cellules nettement moins confortables que les anciennes, c’est moi qui vous le dis … L’avantage, c’est que vous serez inconscients pendant un bon moment, donc il faudra un certain temps pour que vous voyiez une différence !
Lutin : Tu ne peux pas nous vaincre, Jawbreaker ! La force est dans l’esprit ! Hasta la lutinia sempre !
AJ : Toi, t’es vraiment à ta place derrière des barreaux … Pour un lutin, tu fais des phrases trop compliquées.
Lutin : Pour une poignée de bonbons !

A ce cri, Barbichette attrapa le lutin et le lança très haut dans les airs, avant de charger Arguyle en hurlant comme un fou.

Barb : SUSPEEEEENNSSEE !!!
AJ : Hân’neeb allaik-terr !

Dans un miroitement, un jeu de couteaux se matérialisa dans les airs et fila sur Barbichette, tailladant sa crinoline et son fichu. Mais semblant insensible à la douleur, le poilu sauta sur Arguyle et lui assena un direct que le demi-orque para de justesse. Ils commencèrent à échanger des coups façon Rocky.

AJ : C’est tout ce que tu sais faire ?
Barb : Ben, j’ai jamais eu de fiche de perso, alors …
AJ : Pas faux. Dissolution acide !

Un jet d’acide fusa à bout portant et atteignit Barbichette en plein thorax. Celui-ci arracha ce qui restait de sa robe, et se retrouva en jupons de dentelle et panier. Dans un beuglement, il prit un air stupidement menaçant … puis tourna les talons et s’enfuit.
AJ : Où tu crois aller, pauvre tache ? Goûte-moi ça …
Lutin : Pour quelques bonbons de plus !!!
AJ : Hein ?

Retombant du ciel, le lutin, qui avait visiblement attrapé plusieurs pigeons par les pattes en cours de route, faisait une descente en piqué droit sur le geôlier surpris, et lui déversa une grande quantité de guano dans les yeux, avant d’aller se poser sur un toit en ricanant. Alors qu’il s’essuyait avec une manche de sa robe, il entr’aperçut le lutin sortir une arbalète lourde de son bonnet et le coucher en joue. Il eut juste le temps d’articuler un mot de pouvoir et le carreau se brisa dans les airs.

AJ : Des armes létales … Ce lutin est vraiment trop dangereux pour qu’on le laisse libre.
Lutin : Barbichette !!
Barb (revenant dans la ruelle) : Quoi ?
Lutin : Je t’avais dit de faire le tour du pâté de maisons et de le prendre à revers !
Barb : ‘Me suis perdu …
AJ : Orbe acide !

Alors que le lutin stoppait la sphère d’acide à grands coups de pigeons, aucun des protagonistes ne remarqua que les toits avoisinants se couvraient de petites silhouettes velues qui rampaient telles des ninjas aux yeux rougeoyants. Soudain, Barbichette, qui se grattait la tête d’un air perplexe devant le sort de dégâts que lui préparait Arguyle, se cambra en hurlant tandis que des bretelles de sac à dos-pattes de koala s’enroulaient autour de ses épaules. Ce fut le signal d’un plongeon général de koalas des toits. Jawbreaker réagit au quart de tour et dévia son Eclair de Douleur multiple vers le haut, descendant plusieurs marsupiaux en vrille. Il en intercepta deux autres d’un revers de grimoire, mais disparut peu à peu sous une vingtaine de féroces koalas assoiffés de dos …
Sur le toit, à l’emplacement occupé par le lutin, ne restaient que trois koalas se disputant une robe à franges et un dossard Lutin Powaa …


Dernière édition par nécroX le Dim 25 Oct - 13:13, édité 1 fois

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 29
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par L'Archange Nain le Mar 6 Oct - 21:07

Mais les progrès de la koalition ne se faisaient pas sentir seulement de nuit. Simplement au grand jour elle prenait une apparence... comment dire... certainement pas plus discrète, mais plus... innocente.

Sous couvert de leur pétition Pour La Préservation Des Forêts d'Eucalyptus En Péril, les membres de Paix Verte arpentaient toute la ville par équipes de deux en accostant les passants et en frappant aux portes. Leur connaissance des rudiments du Caling-Fu leur permettait de ne pas perdre de temps en palabres : l'un immobilisait un quidam, l'autre lui passait un koala sur le dos et ainsi de suite.

Bien sûr il y avait parfois des pertes : les quatre qui se sont approchés du village de tentes Moriaques à la sortie de la ville, on ne les a jamais revus. Les ossements d'une dizaines d'autres gisaient (récurés par les rats et les blattes du chaos) au fond des égoûts, enfin Rdo écopa de brûlures superficielles pour avoir frappé trop fort à la porte d'un pyromancien grincheux (son coéquipier fut carbonisé sur place). L'effectif de l'organisation ne s'en ressentait pas, cependant, et depuis peu il y avait même assez de bras pour mener de front la distribution de koalas et les réparations du QG.

_________________
.
Où on va ? Il sera toujours temps de s'en soucier quand on y sera !
avatar
L'Archange Nain
Gourou des Tire-binette
Gourou des Tire-binette

Masculin Nombre de messages : 3834
Age : 36
Localisation : Quelque part entre Bretagne et Vendée
Archétype : Jardinier niveau épique
Job/Hobbies : Faire de Darkam City un temple du développement durable
Date d'inscription : 19/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.openesub.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par nécroX le Dim 25 Oct - 12:46

Le lendemain du soir de la rencontre entre le lutin, Barbichette et Arguyle … Alors que le soleil se couchait, quelque part dans une cave, un groupe de malandrins discutait à la lumière des chandelles …

Malandrin1 : Je crois qu’on peut faire une croix sur le boss …
Mal2 : S’il avait échappé à Jawbreaker, on l’aurait revu depuis.
Mal1 : Cela dit, Jawbreaker a disparu aussi … Tu crois qu’ils se sont entretués, lui et le boss ?
Mal3 : Arrête de l’appeler « boss »! Ce lutin ne vous a fait travailler pour lui qu’une demi-journée avant de se faire rattraper par Jawbreaker !
Mal4 : C’est le bazar total, maintenant. Les Russes sont comme fous sans Boris, ils se planquent et tirent sur tout ce qui bouge. La nouvelle bande créée par le lutin à force de baffes du gros poilu se désagrège. On file à la guerre des gangs.
Mal5 : Et en plus, les rues ne sont plus sûres, même pour nous ! Ca va pas ! Normalement, c’est nous qui les rendons pas sûres !
Mal1 : Encore des disparitions dans ta bande ?
Mal5 : Deux. Ils étaient sortis voler deux-trois barils de VAN, jamais revenus.
Mal2 : A propos, vous pensez quoi du récit de la bande de Drek ?
Mal4 : C’est les minables que votre « boss » était parti tabasser quand il a disparu ?
Mal2 : Ouais, ils ont filé quand Jawbreaker a débarqué, mais un retardataire prétend avoir aperçu des petites silhouettes en train d’approcher par les toits et de cerner la zone …
Mal3 : Foutaises ! Des petits hommes verts, tant qu’on y est ?

Ils rirent tous à l’idée que les gobelins du SGI aient pu entreprendre une opération de police contre des criminels.

Mal4 : N’empêche, c’est pas le premier récit du genre …
Mal3 : Peuh ! Une histoire, une légende, un mythe !
Mal5 : Les ténèbres s’insinuent à nouveau …
Mal1 : Une ombre à l’Est engendre une rumeur, murmure d’une peur sans nom !
Mal2 : Quand tu dis à l’est, tu parles du quartier à l’est de la Taverne ?
Mal1 : Ouais, du côté de Paix Verte, et jusqu’au campus de magie …
Mal3 : Chut ! J’entends un bruit …
Mal2 : T’es sû-

La trappe de la cave tomba, tranchée en deux. Un petit être tomba dans la pièce et, plus rapide qu’aucun des bandits présents, les assomma tous à coups précis de boken.

Taka : Hmmm … Borrris n’est pas parrrmi eux. C’est bien la vingtième planque que j’inspecte, c’est à crrroirrre qu’il a bien quitté la ville.
Ichi : Piooooouuuuu …Hips !
Taka : Oui, je sais, Ichi, mais si je ne te drrrogue pas à la VAN, tu perrrsistes à vouloirrr attaquer mon beau sac à dos tout neuf. Je ne sais pas pourrrquoi, il est pourrrtant conforrrtable et prrratique, et il sent bon la chlorrrophylle. Bon, assez perrrdu de temps, Borrris ne m’échapperrra pas.

Et il ressortit de la cave, tandis que deux autres hommes (des soldats de la milice, en patrouille de nuit, dont l’uniforme était complété par un très seyant sakoala) descendaient et mettaient un sac à chacun des malfrats assommés.

Milicien1 : Nous devoirrr prrropager sakoalas ! Eux êtrrre avenirrr de mode vestimentairrre !
Mil2 : C’êtrrre pourrr votrrre bien !

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 29
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par nécroX le Dim 25 Oct - 14:45

La même nuit, à la sortie de la Taverne …

GA : Je peux savoir pourquoi on est aussi pressés ?
MA : Ah, Gildas, je sais que tu n’as pas ma perception, mais tout de même … Tu te souviens que nous avions déjà parlé, il y a quelques jours, de ces koalas ?
GA : Oui, ils influencent l’esprit de leurs porteurs. Ce ne sont pas nos oignons.
MA : Ce ne l’étaient pas. Mais pendant les cinq jours qu’a duré notre absence, il s’est produit un changement. Je crois que leur contrôle s’est intensifié, passant de la suggestion inconsciente à la domination. Ou peut-être se dissimulent-ils tout simplement moins. Quoi qu’il en soit, pendant que nous discutions à la Taverne, j’ai senti, très faiblement mais nettement, des auras agressives qui nous entouraient. Et après vérification, elles ne venaient pas des gens autour de nous, mais de leurs koalas.
GA : Tu penses qu’ils nous ciblent ?
MA : C’est possible.

Tout en parlant, les frères Alvensen avaient traversé la place s’étendant devant la Taverne et tourné dans la rue menant à leur hôtel particulier. Alors qu’ils en franchissaient la porte, Gildas tourna la tête, ayant cru apercevoir quelque chose sur un toit voisin. Mais il ne vit rien et referma la porte.
Sur le toit en face, un petit koala prenait des notes sur des feuilles de bambou.


Dernière édition par nécroX le Sam 25 Sep - 21:10, édité 1 fois

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 29
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Matthias Alvensen le Dim 25 Oct - 18:41

Quelques secondes plus tard, le petit koala eut à nouveau matière à noter car une petite silhouette féminine échevelée, et aux vêtements déchirés, à la poursuite des frères Alvensen tambourina à la porte de l'hôtel particulier. La porte s'ouvrit vivement, puis se referma tout aussi vivement sur elle.
Le koala rangea ses feuilles de bambou, puis fila vers une direction inconnue...


Dernière édition par Matthias Alvensen le Ven 23 Avr - 14:30, édité 1 fois

_________________
A moins de savoir exactement où vous êtes, vous ne pouvez savoir qui vous êtes.
avatar
Matthias Alvensen
Le Troisième Homme

Masculin Nombre de messages : 501
Age : 29
Localisation : Aujourd'hui ici, mais demain ?
Archétype : Un chercheur en occasion et en rebondissement.
Job/Hobbies : Découvrir de nouveaux mondes, de nouvelles personnes...
Date d'inscription : 05/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letremblaysurmauldre.meteoamikuze.com/Statistiques.ht

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Keira Trent le Lun 2 Nov - 23:49

La même nuit, la silhouette d'une étrangère fraichement arrivée dans la ville arpentait les rues, visiblement à la recherche de quelque chose. Elle était emmitoufflée dans une ample cape bleu nuit, d'où s'échappaient, au niveau des épaules, les pommeaux de deux lames, sans aucun doute croisées dans son dos.

Une voix de jeune fille s'échappait de ses lèvres, car la silhouette semblait se parler à elle-même. Une mauvaise habitude qu'elle avait pris depuis que le reflet de son miroir s'était vu contraint d'élire domicile dans sa tête.

Et ce reflet n'aimait pas le silence, semble-t-il. En ce moment-même, elle ne tarissait pas d'éloges sur cette charmante cité, après qu'elle(s) ait/ent croisé quelques nocturnes un peu particuliers.

/Vraiment une ville de tarés. Qu'est ce qu'ils ont tous avec des sacs en forme de koalas sur le dos? C'est la nouvelle mode ou quoi?/

Keira: Moi je trouve ça mignon plutôt mignon... (Bien que j'avoue que ça fasse ridicule sur le troll là-bas...)

/Si tu t'en procures un, j'embroche ta main droite!/

La jeune fille fit la moue et poursuivit son chemin. Elle allait se diriger vers la taverne quand ses yeux, jusqu'alors marrons, devinrent rouge sang. Elle dépassa alors la taverne sans y accorder un regard.

/Mais que...? Hé!! Tu vas où commes ça?? affraid /

Ariek: Il doit bien y avoir une bibliothèque quelque part, non? J'aimerais y jeter un coup d'oeil.

/Hein? Mais il fait nuit! S'il y en a une, elle doit être fermée, non?/

La jeune fille (aux yeux rouges) eut un sourire narquois.

Ariek: Justement! On sera tranquille, non? démoniaque
avatar
Keira Trent
Une dernière pour la route

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 28
Archétype : Pyromane Schyzophréne
Date d'inscription : 02/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par FarFade le Mer 4 Nov - 19:16

Dans les rues bizarrement vides de Darkam City, il existe une minorité de personnes qui arrive à échapper à la dernière mode... Soit par pur dégout de l'utilisation d'animaux "morts" pour vêtements et un semblant de chance, soit grâce à la compréhension du plan maléfique et une certaine habilité à contrer les attaques (Ce qui est assez rare), soit tout simplement parce que les êtres sans scrupules dirigeant cette opération ne s'intérresent pas le moins du monde à ces personnes pour des raisons de cohésions neuronales particulièrement inexistante associées à un puissance physique proche de celle d'un lombric (Quoiqu'une récente recherche à prouver que par rapport à sa taille, le lombric possède une force non négligeable).

Les acteurs de ce qui va suivre font bel et bien partis de cette dernière catégorie.

En plein milieu d'une allée, à quelques rues de la fameuse Taverne se trouvait donc un groupe d'une dizaine de petits êtres s'était réuinie en cercle et discutaillait.


L2 : Bien, voilà plusieurs jours que notre Roi est parti pour cette quête dans la forêt...
L5 : Quête qui, sois dit en passant, pourrait nous permettre de gagner une certaine somme qui, d'après les dires de notre Sire, "N'aurait pas été utilisée pour acheter des bonbons mais à l'achat d'un batiment et à l'expansion de notre puissance...
L3 : D'ailleurs j'ai pas compris cette phrase, y'a pas mal de mot compliqués non ?
L5 : J'me suis déjà casser le bonnet à essayer de l'apprendre par coeur alors de la à savoir ce que ça veut dire...
L2 : Bon, toujours est-il que sans FarFade notre Sire, et bien on fait rien...
L8 : C'est vrai que je commence à m'ennuyer !!
L4 : Et notre résèrve de bonbon est presque épuisée !!
L6 : Ca devient grave !! En plus depuis que Elvis parle tout bizarre, il ne veut plus nous vendre de limonade, seulement des vannes !
L7 : Ouais et quand j'lui ai demandé d'en raconter une et bien il m'a regardé bizarrement et m'a posé un verre en disant "Une VAN ! Une !"... J'ai pas trouver ça marrant...
L2 : Nous en arrivons donc tous à la même conclusion...
TousLesLutins : Oui !!

...

L6 : C'est quoi c'te conclusion ?
L8 : J'en sais rien, d'habitude c'est FarFade qui parle après qu'on ait dit "Oui!"
L3 : Dites ca vous dirait qu'on retourne à la FarFadeMachina il reste des tagadas !! bounce
TLL : OUAIS !!!
L2 : Et mais pourquoi on s'était donner rendez-vous là déjà ?... Oh et puis il reste pas des pétards ?

Et notre organisation anti-koalas très perfectionnée s'en alla dans une discrétion approchant la charge du troupeau d'éléphant vers l'endroit ou elle avait installé son véhicule, c'est à dire écrasé dans un champ avoisinant DC.

_________________
... quand les poulpes auront des dents.
avatar
FarFade
Asylum Imperator

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 26
Localisation : Dans les méandres d'un cerveau torturé, et poulpeux.
Archétype : Poulpe.
Job/Hobbies : Tenter de conquérir le monde. Et manger des sardines.
Date d'inscription : 04/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Keira Trent le Ven 13 Nov - 11:55

De retour dans les rues de la ville, après avoir fait un détour par la Bibliothèque, mais désormais sans cape, Keira avait repris d'un pas décidé la route vers la taverne ("Et tiens toi tranquille cette fois, je suis crevée moi, non mais t'as vu l'heure?"). Dommage, pensait Ariek, car depuis qu'elles avaient quitté la bibliothèque (en laissant comme cadeau au propriétaire un joli bazard à nettoyer à son réveil ou retour), elle avait entendu quelques explosions provenant d'un bâtiment ressemblant fort à un manoir, au loin.

Soudain, la jeune fille marqua une pause, cligna des yeux, et suivit des yeux deux petites formes qui l'approchaient à toute vitesse.

Keira: ... On dirait des koalas... Ca alors! Shocked

Et elle posa un genou à terre pour mieux regarder, par curiosité, ces petites peluches adorables qui s'approchaient encore, encore...

/Mais t'es une vraie gourde, ma parole!/

Et au moment où les petites créatures sautaient dans les airs pour atteindre l'épaule de Keira (on aurait presque dit qu'elles faisaient la course pour voir qui atteindrait la jeune fille en premier), une boule de feu de taille généreuse les frappa de plein fouet, et elles tombèrent en tas de cendres et d'os calcinés au sol.

Ariek, qui venait de prendre le contrôle, souffla triomphalement sur ses doigts, tel un cowboy fier de son tir. :cowboy:

Ariek: C'est que ça crame bien, ces petites bêtes!

/ O_O Mais... mais... TU ES IGNOBLE!!/ Hurla Keira, choquée par un acte d'une telle violence sur de si mignonnes créatures.

La jeune fille eut un air blasé.


Ariek: ... et ce n'est QUE maintenant que tu t'en aperçois?

Elle n'eut en guise de réponse qu'une série de gromellements ressemblant vaguement à des insultes.

Ariek: Hé, ho, au lieu de râler, tu pourrais me remercier! Ces pandas étaient sur le point de t'attaquer!

/Mais qu'est ce que tu racontes? Et puis d'abord, ce sont des koalas, Ariek. Les pandas sont noirs et blancs, pas gris!/

Ariek roula des yeux.

Ariek: Panda, koala, c'est du pareil au même pour moi! Ce sont des peluches incroyablement mignonnes au point d'en être écoeurantes et elles méritent toutes d'être exterminées à vue. :foudedieu:

Et elle reprit la route initialement prévue par Keira, ignorant les protestations de cette dernière.
avatar
Keira Trent
Une dernière pour la route

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 28
Archétype : Pyromane Schyzophréne
Date d'inscription : 02/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la recherche est LANCÉ!

Message par takamatsu toshitsugu le Dim 15 Nov - 20:06

un fois ressortis , le petit Taka, son Koala (qu'il a nommé jyu-ichi (onze en japonais)), et Ichi marche sans trop savoir pourquoi vers le nord-ouest

tout en marchant, takamatsu faisait des petits signe avec ses jolies petites menottes *paf* ... ses mains... je voulais dire ses mains...

taka: KUCHYOSE NO JUTSU! TAKA NO BANTAI! (technique d'invocation! escouade d'aigles!)

Du sol ou avait frappé Taka, une escouade d'oiseau, tous plus grands les uns que les autres, apparut.

Taka: ichi, toi irrrra vers le norrrrd-ouest avec moi,
ni, tu prrrrendrrre le norrrrd,
san, norrrrd-est,
yon, toi t'occuper de l'est,
go, toi, toi aller au sud-est,
roku, toi te charrrrger du sud,
chichi toi parrrrtirr vers le sud-ouest,
hachi, toi fouiller à l'ouest,
kyu, je vouloirrr que tu t'occuper de la ville, toi la fouiller de fond en comble,
jyu, toi venirrrr avec moi et ichi, je monter surrrr ton dos, on serrras plus rrrrapide comme sa!
alllez tout le monde! on m'averrrrtit au moindrrrre signe de nécrrrroX et/ou de borrrris, peu imporrrrte lesquels, vous envoyez un signal a zérrro qui me le trrrransfèrrrrerrrra.
au boulot!

ainsi se séparèrent la bande d'oiseaux, s'envolant majestueusement dans la nuit étoilé

édit: javais oublier la russisation XD

_________________
Jihi No Kokoro: la voie du coeur généreux, l'essence meme du ninpo.

Ten Chi Jin Ryaku No Maki : Jin Wa Ten Chi (l'homme est ciel et terre)

Shikin Haramitsu Dai Ko Myô: dans toute expérioence il y a un enseignement a tirer
avatar
takamatsu toshitsugu
Vendu avec les meubles

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 26
Localisation : là ou les petits garcons vachement vieux vont
Archétype : le gentil petit garcon qui n'en est pas un
Job/Hobbies : siffler avec son oiseau / tailler du troll
Date d'inscription : 08/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gloili.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Mardos le Lun 16 Nov - 2:23

Après quelques minutes à arpenter les rues, Mardos du se rendre à l'évidence que quelque chose n'allait pas. Une si grande ville, avec une telle renommée (c'est ce qui l'avait attiré, d'ailleurs), mais complètement vide, c'était plus que louche. Il décida d'être sur ses gardes. Quand, à un tournant, il tomba sur un petit groupe de koalas tout mignooooonnn! qui lui sautèrent dessus, il eut à peine le temps de se jeter par terre et de se propulser hors d'un deuxième saut pour pouvoir se relever.

Ses quatre adversaires n'allaient pas lui laisser le moindre répit, ils chargèrent de nouveau. Tirant avantages de sa deuxième paire de bras, il en envoya balader trois, dont l'un s'encastra violemment tête première dans le mur derrière le colosse. Il attrapa le dernier, voulant savoir si des menaces sur l'un de leurs congénères les arrêteraient. Il brandit alors bien haut celui qu'il avait dans sa main. De chaque côté de lui, les deux koalas amorcèrent une nouvelle attaque. Quelque peu décontenancé, le moine lança le koala captif sur l'un des deux, ce qui le fit reculé de plusieurs mètres, et donna, en se retournant, un solide coup de pied à l'autre qui alla tombé dans une rue parallèle. Les deux derniers lui sautaient, une fois de plus, dessus. Il claqua de ses énormes mains, attrapant les deux petites bêtes au passage. S'il n'avait pas sut qu'ils étaient diaboliques, il aurait surement eu des remords de les avoir écrasés de la sorte...

Il décida de continuer son chemin, s'il y avait des koalas, il devait bien y avoir leurs proies aussi.
avatar
Mardos
Premières bières

Masculin Nombre de messages : 16
Age : 25
Date d'inscription : 15/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par nécroX le Lun 16 Nov - 11:24

Pendant ce temps, dans l'aube naissante, Takamatsu s'était soudain figé, son fidèle Jyu-ichi s'étant mis à lui murmurer des choses ...

Taka : Grrrande nouvelle Ichi ! J'ai rrreçu signal des agents du Maîtrrre ! Apparrremment le piège a fonctionné à Tourrr d'Isolation. Je vais laisser les autrrres oiseaux surrrveiller la ville, mais je dois me dirrriger verrrs Tourrr pourrr me rrrendrrre compte parrr moi-même.

La Tour d'Isolation se trouvant déjà au nord-ouest de sa position actuelle, le petit-garçon-pas-si-petit s'engagea dans l'avenue qui y menait, tel un chasseur se rapprochant de sa proie ...

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 29
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Matthias Alvensen le Lun 16 Nov - 16:38

En un autre point de la ville, dans les rues de Darkham City, une bouche d'égout bougea. Un observateur extérieur aurait pu voir sortant un par un des souterrains malodorants une bande de va-nu-pieds (au sens littéral du terme), aux vêtements quelque peu troués par l'acide, composée de Matthias Alvensen, Farfade et Eldir.

FF : Merci Bubulle, je ne t'oublierai jamais ! Et pour les caramels, et ben même si t'aime pas ça, je viendrai t'en donner quand même !

Mais déjà la litanie des beuhagniiiiiiii s'éloignait, la bête tentaculeuse cherchant à tout prix des eaux moins "piquantes".


Eldir : Et maintenant que faisons-nous ? Je ne voudrai pas dire, mais l'aube arrive. Nous devrions peut être trouver un endroit sur où nous abriter...

MA : Un peu de repos, nous ferait du bien oui. De fait, grâce aux relations plus qu'improbable qu'à ce lutin avec cette chose, j'ai pu aider un tout petit peu le "hasard".

Eldir : Et cela a donné ?

MA : Que nous avons débouché juste à coté d'un des seuls lieux de D-City déserts et tranquilles en ce moment, il désigna un grand bâtiment de forme circulaire situé à une dizaine de mètre de la bouche d'égout : le coliséum. Nous n'aurons qu'à nous réfugier dans la cabine des commentateurs en attendant le début de matinée.

Eldir : L'idée semble bonne, allons-y.

Eldir et Matthias alvensen prirent la direction du colisée tandis que Farfade tentait de se faire un bouclier du couvercle masquant l'entrée des égouts...

FF : Cet écu sera le bouclier officiel du roi des lutins ! king

_________________
A moins de savoir exactement où vous êtes, vous ne pouvez savoir qui vous êtes.
avatar
Matthias Alvensen
Le Troisième Homme

Masculin Nombre de messages : 501
Age : 29
Localisation : Aujourd'hui ici, mais demain ?
Archétype : Un chercheur en occasion et en rebondissement.
Job/Hobbies : Découvrir de nouveaux mondes, de nouvelles personnes...
Date d'inscription : 05/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letremblaysurmauldre.meteoamikuze.com/Statistiques.ht

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par L'Archange Nain le Lun 16 Nov - 20:19

Poursuivant son chemin dans les rues désertes, Mardos sentit en apercevant au loin l'enseigne de la taverne qu'il allait enfin pouvoir trouver des renseignements sur cette ville étrangement calme. Lorsque soudain un cri s'éleva de l'entrée d'une ruelle :

??? : HALTE ! PLUS UN PAS OU JE TIRE !
* ptoiiing *
Mardos écarta d'un revers de main négligent le... petit caillou qui allait atteindre sa jambe. Puis il s'adressa posément à la demi-douzaine de peaux-vertes dont celui qui portait la livrée la moins rapiécée tenait à la main un lance-pierres encore fumant.
Mardos : Bonjour, petits êtres, je suis content de rencontrer enfin quelqu'un. Vous n'avez rien à craindre de moi, je ne suis qu'un simple voyageur. Dites-moi, les rues de cette ville sont-elles toujours aussi calmes à cette heure-ci ?
Chef gobelin : Aha, c'est presque un aveu ! Lieutenant Groklombo, Spécial Goblin Investigataure : vous êtes fait comme un rat, étranger, pas la peine de faire l'innocent avec moi ! Où étiez-vous hier à 25h72 ?
Mar : Ah bon, vous êtes les forces de l'ordre ? Soit, si vous y tenez : hier j'ai marché sur la route de l'est, vers le milieu de la nuit j'ai pris quelques heures de repos et je me suis remis en marche ce matin avant l'aube.
Gro : Sans témoin, évidemment : votre compte est bon mon gaillard ! Allez, tu peux tout avouer maintenant, où as-tu caché la population de la ville ? Crache les noms de tes complices !
Mar : Calmez-vous lieutenant, si les habitants ont disparu je ne demande pas mieux que de vous aider à les retrouver, je cherchais justement un peu d'animation mais à part quelques petites créatures grises qui m'ont agressé, je n'ai rencontré personne.
Gro : N'essaye pas de détourner l'attention, petit malin, sinon je vais vite devenir méchant. Pas de ce petit jeu-l... QUOI !?
Agent du SGI qui tapait avec insistance sur l'épaule de son chef : Chef, chef, regardez, les câlineurs approchent.
Gro : affraid On se replie !!

Les vaillants pandores municipaux refluèrent en désordre devant l'approche d'une autre troupe au pas un peu tanguant mais nettement plus nombreuse. Mardos commençait à trouver que finalement cette ville était presque trop animée depuis quelques instants.
ArchN : Tagazok à toi, mon frère.
Mardos : Ben, heu... tagazok aussi.
ArchN : Avec mes potes on cherche notre copain troll, tu ne l'as pas vu passer par hasard ?
Mardos : Non, désolé, tout ce que j'ai vu ce sont de petites créatures gri... pale ... heu... des créatures exactement comme celles que vous avez tous sur le dos.

_________________
.
Où on va ? Il sera toujours temps de s'en soucier quand on y sera !
avatar
L'Archange Nain
Gourou des Tire-binette
Gourou des Tire-binette

Masculin Nombre de messages : 3834
Age : 36
Localisation : Quelque part entre Bretagne et Vendée
Archétype : Jardinier niveau épique
Job/Hobbies : Faire de Darkam City un temple du développement durable
Date d'inscription : 19/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.openesub.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par FarFade le Mar 17 Nov - 20:29

Abandonant vite l'idée d'utiliser la plaque d'égouts comme bouclier du fait de son poids, FarFade se mit en tête de visiter DC pour voir s'il y avait eu des changements durant son absence.

FF, parlant à lui-même : Et voilà je ne suis plus là pour organiser des fêtes et du coup, y'a presque plus personnes dans les rues ! J'aurais du nommer quelqu'un pour gouverner à ma place pendant mon absence... Ma ville est devenue mortelle...

Il marchait de rue en rue, touchant du doigts certains murs, humant l'air et vérifiant la poussière dans les gouttières...

FF : Non mais regardez moi cette saleté...
L2, débarquant d'un angle entre deux rues : Mais... Mais... Sire ?!
FF : Je préfère Sire à Messire mais enfin bon... Oui c'est moi. D'ailleurs tu ne t'agenouilles plus devant moi ?

Le lutin s'agenouilla ainsi que tous les autres qui le suivaient et qui venaient d'apercevoir FF.

FF : Bon... Je vais vous épargner de ma critique sur la proprêté de mon royaume parce que ca fait un bail que je vous ai pas vu... Vous faites quoi là en fait ?
L5 : On cherchait la FFMachina Sire !!
L6 : Dans les champs !
FF : Les champs ? Mais bougre de berlingot vous êtes toujours en ville !!
L3, sortant un bout de ferraille de sa bouche : J'me disais que c'était pas pareil que de machouiller un brin d'herbe...
L4 : C'que vous êtes fort Sire !! Et quel sens de l'orientation !!
FF : Tout est dans ma vision exceptionnelle.

Alors que le groupe de lutin décida enfin à se caliner les uns les autres (Ba oui, FF il y tient un peu à ses lutins quand même !), un drole d'oiseau ressemblant à un faucon géant s'était poser sur le toit d'une maison voisine et observait les petits êtres.

Kyu, d'un cri strident et bruyant : Kiouuu Kiouuu !!

Alors que ses sous-fifres en avait profité pour ouvrir le dernier paquet de tagadas gardé spécialement pour les retrouvailles, FF se retourna brusquement en direction du faucon et cria...

FF : Un koala !! Attrapez-le !!
L6 : Ouah !! Quel écoutation hors du commun M'sieur !! J'avais même pas entendu le koala !!

Le faucon commenca à s'envoler en voyant arriver un groupe de lutin déchainé, hochet à la main.

FF : Mais... Shocked Les koalas volent !!!

FF sortit son yoyo à la vitesse de l'éclair et le fit tournoyer, il le jeta en direction du faucon et la corde s'enroula autour du cou de ce dernier. Le faucon s'envola quand même et FF fut emporter. Heuresement, la dizaine de lutin eut l'astucieuse idée de s'accrocher les uns aux autres pour finalement ressembler à une sorte de cerf-volant faucon maintenu au sol grâce à une ficelle lutine.

L'oiseau pênait pour s'envoler et FarFade, avec une force et une dextérité surlutine, lacha ue main de son fil de yoyo et prit son pistolet à liquide hasardeux pour en tirer une giclée dans l'oeil du volatile. Le dit volatile lacha un "Kiouuu" de douleur et retomba aussi sec de son envol, emportant tous les lutins avec lui.


*BLAM*

FF : :kaput: Acharnement !! Finissez moi ce koala !! Sortez vos meilleures armes !!

Et ce fut avec une violence inouïe que le faucon se fit taper à coups de sucettes, hochet, lancer de LEEGO et coups de tricycle. Après quelques minutes, le faucon ne bougeait plus du tout.

FF : Maintenant direction le magasin de jouets !! J'ai décidé de monter une armée de jouets pour contrer ces koalas et tout ceux qui s'oppose à ma volonté d'étendre mon pouvoir !!

_________________
... quand les poulpes auront des dents.
avatar
FarFade
Asylum Imperator

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 26
Localisation : Dans les méandres d'un cerveau torturé, et poulpeux.
Archétype : Poulpe.
Job/Hobbies : Tenter de conquérir le monde. Et manger des sardines.
Date d'inscription : 04/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par nécroX le Sam 21 Nov - 10:49

Keira errait dans les rues sans trop savoir où se rendre à présent. Le fond de l'air était frais et elle se disputait intérieurement avec Ariek pour savoir par la faute de laquelle des deux elles n'avaient plus de cape.

Keira : C'est toujours pareil, tu nous fiches dans le pétrin et après tu fais l'innocente !
Ariek : /Si tu courais plus vite, ça ne serait pas arrivé .../
Keira : On partage le même corps !!! On court pareil !!!
Ariek : /Attends, on dirait qu'il se passe quelque chose, là ...

Débouchant dans une large avenue, Keira découvrit un spectacle stupéfiant : une immense procession de personnes de toutes races, tailles, âges, etc ... marchant du même pas somnambulesque, les bras tendus en avant, et répétant mécaniquement :

Foule : Ko ... a ... la ... Ko ... a ... la ...
Keira : Qu'est-ce qu'ils disent ?
Ariek : /Ah, c'est pour ça que les rues étaient désertes ... Ils étaient tous partis à la fête des débiles mentaux .../
Keira : Attends, ils parlent de koalas ! Et regarde, ils en ont sur le dos ! Si ça se trouve, le koala est un animal sacré ici ! Et toi, il a fallu que tu tues les deux premiers qu'on a rencontrés, aïaïaïaïe ...
Ariek : /Bof, personne sait que c'est nous. Et qu'est-ce que tu veux que des adorateurs de peluches nous fassent, de toute façon ?/

A cet instant, un autre cortège, venant du sud, arriva. Les robes longues et soyeuses, les cheveux brillants, les oreilles pointues et l'odeur de shampooing à 50 m à la ronde annonçaient les elfes. Brandissant des pancartes, ils étaient visiblement en train de manifester, menés par une noble matrone elfique.

NME : Assez ! Nous, elfes, en communion avec la nature, ne supportons plus cette infamie ! Sacrifier de petites créatures sauvages pour en faire des accessoires de mode, est un crime contre les esprits des bois ! La nature hurle contre le sacrifice des ses enfants koalas ! Au nom de la communauté elfe de D-City, moi, Dame Bri-Jeet Bardow, de la maison de Grïnpeess, j'exige que cesse cette infamante procession !

Ariek : /C'est décidé, cette ville est pleine d'allumés. Bonne à cramer./
Keira : Je trouve ça plutôt courageux de leur part, moi ...

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 29
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par FarFade le Sam 21 Nov - 12:02

Finalement, venant de l'Est, une dizaine de lutins masqués grâce à des mouchoirs multicolore, et une armée de jouets composé de LEEGO, nounours en peluche, figurines elfes Bar'Bhy et autres marchaient dans la même direction que les autres groupes menés par FarFade conduisant son tricycle rouge.

FF : Quelle chance d'avoir trouvé ce magasin de jouets si rapidement ! En plus je me sens en pleine forme et il m'est presque super facile de commander toute cette armée de jouets... CETTE VILLE M'APPARTIENT VILS VOLEURS !!! ELFE, KOALAS OU AUTRES, PLUS PERSONNE NE SE METTRA EN TRAVERS DE MON CHEMIN.

Ariek /J'ai failli dire "Il ne peut rien arriver de plus farfelu avant l'arrivée de ses idiots..../
Keira : Allons ses lutins on l'air pacifistes !!

Un des lutins de FarFade, cria quelque chose d'inaudible du fait de son mouchoir-masque et lança une sorte de grenade trainant derrière elle une fumée de couleur violette et qui explosa juste à côté de Keira, faisant apparaitre une petite fumée toujours violette mais surtout une odeur abominable.

Et oui, en effet, Keira se trouvait au milieu de la place où quatres rues se rejoignent... Les elfes venant donc du Nord, FF et son armée de l'Est, et les koalifiés du Sud.


Keira, se bouchant le nez : On debrait buir bers l'Ouest nan ?
Ariek /Mais non ! Ca commence à devenir intéressant ! Et puis peut être qu'un autre groupe viendra de l'Ouest ! Ce sera encore plus marrant !/

_________________
... quand les poulpes auront des dents.
avatar
FarFade
Asylum Imperator

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 26
Localisation : Dans les méandres d'un cerveau torturé, et poulpeux.
Archétype : Poulpe.
Job/Hobbies : Tenter de conquérir le monde. Et manger des sardines.
Date d'inscription : 04/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Mardos le Sam 21 Nov - 14:48

Aussitôt qu'il eu sa réponse, le nain retourna dans le rang composé d'à peu près toutes les races. Étrangement, il se plaça juste à côté d'un elfe sans qu'aucun des deux ne dise mot pour entuliper l'autre. De plus en plus intrigué par la situation, Mardos décida de suivre celui qui lui avait parlé dans l'espoir d'obtenir réponses à ses questions. Il commença donc à marcher vers l'Est aux côtés de celui-ci.

Mardos: Pourquoi autant de personnes pour chercher un troll? Ça ne doit pas être très dur à trouver pourtant ces grands monstres verts...
ArchN: ...
Mardos: C'est quoi ces sacs koalas que vous portez tous?
ArchN: ...
Mardos: scratch Tu peux me répondre, s'te plaît? C'est très énervant ce que tu fais...
ArchN et les autres: Ko ... a ... la ... Ko ... a ... la ...
Mardos: Je crois que je ne tirerai rien de lui... Ha tiens, on dirais qu'il y a quelqu'un là-bas!

En effet, la procession que suivait le Qua-Vel arrivait à l'intersection où se tenait Keira au moment où elle allait s'engager dans cette direction. À la vue de quelqu'un agissant normalement, le colosse couru dans sa direction. Malheureusement, son geste fut mal interprété et les yeux de la fille virèrent au rouge.

Ariek: Vous ne nous aurez pas aussi facilement!

Lançant un jet de flamme à la taille de son opposant de la main droite, elle dégaina son épée de sa main gauche. Mardos se lança sur le côté et roula jusqu'au pied du mur qui se trouvait là. Il évita ainsi la majeur partie de l'attaque, mais le bas de ses pantalons étaient légèrement en feu. Se ressaisissant, il vit la pyromancienne courir vers lui, prête à frapper. Trop tard pour discuter tenter de lui faire comprendre qu'il ne lui voulait aucun mal, il décida plutôt d'escalader le mur. Avec ses quatre bras et sa grande force, il réussit à monter sur le toit en un temps record, mais il était poursuivi.

Keira: /Arrête! On ne sait pas ce qu'il veut! Et en plus il ne porte pas de koala!/
Mardos: Attendez! Je ne vous veux pas de mal, je viens d'arriver en ville et je cherche seulement quelqu'un de normal pour m'expliquer ce qui se passe!
Ariek, maintenant sur le toit: Qu'est-ce qui me dit que je peux vous faire confiance?
Mardos: Rien, j'en conviens, mais entre moi et eux *il pointe les koalifiés*, si vous avez un peu de jugeote, vous ferez le bon choix.
Keira, aux yeux marrons: D'accord, expliquez moi qui vous êtes, pourquoi vous êtes ici et ce que vous savez de la situation et je ferai de même.
avatar
Mardos
Premières bières

Masculin Nombre de messages : 16
Age : 25
Date d'inscription : 15/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Keira Trent le Dim 22 Nov - 13:28

Mardos: Je m'appelle Mardos, je ne fais que voyager et pour être honnête, je ne sais pas trop ce qu'il se passe ici. Je viens d'arriver en ville, et à peine arrivé, je me suis fait attaqué par les petites créatures grises comme ceux qu'ils portent sur le dos. *Il pointa de nouveau les koalifiés du doigt*. J'ai dû les... euh... mettre hors d'état de nuire. J'ai aussi croisé une troupe de gobelins parano avant de tomber sur le groupe en bas...

"Groupe en bas", mené par ArchN: Ko... a... la... Ko... a... la...

Ariek: /HA!! Tu vois!! Je ne suis pas la seule à avoir massacrer ces peluches! Si jamais on nous soupçonne, on n'aura qu'à le dénoncer! Twisted Evil/

Keira: *Choisissant d'ignorer temporairement son reflet* Enchantée, Mardos. Je me nomme Keira, et je viens également d'arriver en ville. Excusez moi d'avoir... euh... mal réagis en vous voyant vous diriger vers moi.

Pendant ce temps, en contrebas, les quatres groupes venaient d'atteindre ensemble le point de carrefour des chemins qu'ils suivaient. Les elfes brandirent leurs pancartes bien haut à la vue des koalifiés venant du Sud et de l'Ouest.

Bri-Jeet Bardow: ASSASSINS!!! MEURTRIERS!! LIBEREZ LES KOALAS!! RENDEZ A LA FORÊT SES ENFANTS!!

ArchN et les koalifiés: Ko... a... la... Ko... a... la...

FF: *Brandissant son hochet bien haut* Haha!! Vous êtes fait comme des rouleaux de réglisse!! Moi, Farfade, Roi des lutins et de cette ville, vais vous montrer quel sort on réserve aux voleurs qui pensent pouvoir prendre ma place à la tête de cette cité!! FIDELES SERVITEURS!! SUS A L'ENNEMI!!

Et il abaissa son hochet de façon dramatique, signalant aux lutins qu'ils pouvaient lancé leurs projectiles puantes sur tout ce qui bougeait. L'armée de jouets, brandissant sucettes, cannes à sucre, pistolets à eau emplis de substance plus que douteuse, bref, armée jusqu'aux dents inexistantes, se rua en hurlant des comptines à la gloire de leur leader en couche culotte sur les elfes parfumés et les koalifiés en mode zombie-koalas.

Sur le toit, les deux nouveaux venus n'eurent d'autre choix que de faire un pas en arrière afin d'éviter un tir de dragibus.

Keira: Loin de moi l'idée d'être insultante mais... je crois qu'on est tombé dans une ville de fous.

Ariek: /Noooon, tu crois?/

Mardos: C'est désolant, de les voir se battre ainsi... Aucune diplomatie... Les habitants de cette ville manquent d'éducation...
avatar
Keira Trent
Une dernière pour la route

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 28
Archétype : Pyromane Schyzophréne
Date d'inscription : 02/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Rues

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum