[Magies oubliées] Magie Literae

Aller en bas

[Magies oubliées] Magie Literae

Message par Cassandre le Mar 16 Jan - 16:57

La salle est presque vide pour les troisièmes années. Quand le professeur ouvre la porte, ils sont tous attentifs. C’est l’un des premiers cours de leur troisième année, et ils savent qu’ils représentent la crème de la crème des magiciens formés ici. C’est la première fois que ce sujet est abordé à l’académie de Darkam : les magies oubliées.

Bonjour chers élèves, et félicitations pour l’obtention de votre troisième année de magie. Le cours d’aujourd’hui porte sur quelque chose qui vous intéressera sûrement : les magies oubliées.

Il faut savoir que, par définition, vous ne trouverez pas grand-chose sur ces magies. Il s’agit de sorts perdus par manque d’utilisation. Je ne vous donnerais donc pas de devoir de recherche à ce sujet. Néanmoins, soyez attentifs : ce n’en sont pas moins des magies puissantes, pour peu qu’on les utilise avec créativité. Je sais qu’aucun de vous n’est spécialisé dans ces magies, puisque nous ne les enseignons évidemment pas en première année, mais certaines de ces magies peuvent découler d’autres formes de magie principales. Soyez donc attentif au moins aux cours concernant vos magies oubliées secondaires.

La première magie que nous étudierons est appelée la magie Literae, ou magie de la Littérature, ou magie des mots, selon les manuscrits. Le bon sens porte à croire qu’il s’agit d’un dérivé de la magie Marble, mais les théories sont ouvertes. Oui, c’est étonnant de la part de la magie de l’écrit de n’avoir aucune trace de son existence. Mais les mages Literae sont justement conscients du pouvoir des mots. La plupart pensent qu’ils ne souhaitaient pas que leurs sorts les plus puissants soient dévoilés, parce que les mots restent.
La magie Literae peut carrément influer sur votre destinée et tuer en un trait d’encre sur une page blanche. Je vais vous fournir une liste des sorts que nous avons réussi à récupérer. Notez que certains des sorts cités n’ont jamais été maîtrisés par qui que ce soit du monde connu, je parle des sorts les plus puissants que j’ai cité. N’oubliez pas que si vous voulez maîtriser cette magie secondaire, il s’agira d’un apprentissage à partir de zéro à réaliser. Je me tiens à votre disposition pour des renseignements.

SORTS LITERAE
Plume de la réalité – Utilise une plume magique pour écrire sur n’importe quelle surface. Tout sort Literae lancé avec ce sort sera plus puissant.
Missive – Envoie une lettre à n’importe quel endroit ciblé par le sorcier. La lettre peut traverser des structures enchantées mineures tant qu’il y a l’espace nécessaire pour cela (par exemple, glisser une lettre sous la porte).
Journal de bord – Crée un journal magique qui compile tout ce que le sorcier fait. La puissance du sort détermine le temps couvert par le sort.
Ordre écrit – permet d’écrire un ordre sur un parchemin. Toute personne qui le lira sera obligée de l’effectuer ; néanmoins, si l’ordre va à l’encontre de sa nature, il aura un bonus de résistance à cet ordre. Une fois que l’ordre a été effectué par une personne, le parchemin redevient classique.
Bouclier de mots – Utilise une plume pour tracer des mots dans l’air comme bouclier qui protège des attaques physiques ou magiques.
Théâtre de la vie – Le lanceur peut contrôler les personnes autour de lui avec des mots. Pour cela il doit écrire comme une pièce de théâtre ce que font ses personnages. Pour utiliser le sort, le lanceur doit connaître leur vrai nom. Si le narrateur cesse d’écrire un instant, les personnages restent en attente de l’ordre suivant.
Compendium – Enchante un livre pour qu’il réponde aux questions qu’on lui pose en écrivant la réponse dans ses pages. Selon la puissance du sort, le manuscrit obtient des capacités de réponse plus ou moins expertes, peu importe le domaine de la question.
Dramaturge – Le lanceur peut décider de changer la réalité dans une moindre mesure. Par exemple, s’il tombe, il peut décider qu’une botte de foin amortira sa chute, ou si une porte est verrouillée, qu’elle ne l’est pas. Il ne peut cependant pas affecter d’êtres vivants ou de choses magiques.
Secondaire – Le lanceur décrit un personnage dans un livre et celui-ci arrive à la vie. Le personnage croira réellement qu’il est tel que le lanceur l’a décrit. De plus, son existence est liée au livre : si celui-ci est détruit, le secondaire est détruit également.
Tragédie – Le lanceur peut écrire sur un livre la destinée d’une personne, la manière dont elle mourra et tout ce qui peut se passer avant. Par exemple : « quand soudain, un éclair tomba du ciel. Effrayé, il recula, trébucha sur une peau de banane et mourut de ses blessures ». Pour affecter la destinée de la personne, le lanceur doit connaître son nom. Sa victime peut tenter de résister : s’il y parvient, il est immunisé à ce sort pour le reste de son existence.

Comme vous pouvez le constater, certains sorts sont très puissants : cette magie exige beaucoup de maîtrise. De plus, les résultats dépendent énormément de votre capacité à écrire correctement : les sorts sont plus efficaces sous la plume d’un maître que sous la plume d’un collégien.
Bien que je ne puisse décemment vous demander de faire des recherches sur d’autres sorts, je souhaiterais que pour la prochaine fois vous m’écriviez un récit inventif sur un sort de Literae que vous auriez inventé, OU que vous fassiez un essai sur le lien théorique en magie Literae et magie Marble (ou une autre magie, si vous avez des théories). Choisissez un sujet.

La prochaine fois, nous étudierons la magie de la musique, tout aussi intéressante malgré son aspect inoffensif.

_________________
DUN DUN DUUUUN
avatar
Cassandre
Sobre

Féminin Nombre de messages : 6
Age : 18
Localisation : Ici, pour l'instant
Archétype : Créature artificielle
Job/Hobbies : Murmurer à l'oreille des plotouistes
Date d'inscription : 13/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum