Les écuries de Jack Pomme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les écuries de Jack Pomme

Message par Amalien le Sam 30 Aoû - 16:31

Etant les plus grandes écuries de la ville, les Ecuries de Jack Pomme recueillent tout ce qui ressemble vaguement à quelque chose d'équin, du poney rose fêtard au bel étalon volant qui appartînt au grand R. Cull que l'on ne voit plus dans la région. On peut y trouver des chevaux de course tels que le cheval TGV, Trottant Grandement Vite, mais aussi des chevaux puissants et courageux tels que Mini-Tonnerre.

Amalien s'amusait à diriger Emrys en lui tournant les oreilles. Emrys retenait quelque grimaces mais se calmait en se disant : "Roooh, il est mimi". A l'entrée, les deux compagnons rencontrent Jack Pomme, le fondateur du lieu. Blond avec quelques taches de rousseur, il est affublé d'un chapeau de cow-boy et ses vêtements plutôt simples montrent une certaine attirance pour les pommes. On dit qu'il a jadis été à la tête d'une autre entreprise de cidre, appelée Saveur de Douces Pommes, qui s'est écroulée à cause de leur tempérament jamais vraiment sobre.
Ils se baladent ensuite (sous la direction d'Amalien) dans l'écurie.


Amalien : Ah, c'est là ! C'est l'endroit parfait pour faire apparaître des carottes.

Ils s'étaient arrêtés devant la cage d'un cheval à l'allure squelettique, a la tête blanche virant sur le violet dès le cou, se finissant dans un noir profond. Il avait les yeux rouges, et de la fumée sortait de ses naseaux. Il semblait dans une colère et une rage constante et intense. Devant les barreaux, était affiché un panneau "Poney toudou". Personne n'avait osé décrasser son enclos depuis au moins quelques mois et une horrible odeur en sortait. Et cela semblait être ce pourquoi Amalien était venu.

_________________
Amalien peut buter un cerf avec du sang de pâquerettes !
avatar
Amalien
Sobre

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 19
Job/Hobbies : Je vais créer une canalisation à partir du lac avec des petits beurres.
Date d'inscription : 19/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écuries de Jack Pomme

Message par Emrys Uldianor le Sam 30 Aoû - 17:14

Emrys fixa d'un regard ahuri le cheval (apparemment cracheur de feu) qui se tenait devant lui. Ne pouvant plus le faire bouger, Amalien sauta des épaules du jeune homme, brandissant la broche des Gretas d'une manière résolue vers l'étalon, comme si ça pouvait le protéger...

Emrys: Attends, tu ne vas tout de même pas...

N'écoutant pas le mage, Amalien ouvre d'un grand coup la porte du box. Le cheval le regarde droit dans les yeux, puis se cabre et crache du feu dans les airs. Nullement impressionné, Amalien s'approche de l'immense tas de crottin et agite la broche devant lui. Bien sûr, il ne se passa rien. Amalien se tourne vers Emrys, un sourire rayonnant aux lèvres.

Amalien: T'as vu ? T'as vu ?

Emrys: Euh...

Amalien: J'ai brisé la malédiction de Pestilence qui régnait dans ce box !

L'enclos étant toujours aussi puant et sale, Emrys ne fit pas de commentaires. "Roooh il est mimi". Par contre, le cheval ne semble pas du tout de cet avis.
avatar
Emrys Uldianor
Meillleeuur *hic* aami *snif*

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 19
Job/Hobbies : Des choses et d'autres...
Date d'inscription : 08/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écuries de Jack Pomme

Message par Amalien le Sam 30 Aoû - 17:29

Voyant qu'Emrys ne le croyait pas, Amalien s'exclama :

Amalien : Attends Sammy, qu'est-ce qu'on fous là ?

Puis il se retourna et reprit :

Amalien : Ah oui ! On est venu voir mon nouvel étalon !

Ensuite, sous la grande surprise d'Emrys, il se jeta à l'encolure du cheval totalement hystérique, et alors que le mage se précipitait pour l'en empêcher, il disparut. Poney Toudou regarda de ses yeux rouges écarlates la créature qui venait de se placer devant lui (Emrys bien entendu), prit une grande inspiration et cracha toutes les flammes de sa colère.


Un peu plus loin, Amalien était réapparu au poste de Jack Pomme, et s'était mis à discuter avec celui-ci comme si c'était son frère.
Il avait eu la chance de toucher le sort de défense qui renvoyait tous ceux qui touchaient le cheval à l'entrée.
Amalien était alors entré dans un grand débat avec Jack Pomme, qui ne voulait pas du tout croire qu'il était son frère caché, né d'une framboise et de son père. Pour une raison inconnue, Amalien se persuada qu'il suffisait de montrer à Jack ses pouvoirs magiques pour qu'il comprenne. Il se mit alors à marmonner :


Amalien : Tatralépus vagidaquial...

Puis dansa des claquettes.

Amalien : Alors, convaincu ?

La mine triste du garçon face à la réaction négative de Jack le poussa alors à le consoler et le prendre dans ses bras. Mais le gamin le repoussa et hurla :

Amalien : Ho, Jack ! Je sais qu'on est frère mais j'ai jamais accepté que tu me portes dans tes bras !

_________________
Amalien peut buter un cerf avec du sang de pâquerettes !
avatar
Amalien
Sobre

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 19
Job/Hobbies : Je vais créer une canalisation à partir du lac avec des petits beurres.
Date d'inscription : 19/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écuries de Jack Pomme

Message par Emrys Uldianor le Sam 30 Aoû - 18:17

Juste avant que les flammes de l'étalon démoniaque ne le frappe, Emrys leva son bâton, créant ainsi un bouclier de protection bleutée que les flammes enveloppèrent. Emrys ne perdit pas un instant et commença a tracer différentes runes qui s'alignèrent pour former un ruban de runes bleutée. Quand les flammes infernales se tarirent enfin, le cheval reprit une grande inspiration, visiblement décidé a remettre ça. Il n'en eu pas le temps, une flopée de runes l'entourèrent et le serrèrent, l'immobilisant et l’empêchant d'ouvrir la bouche. Un courant d'air fit tomber le cheval sur le côté. Emrys s'approcha et soupira.

Emrys: Bon, ça, c'est fait. Reste a savoir si où est passé le gosse. (Il jeta un regard au cheval) Tu sais toi ? (Le cheval roula des yeux fous et tenta de cracher du feu par les naseaux. Il n'obtint qu'un rond de fumée, ce qui eu pour effet de l'énerver encore plus. Emrys secoua la tête) Hors de question que je te retire ça, ça bloque tes mouvement et ta... magie.

Emrys poussa un autre soupir, puis décida de s’asseoir sur le flanc du cheval. Aussi fut-il pour le moins surpris quand, dans un WOOOOOOOOOOUSH et un nuage de fumée, il atterri sur le sol du post de Jack Pomme.
avatar
Emrys Uldianor
Meillleeuur *hic* aami *snif*

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 19
Job/Hobbies : Des choses et d'autres...
Date d'inscription : 08/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écuries de Jack Pomme

Message par Amalien le Dim 31 Aoû - 22:09

Amalien ne prêta aucune attention lorsque Emrys apparut par terre, entre la poubelle et le bureau du poste. Tandis que le mage (le vrai, Emrys) se relevait et s'époussetait en commentant gaiement les derniers événements pour lui-même, Amalien avait pris trois parts de la pizza qui traînait sur le bureau, une serviette de bain (ou de plage) qui traînait là pour on ne sait quelle raison, et le balai de la cabine. Il avait mis les pizzas dans la serviette puis l'avait attachée au bâton, et s'en allait avec son baluchon improvisé.

Amalien : Eh bien Jack, j'espérais que toi, au moins, tu saurais me reconnaître. Je me suis trompé sur ton compte. Tu es comme les autres après tout... Je ne suis pas digne d'être ton frère. Adieu.
Emrys : ...Ah. S'adressant à Jack : Je peux savoir ce qui s'est passé ? Juste comme ça.

Jack s'empressa de lui répondre.

Jack Pomme : Le gamin est arrivé là avec le sort de protection, il m'a annoncé que c'était mon frère et s'est barré avec mes TROIS PARTS DE PIZZA !

Alors que le pauvre homme se précipitait vers Amalien, Emrys comprit qu'il allait mourir de faim sans ces fameuses parts, et se mit à l'aider en courant comme il pût derrière lui. Amalien, voyant que Jack se précipitait enfin vers lui, jeta le baluchon sans y prêter attention et ouvrit grand les bras.

Amalien : Ah, enfin, tu te décides !

La serviette décéda étouffée dans une flaque de boue. Impuissant, Jack Pomme se lamentait, avachi par terre.

JP : Nooon ! Ces parts de pizza devaient nourrir le GCA, le Grand Centaure Arriéré ! S'il ne les a pas à 19h34, il se déchaîne et traverse les barreaux de sa cellule et les gardes s'il le faut ! Il doît être déchaîné maintenant ! Rend-les moi, sale gamin !
Amalien : Alors tu me promets de me laisser emménager chez toi. Grand sourire.

_________________
Amalien peut buter un cerf avec du sang de pâquerettes !
avatar
Amalien
Sobre

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 19
Job/Hobbies : Je vais créer une canalisation à partir du lac avec des petits beurres.
Date d'inscription : 19/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écuries de Jack Pomme

Message par Emrys Uldianor le Lun 1 Sep - 14:27

Le pauvre Jack Pomme tomba a genoux, leva les mains au ciel (en l’occurrence, vers un couple de pigeons perché sur un toit) et hurle.

Jack Pomme: POURQUOOOOIIIII MOOOOOI ??????????Qu'AIS-JE FAIS, PAR TOUT LES DIEUX !!! (c'est là que les pigeons se sont enfuis, prenant certainement Jack pour un fou) JE NE DEMANDE QU'A VIVRE TRANQUILLEMENT AVEC LES CHEVAUX DANS MON ECURIES !!!

Emrys: Il est bizarre ce type...  Suspect

Amalien: Allons, Tatie Jackette, ne pleure pas !

Jack Pomme: Jackette ?! Mais je m'appel Jack !!!

Amalien: Allons, tout le monde sait que tu t'es travestie pour pouvoir ouvrir l'écurie ! Ne pleure pas Tatie, je serais sage et je rangerais ma chambre !... Attends, pourquoi j'irais vivre chez ma Tante quand...

Amalien se tourne vers Emrys, un immense sourire aux lèvres.


Amalien: Quand mon Papa est a côté de moi !

Emrys: Attends, je ne pense pas que...

Amalien regarde autour de lui puis soupire.

Amalien: On rentre quand ?

Jack Pomme: Vous êtes le père de ce gosse ?! Rendez moi mes parts de Pizza !!!! MAINTENANT!!!

Emrys: Attendez calmons nous, je vais...

Jack Pomme: MAINTENANT !

Emrys déglutit et baisse les yeux vers Amalien.

Amalien: On y va ?

Emrys soupira, se tourna vers Jack Pomme, leva la main et lui lança une sorte de poussière dorée dans les yeux. Jack Pomme poussa un petit cri et se frotta les yeux.

Amalien: De la poussière ?

Le propriétaire de l'écurie leva des yeux fous vers les deux compagnons. Il attrapa une fourche, qu'il brandit vers Emrys.

Jack Pomme: Tu ne me fais pas peur avec ton armure et ton épée !

Et il commença a se battre... contre le vide. Pendant ce temps là, Erys attrapa Amalien par l'épaule et sortit tranquillement de l'écurie.

Emrys: Tu cherchais une maison ? Bienvenue chez moi !

Amalien: Ouais ! Merci cousin !
avatar
Emrys Uldianor
Meillleeuur *hic* aami *snif*

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 19
Job/Hobbies : Des choses et d'autres...
Date d'inscription : 08/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écuries de Jack Pomme

Message par nécroX le Jeu 25 Sep - 21:51

Soudain une voix retentit :

??? : On ne bouge plus ! Milice de D-City !

Emrys vit surgir d’une ruelle deux hommes portant un uniforme aussi sale qu’officiel ; des gradés, qui plus est (en tout cas, ils avaient beaucoup de capsules de bouteille cousues sur leurs épaulettes). Prudent, il décida de coopérer.

Emrys : Qu’y a-t-il pour votre service, messieurs ?
Hix : Eh bien, en voilà une surprise … Je crois qu’on tient un gros poisson.
Higrek : Tu as de la chance, Jack ! On dirait que la municipalité n’aura pas le temps de réquisitionner ta pizza cette semaine.

De l’intérieur de l’écurie, leur parvint un grognement à mi-chemin entre la rage et le désespoir.

Hix : Tu pourrais manifester un peu plus de reconnaissance, ingrat. Bon, où on en était ?
Higrek : Vous, là, le jeune homme en robes, avec le gamin ! Mains en l’air, on doit vous fouiller.
Emrys : Pardon ???
Hix : Vous avez l’air plutôt rich … je veux dire, suspect !
Emrys : Riche ? Qu’est-ce qui a bien pu vous donner cette …

Baissant les yeux, il vit Amalien braquer la grosse broche vers les deux officiers, en roulant des yeux et en répétant « A dada Cadavra ».

Emrys : Ne vous laissez pas abuser par cette broche, allons. Ce n’est qu’une babiole sans valeur !
Amalien : Absolument. Son pouvoir pâlit en comparaison des boucles d’oreilles que voici ! Tadaaa !
Emrys : Quoi ? Tu as aussi dérobé des boucles d’oreilles ? Pourquoi tu ne l’as pas mentionné plus tôt ???
Amalien : Parce que leur pouvoir n’est actif que quand on les combine avec une larme de dryade, évidemment, nigaud !
Higrek : Des boucles d’oreilles, maintenant ! De plus en plus intéressant.
Hix : Et magiques, par-dessus le marché !
Emrys : Laisse-moi gérer ça. Puis-je confier ces objets à la bonne garde des valeureux soldats que vous êtes ? Et ensuite, votre vigilance ainsi apaisée, vous nous laisseriez continuer notre chemin ? Wink
Hix : Ca me paraît correct …
Higrek : Vous n’avez pas d’autres objets à nous remettre ?
Emrys : Amalien ?
Amalien : Nan, j’ai utilisé un sort de Dévalisation mineure, c’est limité à trois objets.
Hix : Un sort de Dévalisation ? Et … ça s’apprend ?
Higrek : Hix ! Reste concentré ! Les objets, je vous prie.
Amalien : Hé ! Pourquoi je devrais donner mes artefacts ?
Emrys : Je t’expliquerai. Fais-moi confiance, si tu veux que je t’héberge.

Tirant la langue, Amalien remit la broche et les boucles d’oreilles à Higrek, puis Emrys et lui tournèrent le coin de la rue et s’éloignèrent.

Emrys : L’occasion était trop belle de se débarrasser de ces bijoux volés. Tu te rappelles la réaction des Gretas, la/les tavernière(s) ? Tôt ou tard, ces behemoths femelles récupéreront leur bien, dans les pleurs et les grincements de crânes fracassés ; autant que les bijoux soient dans d’autres mains à ce moment, crois-en mon instinct.
Amalien : Mouais … N’empêche que t’es l’oncle le plus nul que j’aie jamais eu. Et j’ai déjà eu un oncle ogre mangeur d’enfants !
Emrys : Pauvre petit …

Du côté d’Hix et Higrek …

Hix : Héhé, ça c’était une aubaine …
Higrek : Et regarde, par terre ! Des parts de pizza à peine maculées de boue !
Hix : Décidément c’est notre jour de chance !  cheers

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 28
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écuries de Jack Pomme

Message par nécroX le Sam 4 Oct - 13:20

Le lendemain, un trio de personnages ronchons et à pied, menés par un nain sur poney mais non moins morose, se présenta aux portes des Ecuries de Jack Pomme, établissement de renom pour piétons souhaitant ne plus l'être.

Klaus : Je vais parler à Jack Pomme, pour voir s’il a des montures en réserve pour vous.
Garzok : Je vais jeter un coup de monocle aux stalles, au cas où j’y apercevrais des cavales à notre convenance. Que recherchons-nous ?
Frosti : On les veut rapides et endurantes. S’agit de rattraper ce camélia d’elfe chanteur au plus tôt, et de faire disparaître notre humiliation, son sourire prétentieux, le déshonneur du REVENS et le contenu de sa boîte crânienne, tout ça en même temps. Evil or Very Mad
Garzok : Faire d’une pierre quatre coups, en somme.
Baldrin : Granodiorith voit que cela est bon.
Frosti : Oh, il y aura plus de quatre coups … La taffiole a plus de quatre dents, après tout. Twisted Evil
Garzok : Voilà qui nuira grandement à sa faculté à pousser la chansonnette hypnotique.
Frosti : Et à brouter des salades. Hé ! A propos de brouter … Tant qu’à faire, Garzok, vois s’ils ont des montures carnivores, héhé … Pour s’occuper des restes …
Klaus : Quelle barbarie …
Garzok : Point tant qu’on le pourrait croire ! La viande elfe serait sans doute très saine pour ces animaux. En farine, par exemple. Dépourvue de mauvaise graisse, nourrie d’aliments biologiques …
Frosti : Ils sont tellement pleins de fibres qu’on dirait du fourrage. C’est fade et filandreux, croyez-moi sur parole.
Klaus : Oh, je vous crois … pale  Maintenant ça suffit, cessez de planifier des vengeances sociopathiques sous le nez d’un représentant de la loi. Vous  allez m’obliger à faire appel à toute ma Santé Mentale.
Frosti : Sa quoi ?
Baldrin : Son arbalète lourde.
Frosti : Eh, c’est pas juste ! Personne m’a dit qu’on pouvait buter des gens avec de la santé mentale ! Pourquoi moi j’en ai pas ?
LRDG : Vaste question …  
Baldrin : Vous nous menacez, maître Klaus ?
Klaus : Je vous rappelle à l’ordre. Il est dans l’intérêt de tous, vous comme moi, que la mission à Mougueducques soit menée à bien sans anicroche. S’il faut absolument régler des comptes, ça peut attendre jusqu’à après ça.
Baldrin : Je proteste ! C’est le barde qui, le premier, a enfreint les règles de coexistence du groupe !
Garzok : En vérité ! Comptant le mener à sa perte par RuZe et traîtrise, nous attendions tranquillement notre heure sans gêner quiconque …
Frosti : … et voilà qu’il nous attire dans un coin sombre et nous ratatine ! Le sale copieur !
Klaus : Difficile de dire où s’arrête le piège bardique et où commence la légitime défense. Le barde s’est imposé comme membre du groupe, faites avec. Il peut faciliter la réussite de notre mission, songez-y : en cas de décès d’un de vous, il peut faire office de remplaçant aux yeux des autorités naines.
LRDG : Moouuaaais …
Klaus : Et si, par extraordinaire, Rolling Eyes les choses tournaient au désastre, il pourrait s’avérer utile d’avoir un bouc émissaire ; et les vieux nains du conseil des anciens seront assez disposés à accepter la culpabilité d’un elfe plutôt chaotique.
LRDG : Oouuaaiiis !!! :cpafo:
Klaus : Décidément l’absence de valeurs morales chez les Darkamiens oblige à une de ces créativités dans l’argumentaire politique … Bon, puisque nous sommes d’accord, occupons-nous de ces chevaux.

Descendant de son poney, le MACAC entra dans la cahute où Jack Pomme gérait son entreprise. Il trouva le patron avachi sur le sol, une fourche brisée encore serrée dans son poing, des bouteilles de cidre vides autour de lui. La pièce était un désastre, les meubles ayant été démolis, le mur du fond éventré laissant entrer du fourrage et du fumier.

Klaus : Jack ??? Que s’est-il passé ? Encore un incident de Chevalib’ en overdose ?
Jack : *hips* C’est le gaillard en armure … M’a empêch*hic* empêché de récupérer la pizza … Sad Le Gégé … Zézé … Gésséha … l’a tout cassé ! Les autres bêtes sont blessées ou en fuite …*hips* Et ensuite le gaillard en armure a disparuuuuu … Et la pizza AUSSI ! Pooouuf …

Le brave homme agita les doigts en roulant des yeux.

Klaus : Je vois … Pas de montures de voyage disponibles de sitôt, donc ?

Le malheureux éleveur secoua tristement la tête.  Klaus, voyant que des événements incompréhensibles mais typiquement darkamiens contrariaient ses projets, ressortit en tirant sur sa barbe avec contrariété.

Klaus : Et dire que c’est la meilleure écurie de la ville … Messieurs, mauvaise nouvelle, on dirait que la recherche de monture va prendre plus de temps -
Garzok : Nenni, maître Klaus ! J’ai eu la bonne fortune de dénicher notre affaire !

Klaus fixa, ébahi, le plus grand centaure qu’il ait jamais vu. Pelage gris hirsute, front bas et langue pendante lui donnaient un air assez stupide. Assis en amazone sur son dos, Garzok s’essuyait les mains avec un mouchoir de batiste plein de sang.

Klaus : Mais les centaures sont des êtres intelligents, pas des montures !
GCA (essayant de se gratter l’oreille avec son sabot avant) : Gnééééé …
Klaus : Ouais, bon, faut voir.
Garzok : Il paraissait un peu agité et chaotique, mais après une discussion qui nous a permis de régler nos problèmes de sérénité respectifs, nous sommes parvenus à nous comprendre.

Le demi-orque acheva d’essuyer ses phalanges et tapota l’encolure du centaure, qui gémit et tenta de lécher le sang coulant de son nez écrasé.

Garzok : Baldrin, Frosti, en croupe, mes amis ! La carrure de ce centaure fournit assez de place pour trois cavaliers.

Le prêtre nain frappa le sol de sa pioche, faisant jaillir un petit escabeau de pierre qui permit aux nains de monter sur le dos du grand centaure.

Klaus : Vous êtes sûrs de vous ?
Baldrin : Cela résout nos problèmes de monture.
Frosti : Et puis, il a l’air balèze et violent. Pas forcément carnivore, mais c’est déjà bien … Enfin, on ne sait jamais. Tu manges quoi, mon gros ?
GCA : Piiiizzzaaaaa …
Garzok : Ce régime appartient peut-être à un passé récent mais révolu où il disposait de toutes ses dents.

Haussant les épaules, Klaus accepta ce choix de monture peu orthodoxe, mais qui permettait de repartir (et aussi, songeait-il, de garantir que ses trois turbulents compagnons ne se disperseraient pas pendant le voyage). Il envisagea de payer Jack Pomme ; mais un coup d’œil au patron de l’écurie, ronflant au milieu de relents de cidre et de gravats défoncés par les ruades, convainquit le nain que débarrasser Jack Pomme du centaure était déjà un dédommagement suffisant. Inutile de dépenser si tôt l’or municipal : Klaus était sûr qu’il serait plus qu’utile dans les jours à suivre, pour dédommager d’autres dégâts causés cette fois par ses compagnons. Lâchant son vingt-septième soupir accablé de la journée (une journée qui arrivait à peine à la moitié de sa durée), il enfourcha son poney et donna le signal du départ.

_________________
Join the dark side, we have cookies.
avatar
nécroX
La Mort en Marche

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 28
Localisation : Si tu poses la question, la réponse n'a déjà plus d'importance.
Archétype : nécromancien en quête du pouvoir absolu
Job/Hobbies : complots arcaniques (pour les deux)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écuries de Jack Pomme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum