[Théologie] Razorback

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Théologie] Razorback

Message par Galdwyn Darkyl le Mar 8 Fév - 16:27

Razorback, le Dieu Porcin à Double Figure

Ou: Bienvenue dans la théologie velue.

Le Panthéon nain est assez restreint, contrairement à ceux présents dans les civilisations elfiques ou humaines. La quasi-totalité des nains vénèrent Muradin (grand forgeron et père du peuple nain) et quelques clans traditionalistes rendent encore hommage à Grugni (qui aurait en plus inventé l'alphabet runique et inculqué le respect des ancètres). On a également les cas de nains se tournant vers les cultes humains -notamment certains dieux guerriers ou encore la mythologie nordique- mais vous le voyez bien: les dieux nains sont rares et leur apparition ne date pas d'hier, à l'image de leur petit peuple barbu et tapageur.

J'aimerais donc aujourd'hui attirer votre attention sur une religion naine plus récente que celles que je viens de citer et qui a l'intérêt d'avoir vu le jour en Terre de Fangh (non, pas celle-là, la nôtre): le culte de Razorback.


I) Origine du Culte

le Culte de Razorback est apparu vers la fin de l'Antiquité dans les montagnes au nord-est de la chaîne des Monts de Fer. La date exacte est sujette à caution, vous allez comprendre pourquoi.

Tout commença dans une petite vallée perdue au milieu des désolations glacées et où avaient trouvé refuge les restes de plusieurs clans nains fuyant l'invasion des hordes de monstres venus des Abysses Entartrées qui avait causé la destruction de leurs forteresses. Grâce au relief et au climat, les nains purent tenir leurs poursuivants à distance, mais ils n'avaient aucun moyen de repartir (la classe de rôdeur est assez peu représentée chez les nains, et quand on fuit pour sa vie on a généralement pas le temps de dessiner une carte). Sans l'équipement nécessaire pour recreuser des mines, ils durent vivoter sur les flancs battus par les vents des montagnes, survivant grâce aux maigres produits de la chasse et les quelques provisions qu'ils avaient emporté (une fois de plus, un témoignage des extraordinaires capacités de conservation du pain de pierre nain). Mais cela ne durerait pas, ils le savaient, et les fuyards attendaient, résolus, une mort prochaine.

C'est alors, comme bien souvent, que le miracle s'accomplit. Un des nains présents -dont l'histoire n'a fort commodément pas retenu le nom- se refusa à baisser les bras et décida d' explorer les environs dans l'espoir de trouver un moyen de sauver ses frères. Les dernières expéditions de ce genre avaient été des échecs retentissants qui n'avaient servis qu'à gâcher des provisions et perdre des vies naines, aussi personne ne voulut l'accompagner. Mais ce nain là était un Tueur, membre de cette caste de guerriers déshonorés cherchant une mort héroïque et dont la rage guerrière tranchait singulièrement avec la discipline et le calme habituel des phalanges naines. Il partit seul, fouillant chaque grotte, chaque passe enneigée mais sans résultats. Finalement, alors qu'il était sur le point de mourir de froid et d'inanition, il fut attaqué par un gigantesque sanglier: utilisant ses dernières forces et sa détermination inébranlable, le tueur blessa grièvement la bête, qui s'enfuit jusqu'à son repaire pour y mourir. La suivant à la trace (de sang), le tueur découvrit un réseau de grottes où jaillissaient des sources d'eau chaude et où la température plus clémente permettrait de faire pousser les cultures de la colonie. Après avoir achevé et consommé le sanglier géant, et avoir revêtu sa peau, le Tueur rentra auprès des siens pour les mener vers la (sous) terre promise.

Hélàs, une mauvaise surprise les attendait: quand le tueur et les colons à bout de forces arrivèrent devant la grotte, un éboulis en avait obturé l'entrée. Ce dernier coup du sort aurait dù sceller la fin des rescapés (et, juste avant, celle du Tueur qui les avait mis dans cette panade) quand apparut au sommet du tas de rocs une silhouette porcine fantômatique. Elle s'adressa au Tueur, lui ordonnant de frapper de ses poings le plus gros rocher. Le Tueur s'exécuta, et l'éboulement se désagrégea en quelques secondes, révélant l'entrée du nouveau foyer des nains. Je laisse ici la parole à un vieux Codex Mauvain retranscrivant se qui se passa ensuite:

"Et ainsi, les clans furent sauvés. Le Dieu porcin s'adressa à son prophète et lui dit "Tu as cru en ta force, en ta vigueur, et tu as survécu, Mon fils. Car en vérité, tu es Mon fils, et toi et les tiens n'êtes plus seuls: Je vous le déclare, Je serai parmi vous, tant que vous serez fidèles à Mes commandements." Le Tueur demanda le nom de notre nouveau maître, et Il lui répondit: "Je suis Razorback, et Je suis également Toi". Et le Tueur fut empli de la vigueur de Razorback, et tel fut Son nom pour le restant de Ses jours."


(S'ensuivent environ 5 paragraphes sur les richesses trouvées par les nains dans la grotte)

Sous la conduite de Razorback (le Tueur, première incarnation du dieu parmis les nains de Mauva), la colonie prospéra, regagnant rapidement ses forces et apprenant à vivre dans le climat rigoureux des montagnes. Les clans se tournèrent naturellement vers une société tribale, délaissant leurs traditions de guerriers ou de mineurs pour s'orienter vers une vie de pisteurs ou de barbares. Les préceptes de leur dieu encourageant la bonne chère et les menus plaisirs de la vie, les tribus accrurent vigoureusement leur population, re-peuplant la vallée et étendant même leur domination aux alentours, chassant des montagnes les monstres y résidant et allant même jusqu'à incorporer certains clans nains isolés. Le Culte de Razorback s'étendit par la même occasion, y compris au sein de communautés humaines ou monstrueuses (dans ce dernier cas, on prie surtout pour ne PAS rencontrer d'autres fidèles), et finit par attirer l'attention de la chaire de théologie de Dzurochberg qui s'empressa de consigner cette nouvelle religion dans ses registres.


II) Les Préceptes de Razorback

Les textes sacrés de Razorback sont peu nombreux (les prêtres encouragent la transmission... orale des canons du culte), et semblent délibérément mettre de côté l'origine de leur Dieu: plusieurs théories ont été soulevées à Dzurochberg, par exemple celle selon laquelle Razorback serait le rejeton d'un sanglier garou du chaos et d'une nymphe, et ont toutes été calmement réfutées par le clergé de Razorback. Peut-être l'origine de Razorback n'est pas plus compliquée que celle de Crôm, et qu'il s'est contenté d'être là quand il y avait un besoin. Mais laissons les théologiens à leurs amusements et entrons maintenant dans les détails de cette religion.

Razorback est un dieu Neutre Bon, vu qu'il ne prêche pas particulièrement la Loi ou le Chaos, mais ses visées sont clairement bénéfiques. Ses domaines sont Virilité (Force), Guérison, Protection et Bien.

Ce Dieu porcin met en avant la Vitalité et la Survie, et encourage ses fidèles à profiter de la vie, et à ne pas gaspiller les possibilités qu'elle offre. C'est donc autant un dieu "domestique" attaché aux plaisirs de l'existence et à la satisfaction des besoins naturels qu'un dieu "protecteur" de la Vie, même si ça passe par le ratiboisement d'un ou deux types menaçants. De plus, ça reste un dieu nain: les "plaisirs de l'existence" ne sont donc clairement pas incompatibles avec "enfoncer sa hache dans la trachée d'un gobelours menaçant la communauté".

Outre les nains de Mauva qui le vénèrent comme unique divinité, Razorback est également populaire chez les civilisations barbares et même en tant que divinité secondaire un peu partout en terre de Fangh, sans doute à cause de ses commandements plutôt alléchants:

*En premier lieu, Razorback encourage à profiter de la Vie. Manger, Boire, et autres sont autant d'occasions de célébrer son culte!
*Razorback réserve une place toute particulière aux "exploits" virils, quelque soit le champ de bataille: un concours de beuverie trouve autant grâce à ses yeux qu'un tableau de chasse bien garni, ou une centaine de gobelins réduits en charpie.
*De plus, le culte de Razorback est très oecuménique (ahem.): il ne demande aucune exclusivité et s'accorde très bien avec les autres religions, tant qu'elles n'empêchent pas leurs fidèles de jouir (re-ahem) des petits plaisirs du quotidien.
*Enfin, Razorback a un intérêt assez... poussé pour la famille et la protection des proches, le rendant également populaire dans un contexte plus "civil".

Le culte de Razorback n'a généralement pas besoin d'églises ou de temples, cependant son clergé est très vivace. Les prêtres de Razorback sont itinérants et répandent la bonne parole, tout en servant de piliers de la communauté Mauvaine et de gardiens des traditions. Ils portent généralement une bure marron clair et aux manches et capuchon rouges. Dans la Grotte de Mauva (coeur spirituel des tribus naines de Mauva) se trouve le Hall de Razorback qui tient plus d'une gigantesque salle des fêtes que d'un temple. Des festivités s'y déroulent permanence, organisées par les hauts-prêtres de Razorback -une dizaine des plus vieux serviteurs du Dieu porcin- et, parfois, présidées par la Réincarnation du Dieu.


III) La Réincarnation de Razorback

Le chef temporel du culte de Razorback n'est autre que l'une de ses réincarnations: Ainsi qu'Il l'avait promis quand il s'est révélé au Tueur, le dieu porcin se manifeste régulièrement au sein de son peuple sous la forme d'un nouveau né qui, en grandissant, deviendra le premier prètre de Razorback et l'incarnation de Sa volonté. Le premier n'était autre que le Tueur, qui après pris le nom de son dieu après avoir reçu ses pouvoirs. Depuis, il y a eu 364 réincarnations successives, ce qui pose quelques soucis pour dater de façon précise l'apparition de cette religion: connaissant la longévité des nains, on se serait tenté de la placer très tôt dans l'histoire de la terre de Fangh (au risque de se retrouver AVANT même l'arrivée des nains), mais vu les dangers de la vie dans les montagnes du nord et le comportement... impulsif de plus d'un fidèle de Razorback, il est possible que certaines réincarnations aient eu une vie regrettablement courte.

Chaque "réincarnation" diffère en personnalité et en profil, preuve que c'était moins "le dieu" qui revenait parmis les siens que l'apparition d'un élu. Il y a toutefois une interprétation intéressante, selon laquelle l'apparition d'une "réincarnation" de Razorback ne serait que la conséquence du retour du Dieu parmi son peuple... ça expliquerait pourquoi, lors des rares fois où il leur est apparu, Razorback appelait ses réincarnations "mon Fils". Quoi qu'il en soit, les réincarnations de Razorback partagent toutes des prouesses physiques surnaines, des pouvoirs innés de prêtre et une vie en accord avec les préceptes du Dieu porcin. l'Artefact Bonecrusher devint également leur possession héréditaire après que la 106ème réincarnation l'aie fabriqué à partir d'une météorite pour vaincre un grand péril menaçant la communauté de Mauva.

La dernière réincarnation de Razorback -la 365ème- a causé une véritable révélation au sein du culte jusque là inchangé de Razorback. Le nain appelé Ratapoil, né dans le Hall de Mauva et présentant tous les signes de l'influence du dieu avait une schyzophrénie particulièrement troublante, chacune de ses deux personnalités influencée par "une des facettes du Dieu Porcin à Double Figure", ainsi qu'il le disait lui même. Les Hauts-prêtres de Razorback, très inquiets, fouillèrent dans les quelques Codex sacrés où avaient été recueillis les paroles de la première incarnation de Razorback et y trouvèrent la solution:

"Ainsi que je suis moi et Lui à la fois, Razorback est double: à la fois Cochon et Sanglier, car il a vu que cela était bon, comme il se doit pour un cochon".


Ainsi se développa la répartition en deux branches du clergé de Razorback "à la fois Fier Sanglier Sanguinaire et Gros Cochon Libidineux": certains prêtres remplacèrent le brun de leur bure par du violet (pour ce cul-te, le violet, c'est sacré) et centrèrent leurs enseignement sur la fraction "famille, soins et petits plaisirs" du culte, tandis que ceux restants se focalisèrent sur le côté guerrier.

L'avenir nous dira si cette dualité se retrouvera chez les futures réincarnations du Dieu.


IV) Les Pouvoirs des Fidèles de Razorback

Les prêtres de Razorback, outre leurs sorts divins, gagnent les capacité suivantes (en plus des éventuels sorts/pouvoirs bonus associés à leur choix de domaines):

*Bonus de charisme: pour les compétences intimidation/diplomatie/bluff. La Réincarnation de Razorback, en revanche, gagne un certain nombre de points de charisme quand il exerce ses fonctions de prêtre.

*Combat à mains nues: Les prêtres de Razorback savent naturellement se battre à mains nues, et excellent à la lutte ou au combat -très- rapproché. Ils n'ont pas les autres capacités des moines, mais comme eux ils peuvent canaliser leur énergie spirituelle (leur foi en Razorback, ici) dans leurs poings pour qu'ils soient considérés comme des armes Magiques et Bénies. Cette capacité leur vient d'un des commandements de leur dieu, disant "et mes fidèles auront des doigts magiques, et leurs mains feront du bien".

*Repousser les Morts-vivants: comme n'importe quels prêtres bon, les prêtres de Razorback peuvent repousser et détruire les morts vivants, à l'exception notable des Vampires -et vampiriens- qu'ils peuvent dominer. Les théologiens se perdent en conjecture sur la raison de cette exception.

*Résistance au Charme: les pouvoirs magiques visant à charmer le prêtre (comme une succube/harpie/dryade) sont victimes d'un fort malus.

*Caractéristique principale: au lieu de la sagesse (comme c'est l'usage chez les prêtres), les serviteurs de Razorback calculent leurs bonus en tant que lanceurs de sort avec leur charisme.

Voici, pour finir, un assortiment de sorts spécifiques au Culte de Razorback. Vous n'aurez, je pense, pas trop de mal à deviner lesquels sont employés par les prêtres "Cochons" et ceux spécifiques aux prêtres "Sangliers".

*Mensuration express: d'un seul coup d'oeil, le prêtre est capable de mesurer un objet. ça peut lui servir à estimer la distance d'une cible, les dimensions d'un pont ou plus basiquement les proportions d'une personne du sexe opposé. Ce sort serait, selon la rumeur, une des raisons principales de la popularité du culte de Razorback chez les jeunes prêtres.

*Perversion de groupe : les cibles deviennent parfaitement obsédées durant un laps de temps dépendant de leur jet de volonté. Elles ricaneront bêtement à la moindre allusion salace, perdront toute volonté combative et seront hébétées si une personne du sexe opposé rentre dans leur champ de vision

*Gore Blague: Les cibles se mettent à faire des jeux de mots grivois sans même s'en rendre compte. Peut servir à faire échouer les sorts adverses tout en rigolant un bon coup.

*Vision lubrique: rend les vêtements transparents pour le lanceur. Un autre sort très populaire, pour des raisons mystérieuses.

*Voyeurisme: sort de scrutation similaire au sort Voyance, mais ne fonctionne que si la cible est partiellement dévêtue. Toutefois, une fois le contact effectué, il est possible de centrer l'image sur autre chose que la zone dévêtue.

*Illusions: le prêtre de Razorback a accès à de nombreuses illusions, qui ont généralement pour sujet des personnes du sexe opposé dans des situations X ou Y, aptes à déconcentrer ou fasciner l'adversaire pour un moment. On peut toutefois prendre l'ennemi au dépourvu en lui montrant des choses qu'il ne s'attendait pas à voir, par exemple des trolls-trolls girls sous la douche, pour le forcer à effectuer des jets de volontés pour ne pas s'arracher les yeux ou se plonger le cerveau dans de l'acide.

*Agrandissement: Similaire au sort du domaine de la Force, si ce n'est que le prêtre peut agrandir une partie spécifique de son corps. L'utilisation la plus fréquente est un agrandissement du POING, bien sûr.

*Furie sanguinaire: Ah, un sort guerrier, pour changer. La cible de ce sort sera envahie d'une telle fièvre du combat qu'elle se battra sans aucun malus, même mourante, et se stabilisera automatiquement.

*Protection instantanée: Un sort très pratique: un champ de force totalement imperméable apparaît autour de la zone choisie par le prêtre. Tous les novices du culte de Razorback se voient longuement répéter qu'il faut toujours avoir une Protection sur soi, on se sait jamais.

*Invocations: le prêtre fait appel à des (jeunes et jolies) créatures afin de l'aider dans sa mission. On note ainsi l'invocation de harem, les lap-dancers armées de barres de fer, l'invocation de Kh'oink-Ouin (curieux petit familier jaune vif ressemblant à un oiseau au bec plat et capable d'émettre de fortes vibrations)... D'autres prêtres convoquent des sangliers sanguinaires, des sangliers du chaos ou des sangliers garous, voire les redoutables sangliers de Mauva (des bestiaux de la taille et pesant autant qu'un brebiphant, avec un très mauvais caractère, des défenses aiguïsées comme des rasoirs, et un épais poil brun rêche si raide le long de l'échine qu'il en devient presque coupant)

*Contrat extérieur: certains prêtres de Razorback sont capables de conclure des contrats magiques avec certains extérieurs en accord avec les préceptes de leur dieu: souvent des Dévas (célestes chaotiques bons) ou des créatures magiques bienfaisantes. Certains prêtres s'entendent très bien avec les métamorphes (doppelgangers, plasmes, etc...) et d'autres n'hésitent pas à faire appel à des créatures maléfiques quand c'est nécessaire. On parle souvent de ce prêtre réfractaire et de ses convocations de Truiccubes qui a traumatisé durablement la communauté Mauvaine.

*Aura de bataille: Autre sort du Fier Sanglier. L'esprit combatif du prêtre l'entoure telle une aura palpable d'agressivité et de puissance, faisant reculer les ennemis. Certaines mauvaises langues disent que c'est surtout l'altération de l'odeur corporelle du lanceur qui fait effet.

*Repos du Guerrier: Le prêtre invoque un certain nombre d'objets et modifie le décor pour assurer une récupération optimale de ses compagnons. Plusieurs versions de ce sort sont disponibles, par exemple le modèle "Fourrures & Feu de Cheminée", "Chandelles & Bain Moussant", "Blues & Vin Rouge", "Suite Nuptiale"...

*Imposition des mains: le prêtre concentre l'énergie divine dans ses mains pour faire disparaître les dégâts non létaux et les points de caractéristiques perdus. Pour que le sort fonctionne, il est nécessaire que les mains du prêtre massent vigoureusement le sujet.

*Guérison des maladies: Comme le sort du domaine de la Guérison, mais avec un certain nombre de "maladies" guérissables ajoutées.

*Mot de Pouvoir Séduisant: affecte un certain nombre de créatures comme avec le sort "suggestion"

*Tchatche: comme le sort Bagou donne un gros bonus de charisme lors des conversations, mais au lieu de servir pour bluffer ce sort aide le prêtre dans ses jets de diplomatie/psychologie face aux personnes du sexe opposé.

*Abri de Razorback: comme Abri de Léomund, ce sort invoque un espace protégé des intempéries/des éléments contenant de la nourriture et de quoi se ressourcer. A la différence de l'Abri de Leomund, ce sort inclut la bière, le rôti de sanglier, le brasier dans la cheminée, les sièges recouverts de fourrures et les servantes court-vêtues.

*Mise à Mâle: la cible gagne en constitution, force, et charisme envers les individus de sexe féminin. Elle gagne aussi en pilosité et en voix grave. Spectaculaire chez un elfe ou un apprenti mage prépubère boutonneux, relativement invisible chez un barbare moyen.

*Vitalité Débordante: la cible cesse immédiatement d'être fatiguée/épuisée et voit tous ses dégâts non létaux disparaître, et gagne un certain nombre de points de vie temporaires: elle est donc fin prête pour un deuxième round. (de COMBAT.)

Galdwyn Darkyl, relativement peu concerné par ce culte pour des raisons évidentes

*Fin de la retransmission de cours aléatoire pré-enregistré, fichier n° 755647658 ter*

_________________
Looking for something I've never seen...
avatar
Galdwyn Darkyl
Intelligence Pénétrante

Masculin Nombre de messages : 669
Age : 29
Localisation : si tu as de la chance, entre tes mains
Archétype : Artefact Intelligent
Job/Hobbies : la Connaissance, la Magie, les pierres à aiguiser de qualité
Date d'inscription : 16/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum