[Société] Blood Bawl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Société] Blood Bawl

Message par Galdwyn Darkyl le Jeu 27 Mai - 20:14

Le Blood Bawl

Un jeu viril

Le Blood Bawl est un sport bien connu de nos concitoyens, surtout ceux qui ont vu s'entraîner l'équipe de D-City, j'ai nommé les Bras Cassés des Bas-Fonds entraînés par Dewey Nightwish. C'est une sport d'équipe musclé, spectaculaire et terriblement populaire, et ce pour une raison bien simple: avec le Blood Bawl, il n'est pas question de score, de jouer la montre, de pignoter sur les règles, ni même de victoire ou de défaite. Ce qui compte, au Blood Bawl, c'est le nombre de joueurs adverses tués ou mutilés.



Le Blood Bawl s'appelait à l'origine Blood Ball, mais on l'a orthographié Bawl en clin d'oeil au mot saxon "Brawl", qui veut dire pugilat. Et c'est vrai que durant un match de Blood Bawl, on a plus l'impression d'assister à un règlement de comptes entre gangs qu'à un match. Le Blood Bawl se joue en équipe au nombre variable, mais qui tourne souvent autour d'une douzaine. Le terrain fait généralement 70m sur 50, est divisé en deux moitiés égales avec une grande zone ronde au milieu du terrain et deux zones d'en but aux extrémités du rectangle (les élèves qui se sont endormis dès que j'ai abordé un sujet un tant soit peu mathématiques, vous viendrez me voir à la fin du cours). Le but du jeu est de porter le ballon dans la zone d'en but de l'adversaire et de lui faire toucher le sol. Oui je sais, pour le moment les règles ressemblent fort à celle de la sioule ou à ce jeu que jouent certains nains dans les îles du nord, le... Rugebi? Mais la comparaison s'arrête là. Au Blood Bawl, on ne se contente pas de plaquer l'adversaire ou de le bousculer. Non, on le met KO d'entrée de jeu.

Au Blood Bawl, les armes sont prohibées mais c'est la seule interdiction du jeu (et le fait qu'elle soit suivie des termes "sur le terrain" donne souvent lieu à des évènements intéressants dans les vestiaires). Durant la partie, mettre les joueurs adverses hors d'état de nuire est considéré comme la stratégie basique pour pouvoir ensuite apporter la balle dans la zone d'en but, certains même pensent que c'est là le vrai principe du jeu. Tous les coups sont permis: prises, coups, utilisation d'un membre arraché ou d'un coéquipier de petite taille... Les protections que portent les joueurs sont souvent hérissées de pointes et de plaques de métal "pour une meilleure adhérence au sol" et certains gantelets ne dépareraient pas dans une vitrine de griffes de combats. Le fait que la Magie ne soit pas considérée comme une arme (au contraire des bâtons et des baguettes, cependant) rend certains match particulièrement vivants, surtout quand les Blasteurs Vulcains de l'Académie Pyromancienne de Chrapwitz sont de la partie.

Très rapidement, les entraîneurs ont compris qu'ils avaient tout intérêt à recruter leurs joueurs ailleurs que dans les communautés humaines: c'est ainsi que des équipes naines et quelquefois elfiques ont vu le jour. On m'a même parlé d'une équipe hobbite, mais elle n'aurait pas survécu à son premier match contre les célèbres "Pansus Sauvages de Gargantua" venus des Royaumes Ogres. Du reste, après de nombreuses victoires sanguinolentes de cette équipe plusieurs fois championne, d'autres équipes 100% monstrueuses virent le jour, pour le plus grand plaisir des spectateurs confortablement installés derrière leurs palantirs et non sur le terrain. Citons ainsi les Ailes du Désespoir (une équipe de Harpies), L'Olympic Minotaure (rivaux éternels des PSG), les Trolles de Dames (qui ont vite fait disparaître les moqueries sur la parité au Blood Bawl), les Ouragans des Landes (une équipe Centaure qui a longtemps dominé le classement), ou encore les Joyeux Amis des Arbres (une équipe certes elfique, mais fichtrement efficace et populaire depuis l'arrivée des joueurs homme-arbres).

Toutefois, pendant longtemps le Blood Bawl fut réservé aux "êtres vivants originaires de ce plan": on se souvient tous de la controverse originelle causée par cette équipe composée d'un mage élémentaliste et des Elémentaires de Feu qu'il convoquait avant le match. Mais jamais la question des morts-vivants ne s'était posée: les vampires et autres spectres n'aiment généralement pas ce genre de manifestation en public (et en plein jour...), et un nécromancien qui invoquerait ses joueurs juste avant d'entrée sur le terrain serait en droite ligne du cas ayant causé l'apparition de la règle ci-dessus. Mais il existe une équipe dont les joueurs sont mort-vivants et qui a été validée par la Commission, et il s'agit bel et bien des BCBF de Darkham-City. Cela vient du fait qu'à la base, tous ses joueurs étaient vivants. Mais à la suite d'un match désastreux contre les Eviscérateurs de Naggaroth, enragé par la faible performance de son équipe, l'entraîneur Belvey Nightwish abreuva copieusement d'insultes ses joueurs survivants à la Mi-Temps. Mais entrainé par sa colère, il mélangea à ses vitupérations des invocations nécromantiques extrêmement puissante et changea toute son équipe en mort-vivants. La deuxième mi-temps fut une longue souffrance pour les Eviscérateurs qui découvrirent avec chagrin la résistance et l'opiniâtreté proverbiale que leur nouveau sous-type avait conféré à leurs adversaires. Pendant un temps, la Commission fut tentée de considérer le sort de Belvey Nightwish comme une sorte de dopage, mais elle préféra s'abstenir, ne voulant pas relancer le débat sensible sur la bière des équipes naines, et confirma les Bras Cassés des Bas-Fonds comme la seule équipe Mort-vivante à ce jour. Les stratégies "audacieuses" de cette équipe a causé plusieurs fois depuis le renouvellement intégral des joueurs, mais Dewey Nigthwish semble toujours trouver de nouvelles recrues, on préfère ignorer comment.

En guise de mot de la fin, je voudrais attirer votre attention sur le fait que le Blood Bawl n'est pas un jeu aussi bourrin et simpliste qu'il en a l'air. Okay, rentrer dans le chou de l'équipe d'en face sans se poser de question marche souvent, mais les meilleures équipes mettent au point des stratégies extrêmement complexes et tordues pour profiter au maximum des capacités de leurs joueurs, faisant de ce sport une sorte de Kriegspiel intéressant même pour votre serviteur.

En revanche, j'espère que ce cours vous aura éclairé quant aux raisons faisant interdire le Blood Bawl dans les établissement scolaires.

Galdwyn Darkyl, Supporter des Coupeurs de Souffles, équipe de Demis-Dragons de division A (comme Agonie)

_________________
Looking for something I've never seen...
avatar
Galdwyn Darkyl
Intelligence Pénétrante

Masculin Nombre de messages : 669
Age : 29
Localisation : si tu as de la chance, entre tes mains
Archétype : Artefact Intelligent
Job/Hobbies : la Connaissance, la Magie, les pierres à aiguiser de qualité
Date d'inscription : 16/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum