[Bestiaire] Elémentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Bestiaire] Elémentaires

Message par Galdwyn Darkyl le Lun 1 Fév - 21:51

Élémentaires
Quand Mère Nature vient en personne vous botter le train.

Les élémentaires sont une frange à part du bestiaire déjà bien fourni de la terre de Fangh, notamment parce que les xénozoologistes hésitent encore quant à la case dans laquelle les ranger: sont-ils des extérieurs? De simples manifestations surnaturelles? Des monstres sans intelligence? (Je tiens à préciser que les défenseurs de cette dernière thèse ne m'ont visiblement jamais croisé en personne, et que vous avez intérêt à bien réfléchir à ce que vous marquerez à ce sujet dans vos copies...)

I)« C'est Élémentaire, mon cher »... Mais encore?

Un élémentaire est une créature intelligente au corps constitué d'un élément naturel unique et affiliée à l'un des grands plans élémentaires de la Grande Roue. À partir de cette définition délibérément restrictive, nous pouvons faire le tri entre ce qui est élémentaire et ce qui ne l'est pas.

*Un Élémentaire n'a pas de dissociation entre son corps et son âme: les deux sont intrinsèquement liés. C'est pour ça qu'il est impossible de ressusciter un élémentaire: quand il est « tué », son essence retourne à son plan d'origine où elle est absorbée par ce dernier, qui l'utilisera pour générer d'autres élémentaires (sans qu'il y aie une quelconque forme de « filiation » entre ceux-ci et l'élémentaire disparu). Pour faire revenir un élémentaire détruit, un souhait ou un miracle sont nécessaires. Toutefois, il ne faut pas se méprendre: les élémentaires ONT une âme, un esprit. Ils n'ont de ce fait aucun rapport avec les golems ou certains effets de sorts modélisant un élément sous une forme capable d'agir.

*Un Élémentaire est constitué d'un élément naturel unique: il n'a jamais plusieurs composantes différentes dans son corps, ça irait à l'encontre de sa nature où l'âme est liée au corps. De même qu'un être vivant ne peut avoir plusieurs âmes, un élémentaire ne peut pas conjuguer plusieurs éléments, ou plusieurs déclinaisons d'un élément: un élémentaire de feu ne sera jamais en partie composé de braises ou de lave. Une exception à ce principe sont les élémentaires du plan de la Terre, qui peuvent parfois présenter un mélange de terre, roc, gravier, sable, etc... Mais dans leur immense majorité les élémentaires s'en tiennent à un type, d'où leur extrême diversité: rien que pour le plan élémentaire de l'Eau on peut trouver des élémentaires d'eau, de glace, de neige, de blizzard, de givre, de vapeur, d'eau de mer, d'écume... Cette particularité permet aussi de distinguer les élémentaires des autres résidents des plans élémentaires: salamandres, djinns, jennasis... qui eux sont pour le coup composés comme les êtres du plan matériel. Du fait de la nature non-organique de leur corps, les élémentaires n'ont pas besoin de dormir, manger ou de respirer. En revanche, il peut être important, voire agréable pour eux d'absorber des choses relevant de l'élément qui leur correspond.

*Un Élémentaire vient d'un des plans élémentaires de la Grande Roue: il donc est rare de voir des élémentaires « à l'état sauvage » dans notre plan. Dans la plupart des cas, ils sont convoqués par un lanceur de sort pour se défendre ou protéger un lieu/objet en particulier. Mais il arrive que certains élémentaires particulièrement puissants échappent au contrôle de leur invocateur, ou que ce dernier fasse une erreur lors de l'appel de sorte que la créature se retrouve bloquée dans le plan matériel. Suivant le type d'élémentaire dont on parle, ça peut donner un monstre en liberté de plus, ou bien une nouvelle puissance émergente... On citera entre autre Att'Hyla, seigneur élémentaire de feu ayant pris la tête d'une horde de barbares redoutables et dont la légende disait que derrière lui, l'herbe ne repoussait pas (pas plus que les forêts, les villages ou les chaînes de montagne, du reste).


II)La Société Élémentaire

Il y a toutes sortes d'élémentaires très différentes les unes des autres, déjà à cause de leur plan d'origine, mais également à cause de leur place dans la hiérarchie du plan. Pour jauger un élémentaire, on tient compte de deux facteurs: la puissance et le coefficient d'humanité.

*La Puissance d'un élémentaire est liée à ses pouvoirs, l'étroitesse de son lien avec son plan élémentaire, et plus prosaïquement à la quantité de dégâts qu'il est capable d'infliger (qu'on mesure sur l'échelle d'Arrache-tête, avec pour unité la Kbf -Kilo Boule de Feu-). On classe généralement les sujets étudiés dans 10 catégories, 10 correspondant aux élémentaires les plus faibles. Au delà de 3, les élémentaires considérés font partie des créatures majeures de leur plan, et un élémentaire de rang 1 compte parmi les entités les plus dangereuses de son plan. Il existe des élémentaires encore plus puissants, regroupés sous la catégorie S, et dont je ne parlerais pas, vous n'avez pas -et n'aurez probablement jamais- le niveau. La taille d'un élémentaire est généralement directement lié à sa puissance: un élémentaire de taille P (c'est à dire « petit », dois-je le rappeler?) sera sans doute compris entre les catégories 6 et 8 de puissance, alors qu'un élémentaire colossal ira plus vraisemblablement chercher dans les catégories supérieures à 5. C'est particulièrement vrai pour les élémentaires constitués d'élément solide, mais moins pour les élémentaires constitués d'énergie ou de gaz (feu, vent, etc...).

*Le coefficient d'humanité d'un élémentaire représente le degré d'éveil de la conscience, une personnalité distincte de son environnement planaire ainsi que la faculté à communiquer. Il y a 5 catégories allant de A à E, E indiquant une quasi absence de conscience (l'élémentaire est trop lié à la nature de son plan pour développer une forme d'égo) alors que la catégorie A indique une conscience pleinement développée peu ou pas liée au plan d'origine. Généralement, on considère que l'élémentaire est « intelligent » à partir du rang C. En dessous, il agit par instinct ou se contente de semer la dévastation à la manière d'une catastrophe naturelle. Le coefficient d'humanité est totalement indépendant de la puissance. On peut trouver des élémentaires d'une puissance incommensurable avec autant de conversation et de personnalité qu'un tabouret, tout aussi bien que des savants, des politiciens et des penseurs éclairés parmi les plus faibles (je pense tout particulièrement à Akh, élémentaire de Terre au coefficient d'humanité B auteur des fameuses « Pensées de Pierre », best-seller très apprécié des élémentalistes lettrés).

En conjuguant puissance et coefficient d'humanité, on obtient un bon aperçu de ce à quoi on a affaire: un élémentaire de rang B10 sera probablement le familier d'une puissante créature, un autre de rang C4 a de bonnes chances d'être un soldat d'élite dans les armées de son plan, un élémentaire de rang A2 sera à coup sûr un seigneur élémentaire, dominant de nombreux royaumes, tandis qu'un élémentaire de rang D6 correspond aux créatures généralement invoquées par les lanceurs de sorts élémentalistes. Il est effectivement plus prudent de ne convoquer que des élémentaires au coefficient d'humanité inférieur à C: leur conscience de soi peu développée limite les risques de rébellion contre votre autorité et facilite leur contrôle. Au delà de C, un sort de Contrat ou d'Appel d'Extérieur est plus adapté: il vous évitera de faire venir un être aussi futé que vous, voir plus, qui a peut-être des idées bien arrêtées sur qui devrait commander à qui.

Les élémentaires au coefficient d'humanité supérieur à C se rassemblent souvent en royaumes au sein de leurs plans, se livrant parfois des guerres territoriales dignes des passages les plus sordides de l'histoire humaine. Ceux au rang inférieur à D sont généralement utilisés comme bêtes de somme ou chair à canon. Certains élémentaires particulièrement puissants et « humains » s'intéressent parfois à ce qui se passe dans les autres plans, tissant des alliances avec d'autres élémentaires/extérieurs, voire avec des personnages importants ou puissants du plan matériel. Tous les élémentalistes considèrent comme une des étapes essentielles de leur carrière d'entrer en contact avec un seigneur élémentaire afin de gagner de nouveaux pouvoirs et artefacts en échange de services rendues et de missions confiées.

III)Les types d'Élémentaires les plus Connus

On ne pourra sans doute jamais vraiment connaître l'ensemble des élémentaires existants, pour la bonne et simple raison qu'il en apparaît de nouveaux régulièrement! On peut blâmer pour cela les mages venus de dimensions diverses et variées s'amusent à faire joujou avec les puissances occultes sans réfléchir aux conséquences (c'est ainsi que furent créés les élémentaires de bières, par un mage rond comme la lune après avoir abusé d'une vieille cuvée de BAN oubliée au fond d'une mine), mais aussi les seigneurs élémentaires qui effectuent des expériences sur leurs congénères afin de créer de nouveaux soldats pour leurs guerres sans merci (pas de quoi). Toutefois, je vais faire ici un bref sommaire des élémentaires les plus souvent invoqués par les lanceurs de sorts, histoire de vous apprendre quel type correspond à vos besoins du moment (les voisins de l'élève que j'ai entendu citer les élémentaires de PQ sont priés de l'électrocuter pour moi).

A) Élémentaires du Plan du Feu:

-Élémentaire de Flamme: bien connu de nos amis pyromanciens, cet élémentaire se présente comme un rideau de flamme à la forme variable, de vaste brasier ardent à silhouette humaine incandescente. Il est rapide, agile, et fiche le feu à tout ce qu'il frôle. Les dégâts physiques ne l'affectent pas mais ça veut dire aussi qu'il ne pourra pas arrêter les coups vous visant, pas plus qu'il ne pourra soulever ou porter des choses: il ne peut que brûler et réduire en cendres. Mais pour ça, il est doué. Il est bien sûr sensible à l'eau (qu'il ne peut qu'enjamber) et au froid, dans une moindre mesure, mais aussi (et on y pense pas toujours) au manque d'air, ce qui réduit considérablement ses capacités.
-Élémentaire de Magma: Moins agile et bien plus lent que le précédent, cet élémentaire est par contre beaucoup plus résistant: les armes qui le touchent fondent ou s'enflamment, et le décor autour finit assez rapidement par rejoindre sa coulée de lave. L'eau et le froid ne suffisent pas toujours à l'arrêter: ils affectent sa surface, l'immobilisant temporairement, mais tôt ou tard le cœur magmatique finit par réchauffer le reste de son corps et il repart de plus belle. Pour votre santé, ne l'invoquez pas juste à côté de vous, il a un peu tendance à s'étaler.

-Élémentaire de Braise: résistant et relativement rapide, cet élémentaire est constitué d'un amas de braises rougeoyantes. Il cogne dur et chaud, et à chaque choc reçu ou provoqué, les braises le composant explosent, arrosant les entourages d'étincelles brûlantes. Par contre, il est relativement bruyant. Le vent le renforce considérablement, alors que le calme plat a tendance à l'affaiblir.

B) Élémentaires du Plan de l'Eau

-Élémentaire d'Eau: sous forme de raz de marée, de maelström ou de vague humanoïde, cet élémentaire est particulièrement coriace: il ralentit les coups et peut noyer ses adversaires en les englobant. Même si sa proie n'a pas besoin de respirer, elle risque de se retrouver piégée dans l'élémentaire si celui ci est assez grand. Il peut se faufiler partout, ce qui est un point faible si on est bien préparé (une grille d'égout un tant soit peu camouflée donnant sur un profond puits est une mesure de protection économique et efficace), et est sensible à la chaleur ou au froid extrême.

-Élémentaire de Blizzard: variante de la version solide, cet élémentaire est composé de minuscules éclats de glace tourbillonnants dans une tourmente glaciale. Rapide et capable de s'insérer dans l'armure de l'adversaire, cet élémentaire n'a pas son pareil pour transformer vos ennemis en charpie. Cependant, il est particulièrement sensible au chaud, qui risque de faire fondre ses éclats.

-Élémentaire de Vapeur: Ceux qui pensent que les hydromanciens n'aiment pas la chaleur se trompent: cet élémentaire est composé d'un nuage de vapeur d'eau bouillante, qui brûlera atrocement vos cibles, même dans les endroits où il serait impossible de produire la moindre flamme. Certains élémentalistes snobs ou hobbits aiment utiliser les plus petits pour faire leur cuisine (vous verrez d'un œil différent les pommes de terre vapeur du réfectoire, maintenant).

C) Élémentaires du Plan de la Terre

-Élémentaire de Boue: Contrairement à l'élémentaire d'eau, il est suffisamment consistant pour ne pas être aspiré à la moindre fente, tout en restant suffisamment malléable pour se faufiler dans de petits interstices. Il arrête tout aussi bien les coups et est l'arme psychologique ultime face aux elfes tatillons sur la propreté de leurs vêtements.

-Élémentaire de Sable: Cet élémentaire est parfait contre les ennemis en armure lourde: il est capable de leur mettre la chair à vif et provoquer des démangeaisons insupportables malgré toutes leurs protections, et de les achever en leur remplissant les poumons. A recommander aux élémentalistes mesquins.

-Élémentaire de Diamant: Oubliez vos golems de granit, voici LE monstre à invoquer face à un adversaire qui tape fort. Certes peu rapide ou agile, cet élémentaire est sans conteste le plus résistant qui soit, et ses attaques peuvent passer outre les meilleures protections. Même s'il est peu discret, son efficacité au combat compense largement (d'autant que certaines races auront un mal fou à le combattre, je pense notamment aux nains ou aux aventuriers cupides qui risquent de tomber en pâmoison devant), sans compter qu'on peut le camoufler facilement dans une salle au trésor, agrémentant celle ci d'un système de sécurité inédit et particulièrement vache.

D) Élémentaires du Plan de l'Air

-Élémentaire de Vent: cet élémentaire rapide, agile est particulièrement redoutable contre les attaques à distance ou les gaz: il les disperse par sa simple présence. Au corps à corps, il est redoutable par sa faculté à se changer en un mini-cyclone pour envoyer valdinguer les ennemis proches. Il peut passer par la moindre faille et occuper même un tout petit espace, donc si vous vous sentez d'humeur taquine, prenez le contrôle d'un élémentaire de vent puissant mais peu éveillé, enfermez le dans une fragile bouteille en verre avec une ou deux runes d'ancre dimensionnelle de sorte qu'il restera coincé même après que vous ayez cessé de le contrôler, puis allez chez votre ennemi, ouvrez la porte, jetez fort la bouteille à l'intérieur et rentrez chez vous profiter du spectacle sur votre boule de cristal.

-Élémentaire de Foudre: à l'image de leur élément d'origine, les élémentaires de foudre sont rapides et puissants: ils sont redoutables en mêlées car ils électrocutent tout ce qui les touche ou qui porte du métal, et les plus puissants peuvent maîtriser le magnétisme. Les élémentaires de foudre à haut coefficient d'humanité font souvent d'excellent savants ou hommes de lettres, vu que leur corps composé d'impulsions électriques leur permet de fonctionner à la manière d'un super ordinateur. Cependant, les moins développés sont tout aussi dévastateurs qu'incontrôlables.

-Élémentaire de Nuage: c'est un élémentaire rare, car composite: il est capable de modifier ses composantes pour produire suivant les besoins de la neige, de la grêle, de la pluie ou des éclairs. De plus, il est capable d'inonder la zone de brouillard, rendant la visibilité pour ainsi dire nulle.

E) Élémentaires Particuliers

-Élémentaire d'Acide: fruit du travail d'un seigneur élémentaire de l'eau et d'un vieux dragon noir, cet élémentaire combine les facultés motrices d'un élémentaire d'eau et les capacités destructrices d'un élémentaire de magma: tout ce qui passe par lui est instantanément dissout en une flaque de liquide nauséabond. Il est pour ainsi dire impossible à bloquer, vu que même au fond d'un puits aux parois lisses, il se contentera de ronger son chemin jusqu'en haut. Les mages s'y connaissant un peu en chimie pourront vous dire qu'il est particulièrement dévastateur sur les golems de marbre ou de calcaire.

-Élémentaire d'énergie Positive/Négative: autant le premier ressemble à une mini supernova, autant l'autre à des faux-airs de trou noir. Les nécromanciens pourront trouver dans l'élémentaire d'énergie négative un redoutable atout à leurs armées silencieuses, car il agirait comme une gigantesque source de pouvoir et de soin pour les morts vivants. L'élémentaire d'énergie positive est destructeur pour les créatures morts vivantes, bien sûr, mais aussi pour les vivants: se faire asperger de plasma n'est hélas jamais bon pour la santé, désolé.

-Élémentaire de Magie: extrêmement rare, son existence est mise en doute par beaucoup de mages se refusant à croire à cet élémentaire de mana brut, dont le voisinage aurait des conséquences inconnues mais sans doute spectaculaires sur tout lanceur de sort.

Pour finir, une petite note sur ma personne. Je ne suis pas un élémentaire de foudre pur jus, mais une forme d'être hybride, vu que j'ai un corps élémentaire mais une âme humaine fixée dedans par nécromancie: contrairement aux élémentaires standards, donc, j'ai une distinction âme / corps. Mais c'est la seule différence entre moi et n'importe quel élémentaire de rang A1.

Ça et le fait que le premier qui essaye de me convoquer par le biais d'un sort de convocation de monstre a intérêt à avoir un pentacle de protection nickel.

Galdwyn Darkyl, inventeur du sort de convocation d'étudiant sêcheur.

_________________
Looking for something I've never seen...
avatar
Galdwyn Darkyl
Intelligence Pénétrante

Masculin Nombre de messages : 669
Age : 29
Localisation : si tu as de la chance, entre tes mains
Archétype : Artefact Intelligent
Job/Hobbies : la Connaissance, la Magie, les pierres à aiguiser de qualité
Date d'inscription : 16/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum